• Le Cirque Social de Cité la Chaux : pour aider les enfants à construire leur avenir
  • «Goulous» de Stanley Harmon : dessine-moi l’esclavage 
  • Sortie de route mortelle à Clemencia - Les proches de Ram Appadoo : «Deziem frer nou perdi dan enn aksidan»
  • Jeffrey Epstein et TOUS les autres
  • Projet Métier de Beachcomber : des pépites de l’hôtellerie sacrées
  • Sylvio Isidore sombre dans le coma et meurt après une injection - Sa fille Stéphanie : «A-t-il été victime d’une négligence médicale ?»
  • Allégations de maltraitance infantile : l'enfance saccagée de *Géraldine, 5 ans
  • Nouveau décès lié à la Dengue : face à l’inquiétude, les autorités rassurent
  • Bob Marley : One Love - Ce film qui enchante les Mauriciens
  • VIKRAM HURDOYAL OUT ! - Quand l’opposition surfe sur la vague de la révocation

Jean-Claude Gaspard : moment d’émotion et de reconnaissance

Beaucoup d’émotions en présence de plusieurs personnalités et des membres de la famille jeudi dernier à Bambous.

Effervescence jeudi dernier à Bambous. A la résidence de l’incontournable Jean-Claude Gaspard, il y a du monde : en ce jour, le ségatier de 77 ans va recevoir deux médailles de reconnaissance, pour le reconnaître comme «le roi du séga». 

Une initiative de Gérard Louis, producteur du concert-hommage à venir pour l’artiste et aussi pour les deux enfants artistes et populaires de l’auteur des fameux Dobi de classe, Maladie d’amour, Sega Souval, Mary-Jane et Denis-Claude. Ce décernement de médailles s'est fait en présence – en plus de nombreux amis artistes et membres de la famille – du Vice-Président de la République Eddy Boissézon, et de la députée et chanteuse Sandra Mayotte. Jean-Claude Gaspard, un peu affaibli par ses problèmes de santé, a recu ces medailles avec bonne humeur et a même versé quelques larmes pour l’occasion. 

 

Eddy Boissézon parlera d’un artiste qui «fait sécher les larmes de bon nombre d’entre nous, et n’oublions pas aussi que derrière chaque grand artiste, il y a aussi une famille qui le soutient». Pendant que Sandra Mayotte mentionnera que «je suis heureuse d’enfin donner cette reconnaissance à Jean-Claude. Je pense aussi que la relève est assurée par ses enfants». 

 

Gérard Louis dira pour sa part qu’il «ne faut jamais oublier nos aînés, et les respecter pour tout le travail qu’ils ont accompli. Avec ces deux médailles remises aujourd’hui, je peux maintenant dire que oui, Jean-Claude Gaspard est bien le roi du séga».

 

Et les enfants ne sont pas en reste. Si Mary-Jane Gaspard a beaucoup évoqué les mots «honneur pour la famille», son frère Denis-Claude dira «vaut mieux tard que jamais, nous avons attendu ce moment depuis tellement d’années. Mon père a tellement rassemblé les communautés avec ses chansons qu’il est devenu une icône».

 

Un évènement qui s’inscrit bien dans cette période où va se tenir un grand concert pour dire à nouveau merci au ségatier, le 05 août au J&J Auditorium à 20h. Des artistes comme Nancy Derougère, Renel Trapu, Denis-Claude et Mary-Jane Gaspard,  Steve Augustin et Gérard Louis, rendront n bel hommage musical à «l’icône». Billets en vente chez otayo.com (Tel : 466 9999) aux prix suivants : Rs 900 (première) Rs 700 (seconde) et RS 500 (troisième).