• Le bal des congrès du MSM ouvert : Pravind Jugnauth tire sur ses adversaires et se défend
  • Lettre anonyme qu’un Senior Advisor du PM aurait envoyée contre elle - Ameenah Gurib-Fakim : «C’est inacceptable qu’on m’ait mis tout ça sur le dos»
  • Accord PTr-MMM-PMSD : des observateurs entre espoir et scepticisme
  • Accord PTr-MMM-PMSD : les nouvelles cartes de l'opposition…
  • L’infini duel Jugnauth-Ramgoolam !
  • Laal Singh Chaddha : «Forrest Gump», aux saveurs de Bollywood
  • La Vierge Marie, la «mère douce et protectrice» au coeur des familles mauriciennes
  • Fête de l’Assomption : quand l’APEIM fait briller les couleurs de Marie
  • Chelsea vs Tottenham : nouvelle saison nouvelle ambition
  • 14e journée : Colour My fate sous 54.58s !

Fabrice Narainsamy : du stylisme au premier single

Ceux qui sont sur TikTok doivent bien le connaître. Avec ses quelque 80 000 followers, Fabrice Narainsamy a de quoi s’imposer, autant avec ses sketchs rigolos et ses personnages fictifs qu’avec ses reprises de chansons. C’est surtout ce côté musical qui nous intéresse, puisque le jeune homme de 28 ans, styliste de profession, nous propose, depuis peu, son premier single, Mo’nn ase (tourbiyon emotionel), qu’il a coécrit avec la chanteuse Elodie Calou. 

«Plus jeune déjà, je chantais, un peu comme tout le monde, tout seul, à mon compte. Mais l’année dernière, j’ai posté une vidéo d’une reprise d’Unbreak My Heart sur les réseaux sociaux. Le feedback était plus que positif et plusieurs personnes m’ont encouragé à aller dans cette voie. J’avais même demandé par la suite ce qu’on penserait si je sortais un single. Là aussi, les réponses étaient positives venant des internautes et followers», raconte le jeune homme.

 

Dès lors, il met un post sur Facebook pour demander si un artiste voudrait travailler avec lui. Elodie Calou, que l’on connaît bien comme ancienne participante de l’émission musicale Vibe, répond alors présente. «Elle m’a dit qu’il fallait une chanson forte, vu que c’était mon premier single. Je l’ai envoyé une bande audio de près de 30 minutes où je lui ai raconté une rupture récente, qu’elle a ensuite retravaillée pour accoucher du single. Nous l'avons ensuite enregistré dans le studio de Kevin Joseph…»

 

Le résultat est donc Mo’nn ase (tourbiyon emotionel), que vous pourrez écouter sur YouTube – avec déjà près de 134 000 vues à l’heure où nous mettions sous presse –, avec un clip qui viendra bientôt (le duo est à la recherche de sponsors).