• Adi Teelock : «Dans 30 ans, nous allons perdre environ 15 % des plages»
  • Comment garder la forme en été
  • Judo News : La bande à Baptiste Leroy au Sénégal
  • Wendi Madré ou les doigts de fée d’une créatrice
  • Shad, un an et demi, hospitalisé suite à une chute dans les escaliers | Ses parents : «Nous voulons des réponses…»
  • Anishta Seesurrun : au nom de ma sœur Kerina
  • Il est admis à l’hôpital de Candos depuis 16 mois : Le long calvaire du petit Shishaan à l’unité des grands brûlés
  • Metro Express : sur les rails du mécontentement
  • Et si on était Vincent Duvergé…
  • «Busy B» à Flacq : L’appel de l’Est de Béatrice Bijoux Bellepeau

Il présente son titre «Mo l’ame» | Hans Nayna : «Mon single est sorti de mon âme»

Le chanteur nous invite dans son petit monde.

Entrez Mo l’ame sur YouTube et vous pourrez apprécier le premier titre en créole de ce jeune artiste qui se dévoile sur ce morceau où il exprime son amour pour la musique.

Une petite parenthèse de 3 minutes et 51 secondes. Durant lesquelles le chanteur Hans Nayna se raconte. Dans Mo l’ame, son dernier single – disponible sur YouTube –, le jeune homme invite qui veut le suivre dans son petit monde. Dans sa bulle pleine de couleurs, l’artiste se dévoile et rend surtout hommage à la musique, sa passion.

 

«Quandla magie de la musique opère, cela donne comme résultat mon dernier single. Un titre que je ne me suis pas préparé à faire, mais qui est tout juste sorti de mon corps, de ma tête et surtout de mon âme. C’est ma première chanson en créole… un créole sur lequel je voulais me poser et que je voulais travailler»,confie le jeune homme que les Mauriciens ont appris à connaître notamment grâce à sa participation à l’émission Runstar,à La Réunion.

 

Depuis le lancement de son single, c’est au gré des nombres de viewsque son histoire se poursuit, se partage. «Inconsciemment, je voulais faire sortir tout ce qui me pesait sur le cœur, chose que je partage qu’avec les intimes. Cet immense pouvoir dont on est doté, cet envie qui peut nous faire réussir»,nous dit Hans. Il a pris son temps pour donner vie à Mo l’ame : «C’est avec l’aide précieuse de Richard Hein, qui a travaillé sur l’arrangement et l’enregistrement, que la chanson a vu le jour. J’ai eu le bonheur de travailler avec Christophe Bertin (batteur), Josian Long (bassiste) et Emmanuelle Ghem (violoniste).»

 

C’est en se laissant guider par un ressenti, des émotions, que les mots ont jailli : «En gros, avec de l’envie, voilà ce que l’on arrive à faire.» Devant le résultat, il reste humble, ne parle pas de succès et laisse faire le temps : «J’ai juste l’impression que les gens l’écoutent, l’étudient et s’y approprient quelques phrases. Je pense que cette chanson commence seulement à se faire entendre et que le meilleur est à venir. La chanson est positive, que ce soit dans le texte ou dans la musique, ce que les mélomanes mauriciens apprécient.»

 

Bien évidemment, il ne compte pas s’arrêter là. Des projets ? «Heavy stuff loading. Je travaille actuellement sur mon prochain album qui sera fin prêt vers février de l’année prochaine. Affaire à suivre, on garde le suspense...»,lâche-t-il, avant de se replonger dans sa petite parenthèse musicale.