• Adi Teelock : «Dans 30 ans, nous allons perdre environ 15 % des plages»
  • Comment garder la forme en été
  • Judo News : La bande à Baptiste Leroy au Sénégal
  • Wendi Madré ou les doigts de fée d’une créatrice
  • Shad, un an et demi, hospitalisé suite à une chute dans les escaliers | Ses parents : «Nous voulons des réponses…»
  • Anishta Seesurrun : au nom de ma sœur Kerina
  • Il est admis à l’hôpital de Candos depuis 16 mois : Le long calvaire du petit Shishaan à l’unité des grands brûlés
  • Metro Express : sur les rails du mécontentement
  • Et si on était Vincent Duvergé…
  • «Busy B» à Flacq : L’appel de l’Est de Béatrice Bijoux Bellepeau

Départ de Joe Tshupula : Merci coach !

Guiyano Chiffone et Joe Tshupula partageant un moment de complicité.

C’est terminé. Joe Tshupula n’est plus le sélectionneur national. Il a quitté ses fonctions à l’issue du match retour Angola vs Maurice comptant pour les éliminatoires des Championnats d’Afrique des Nations (CHAN) disputé dimanche dernier. La rencontre s’est soldée sur le score de 3-2 en faveur des Angolais.

Le Club M a livré un meilleur visage que celui affiché lors du match aller au stade Anjalay (0-1). Le technicien belge d’origine congolaise avait annoncé qu’il rendrait son tablier à l’issue de la participation mauricienne dans cette compétition.

 

Aussi, le dimanche dernier, au stade 11 Novembre (Luanda), l’émotion a atteint son apogée. D’abord, le Club M quitte la compétition sur un goût d’inachevé et puis il nous revient que quelques larmes ont coulé à l’issue de ce match. Les joueurs n’ont pas manqué de remercier publiquement coach Joe en postant des messages touchants sur les réseaux sociaux. 

 

Durant son passage à la tête du Club M pendant 22 mois, Joe Tshupula a fait appel à de nombreux expatriés. Jean Michel Degrace a été le dernier nouveau venu. Ce Mauricien qui évolue en France a été sélectionné lors de la participation à la COSAFA Castle Cup 2017, le mois dernier en Afrique du Sud. « C'est avec tristesse que je vous dis merci pour tous ce que vous avez fait pour la sélection. Vous nous avez encouragés, vous nous avez poussés pour donner notre maximum en nous faisant confiance. Mon passage en sélection m’a permis d’apprendre des choses. Cela va me nourrir pour le reste de ma carrière. Merci, car grâce à vous j’ai pu porter les couleurs du Club M. Je vous souhaite que du meilleur dans votre vie. Vous êtes un grand coach et vous allez rester dans mon cœur pour toute la vie », écrit Jean Michel Degrace.

 

Damien Balisson, malgré son jeune âge, a été un homme de base de Joe Tshupula durant son ère avec le Club M. Ce jeune défenseur latéral du Cercle de Joachim est redevable entre son ancien sélectionneur. «J’ai raté 9 000 centres dans ma carrière j’ai perdu presque 100 matchs, mais 26 fois on m’a fait confiance pour prendre le tir de la victoire. J’ai raté, j’ai échoué, encore et encore. Mais je veux réussir dans ma vie. Merci mon confident, sans vous je ne serais pas là coach, merci mon grand et puissant coach. Mon cœur faisait mal en vous voyant verser ces larmes et je ne sais pas comment vous remercier», dit Damien Balisson.

 

Comme lui, Marco Dorza a été souvent titularisé par l’ex-homme fort du Club M.«C’est grâce à lui que j’ai progressé car c’est le meilleur entraîneur que la sélection nationale ait eu malgré les nombreuses critiques. Les gens ne réalisent pas la chance qu’on a eue et je n’oublierai pas ses précieux conseils. Merci coach», souligne le défenseur de l’ASPL 2000. Il est rejoint dans ses propos par Guiyano Chiffone. «Vous êtes le coach qui me connaît le mieux, quand je suis en forme ou pas bien. Je n’oublierai pas vos encouragements et votre marque de confiance», ajoute le milieu offensif de Savanne SC, qui a eu Joe Tshupula comme coach du temps où tous deux étaient au Cercle de Joachim.

 

Walter St-Martin a effectué son retour au sein de la sélection cette année après avoir été sacré champion de Maurice avec le Pamplemousses SC. «Il y a des gens qui ne vont pas être d’accord avec moi mais Joe Tshupula demeure celui qui peut redresser le football mauricien pour le faire briller sur la scène internationale. On voit qu’à l’extérieur les gens sont attachés avec leurs sélections alors qu’à Maurice c’est le contraire et certains ont vilipendé les joueurs mais surtout le coach. Joe Tshupula a fait son choix et je lui dis merci de m’avoir donné la chance de défendre les couleurs de mon pays», commente le milieu de terrain.

 

Autre joueur à exprimer publiquement sa gratitude pour Joe Tshupula demeure Francis Rasolofonirina. «Le temps m'a fait comprendre que rien n’est éternel, tu m'as changé, tu m'as fait grandir et inculqué un mental d’acier sur le terrain. Je suis fier  d'avoir eu un coach comme vous. Ne laissez pas les gens négatifs voler votre joie de vivre, parce que la joie c'est la vie. Je vous souhaite bonne chance et merci pour tous», déclare le défenseur du Cercle de Joachim et l’auteur du but victorieux lors du match Maurice vs Mozambique lors du premier match de Joe Tshupula comme sélectionneur national. Belles preuves de reconnaissance.

 


 

Un retour chez le Cercle de Joachim ?

 

Difficile de le tirer hors du monde du football. Si Joe Tshupula s’accorde quelques jours de repos après son retour au pays après le périple à Angola, il ne reste pas très éloigné des terrains de football. C’est ainsi qu’on a pu le croiser lors des matchs de la COSAFA Cup des moins-de-17 ans. Et évidemment nombreux sont ceux qui lui demandent s’il va reprendre en main une autre équipe de football à l’avenir.

 

Pour le moment, il dit vouloir partager sa passion avec les enfants de l’Académie de Football Nord (AFN). On parle d’un futur retour à la tête du Cercle de Joachim, une équipe que Joe Tshupula connaît bien pour avoir l’entraînée pendant deux saisons et remporté deux titres de champion de Maurice. En tout cas, un fort courant au sein de cette équipe est favorable à un retour de leur ex-entraîneur.

 

L’équipe curepipienne a connu sa pire saison, lors de l’exercice 2016/17, depuis sa montée chez l’élite avec une piètre septième place dans la Mauritius Barclays Premier League. Akbar Patel, ancien sélectionneur national a joué le rôle de dépanneur depuis le début de l’année, et pas sûr qu’il prolonge l’aventure avec le Cercle de Joachim. Affaire à suivre.