• Quand Linzy chante et cuisine en même temps
  • Football - Marius Rappez (ex-entraîneur du Cercle de Joachim) : ma part de vérité
  • Nourezo.mu : pour soutenir les artisans locaux
  • Railway Express : les Bissessur et leur cuisine familiale
  • Gilbert Ley, 46 ans, meurt 11 jours après un accident : conseils de Barlen Munusami pour éviter les drames routiers quand on est à moto
  • Le Top 5 des bienfaits du lait maternel
  • Olivia Rangers Academy SC : Joye Estazie au service du football et de son village
  • T1 Diams : un appel au nom de la solidarité
  • RISE Live Life Well : le mieux-être pour vivre heureux
  • Fête de l’Assomption : Bloqués à l’étranger, ils ne pourront pas célébrer en famille...

Léa Llorens, Miss Élégance France, à la découverte des Mauriciens

Pendant son séjour, la demoiselle a notamment rencontré des enfants, planté des arbres et fait des discours sur la condition de la femme.

Elle aime les découvertes, les voyages, le social aussi. Rencontre avec une Française récemment couronnée lors d’un concours de beauté et qui est venue faire de belles choses dans notre île.

Aider, conscientiser, interpeller… C’est l’objectif de la demoiselle à chaque fois qu’elle participe à une activité. Léa Llorens, gagnante du concours Miss Élégance France, était à Maurice pendant une semaine. Une semaine riche en activités pour la jeune femme de 26 ans.

 

Léa Llorens, architecte d’intérieur, a participé à plusieurs activités. Le 5 mars, elle était à l’école Mille Soleils de Grand-Gaube, sur une initiative du Rotary Club de Goodlands qui parraine plusieurs enfants de cette école, pour une donation d’équipements scolaires. Le lundi 9 mars, elle était à deux endroits dans le cadre de la Journée internationale des droits de la femme : visite de l’école Anou grandi avec les enfants autrement capables, où elle a servi des repas aux petits et à l’école Lady Sushil Ramgoolam où elle a fait un discours sur l’égalité hommes-femmes. Des activités rendues possibles grâce aussi à la participation de la compagnie The Butler Experience qui connaît bien la Miss et qui se spécialise dans la formation et le placement dans les métiers de l’hôtellerie.

 

Les activités n’en finissent pas pour la Parisienne, d’abord élue Miss Élégance Paris Île de France 2019 en novembre dernier, puis Miss Élégance France le 25 janvier à Dieppe. Et ses aventures en terre mauricienne seront sans doute mémorables pour notre interlocutrice qui aime les voyages : «Ce sont des activités qui sont de belles expériences humaines et cela concorde avec le concept du concours Miss Elégance France qui met beaucoup en avant les activités sociales.»

 

Pourtant, elle n’était pas plus intéressée que ça à l’idée de participer au concours qui existe depuis 2016 et qui a été créé par Eddy Lefaux, animateur radio et connu pour avoir aussi été l’ex-responsable de communication de Geneviève de Fontenay. «Je ne suivais pas plus que ça, les concours comme Miss France. Mais ce sont les organisateurs qui m’ont encouragée à aller de l’avant.  Au final, je me suis dit, pourquoi pas, parce qu’en même temps, j’ai vu que c’était un concours qui mettait beaucoup en avant le social, la beauté du cœur et la personnalité», confie Léa Llorens qui avoue, en riant, qu’elle est du genre à avoir un caractère fort… Un atout pour faire face au jury du concours où il y a eu plusieurs étapes à franchir : défilés, danses chorégraphiées, sans oublier la fameuse série des questions de culture générale.

 

Habituée des plages mauriciennes, ayant fait plusieurs voyages dans l’île, la voilà qui s’envole vers sa terre française où l’attendent d’autres activités, avec très probablement une participation à Miss Earth à la fin de l’année. L’aventure continue…