• Adi Teelock : «Dans 30 ans, nous allons perdre environ 15 % des plages»
  • Comment garder la forme en été
  • Judo News : La bande à Baptiste Leroy au Sénégal
  • Wendi Madré ou les doigts de fée d’une créatrice
  • Shad, un an et demi, hospitalisé suite à une chute dans les escaliers | Ses parents : «Nous voulons des réponses…»
  • Anishta Seesurrun : au nom de ma sœur Kerina
  • Il est admis à l’hôpital de Candos depuis 16 mois : Le long calvaire du petit Shishaan à l’unité des grands brûlés
  • Metro Express : sur les rails du mécontentement
  • Et si on était Vincent Duvergé…
  • «Busy B» à Flacq : L’appel de l’Est de Béatrice Bijoux Bellepeau

Dombeya Music Festival : ils viennent du sud

The Prophecy, Hans Nayna et Zulu sont parmi les artistes qui seront sur scène.

Leur point commun : la région d’où ils sont originaires. Ils en sont fiers, en parlent avec beaucoup d’amour et revendiquent leur appartenance à leur petit village dans le sud du pays. C’est pour toutes ces raisons qu’ils n’ont pas hésité une seconde à rejoindre le Dombeya Music Festival qui, les 30 et 31 octobre, et le 1er novembre, promet une méga fête à Pointe-Canon, Mahébourg. Pour l’occasion, les artistes de cette partie de l’île se mobilisent et seront en force pour faire entendre leur voix.

 

Ils seront nombreux durant ces trois jours musicaux à défendre les couleurs de leur région. Parmi : Zulu, Hans Nayna, Barefoot, Kaira Jamrock, Zenfant Dodo, Kreol Jazz, The Prophecy, L’Escalier et Oeson. Aussi au programme de ces jours de folie : un espace VIP qui fera la part belle à des showcases privés et des afterparties. Les plus jeunes auront aussi leur KidZ Corner avec animations spéciales et les organisateurs annoncent d’autres surprises qui agrémenteront le festival.

 

Pour crier haut et fort leur appartenance à leur région, les artistes du Sud promettent de mettre le feu sur scène. Le vendredi 30 octobre, Zulu enflammera l’Amphi à partir de 23 heures. Le samedi 31 octobre, c’est Hans Nayna, finaliste de Run Star édition 2013 et voix du grand casting de l’océan Indien en 2015, qui passera à l’action. Le dimanche 1er novembre, ce sera au tour de The Prophecy de faire danser la foule. En sus des talents mahébourgeois, la manifestation accueillera plus d’une vingtaine de groupes qui se produiront sur quatre scènes différentes tout au long du festival. Les animations musicales commencent à 16 heures les trois jours.

 

L’entrée est à Rs 300 par jour en pré-vente jusqu’au 25 octobre. Le package pour les trois jours coûte Rs 800 en pré-vente. Les billets sont disponibles à travers le Rézô Ôtayô (tel. 466 9999). Les infos sont aussi disponibles sur la page Facebook de MOUV. 

 

Un before est aussi prévu le samedi 17 octobre. En attendant le week-end du festival, MOUV présente Before Dombeya : Made in Mahébourg avec un line up 100% local.  Quatre groupes locaux seront ainsi à l’honneur : Jazz Manouche, Hans Nayna,  Barefoot et  Zenfan Dodo. Le rendez-vous est fixé pour 20 heures à La pêcherie : le débarcadère/front de mer de Mahébourg. Les billets sont à Rs 200 à la porte.