• Adi Teelock : «Dans 30 ans, nous allons perdre environ 15 % des plages»
  • Comment garder la forme en été
  • Judo News : La bande à Baptiste Leroy au Sénégal
  • Wendi Madré ou les doigts de fée d’une créatrice
  • Shad, un an et demi, hospitalisé suite à une chute dans les escaliers | Ses parents : «Nous voulons des réponses…»
  • Anishta Seesurrun : au nom de ma sœur Kerina
  • Il est admis à l’hôpital de Candos depuis 16 mois : Le long calvaire du petit Shishaan à l’unité des grands brûlés
  • Metro Express : sur les rails du mécontentement
  • Et si on était Vincent Duvergé…
  • «Busy B» à Flacq : L’appel de l’Est de Béatrice Bijoux Bellepeau

Opération «crowdfunding» pour Hans Nayna

Le chanteur invite le public à découvrir son projet sur le lien suivant : bit.ly/20nX9xf.

Il travaille sur la sortie de son album mais pour ce faire, il a besoin de l’aide du public. Le jeune chanteur présente son projet.

Nomde code : crowdfunding. Il s’agit de plateformes qui sont populaires en Europe et aux États-Unis. Le principe est simple. Le public est sollicité à verser une somme en échange d’une promesse de cadeau. Le but est d’essayer de prévendre au maximum l’album afin de couvrir une partie des coûts. D’où l’appel du chanteur Hans Nayna, 26 ans, aux internautes via crowdfunding Kiss Kiss Bank Bankpour l’aider à financer son album. Cette pratique, souligne-t-il,  peut être une solution à certains problèmes très actuels : «Difficultés de financement, manque d’infrastructures, piratage, droits, statuts, revenus», entre autres.

 

Voilà quelques années que le jeune chanteur trace sa route musicale. Passionné de musique, celui qui revendique sa culture mauricienne imprégnée de blues, de soul music, de rock et de pop, s’est fait plusieurs fois remarquer, ces derniers temps, par sa voix et son talent lors de castings, notamment lors de Runstar, un concours télévisé à La Réunion. Le jeune homme a aussi tapé dans l’œil de Bruno Berberes, directeur de casting de The  Voice France, qui l’a invité à auditionner pour la célèbre émission. Mais peu de temps après, il a été arrêté et écroué pour possession de cannabis.

 

Toutefois, Hans «assume, évolue, change, surmonte toutes les difficultés liées à ce pénible épisode» et fait tout pour convertir«cette épreuve en opportunité». Depuis, il s’accroche et est passé au chapitre suivant avec la sortie de son album riche de 11 titres, dont Mo L’ame, Song for my guitar, Gimme Love, Hope, Pieces of the world, Liveet Feelings.

 

Pour réaliser ce rêve, il a besoin d’aide. Et c’est là qu’intervient son opération crowdfunding. Les contributions sont reversées à l’artiste seulement si le montant total demandé est atteint. Hans Nayna, ayant emprunté la somme nécessaire à la réalisation de l’album - son enregistrement est déjà en cours -, souhaiterait, à travers le crowdfunding, financer la création des CD (pochette/boîtier/pressage/duplication), soit Rs 100 000 pour 2 000 exemplaires.

 

Le chanteur a 60 jours pour convaincre son public sur le site Kiss Kiss Bank Bankafin de collecter la somme requise. Pour participer au projet et pour plus d’informations, rendez-vous sur le lien suivant : bit.ly/20nX9xf.