Soutenez 5plus.mu

CHERS LECTEURS DE 5plus - dimanche

En raison de la période de confinement, certains de vos points de ventes habituels sont fermés.

Retrouvez l’édition de de 5-Plus dimanche sur le Kiosk digital.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous.

  • Covid-19, la récidive
  • New Children’s Act : ce qui change pour les enfants
  • Obituaire : France Jonas raconté par Tony François
  • Agression mortelle à Bambous : Nicolas Manooveloo meurt après un violent coup de couteau à la cuisse
  • Yushi Ramah, 17 ans, meurt à l’hôpital ENT - Son oncle Anil : «Nou res bet kouma linn gagn sa infeksion poumon-la alor ki so kat test Covid ti negatif !»
  • Décès de Rajah Madhewoo, Samuel Wong et Ismet Abdoolah : l’adieu à des citoyens engagés
  • IBA Act : amendements et mécontentements
  • Honte aux assassins de la démocratie !
  • Covid-19 : une nouvelle semaine sous haute tension
  • Suspension des vols avec l’Afrique du Sud : Incompréhension et affolement chez les Mauriciens de là-bas

Yashdev Jeebun : ma vie de formateur maître-chien

«À travers des activités ludiques de groupe, les chiens sont initiés très jeunes à des gestes de savoir-vivre et de socialisation. S’ensuivent des séances d’entraînement à l’obéissance et au mordant», confie Yashdev Jeebun qui nous raconte sa profession.

«Veiller sur la santé, l’hygiène, le comportement et le bien-être de mes chiens me passionne et, presque comme une thérapie, m’apaise et me fait avancer sur le plan personnel...» Zoom sur le parcours d’un amoureux des chiens, qui travaille aujourd’hui avec ces fidèles compagnons...

Qui suis-je ? «Je m’appelle Yashdev Jeebun et je suis chef opérationnel et formateur maître-chien chez Mauribel Security. Je suis détenteur d’un certificat d’aptitude d’agent de sécurité conducteur de chien d’intervention de Tact K9, de Nantes, en France. J’habite à Rose-Belle et j’ai 33 ans.»

 

Maître-chien… quelques explications : «Un maître-chien est un éducateur canin qui apprend aux chiens à obéir à des ordres et à accomplir certaines tâches. Il peut s’agir d’une simple formation à l’obéissance pour les chiens de compagnie ou d’une formation plus poussée pour les chiens de travail, tels que les chiens de sécurité, les chiens policiers et les chiens d’assistance. Le maître-chien peut aussi être amené, dans certains cas, à apprendre au propriétaire comment se comporter avec le chien pour une meilleure efficacité.»

 

Comment le devient-on ? «Alors que dans plusieurs pays développés, être maître-chien requiert une formation reconnue et de l’expérience, à Maurice, la profession n’est pas réglementée, ce qui fait que n’importe qui peut se déclarer maître-chien. Quelques tutoriels sur YouTube ne suffisent pas à faire d’un passionné de chien un dresseur canin professionnel. Après sept ans en tant que maître-chien, j’ai personnellement eu la chance de bénéficier d’une formation française chez Tact K9, à Nantes, grâce au soutien de Mauribel Security qui voyait déjà l’importance d’une académie canine professionnelle à Maurice. Il faut savoir que le maître-chien, s’il est lui-même bien formé, peut amener le chien à développer son acuité olfactive jusqu’à des limites insoupçonnées en matière de détection au service de la sécurité publique. Chez Mauribel Security, une fois recrutés, les agents qui présentent les avantages requis sont formés sur le tas et parviennent à développer leurs aptitudes à travers des séances pratiques et des expériences avec les chiens.»

 

Mon métier : «J’ai toujours été un amoureux des chiens et je suis l’heureux propriétaire de trois Cane Corso, deux bergers hollandais et deux bergers malinois. Veiller sur la santé, l’hygiène, le comportement et le bien-être de mes chiens me passionne et, presque comme une thérapie, m’apaise et me fait avancer sur le plan personnel. Lorsque l’opportunité s’est présentée pour moi chez Mauribel Security, je ne pensais pas que travailler avec des chiens en sachant qu’ils peuvent être encore plus utiles à la société pouvait m’apporter une si grande satisfaction professionnelle. Dans la sécurité canine, le maître-chien fait corps avec l’animal. Il ne doit pas se contenter de suivre son chien sur le terrain. Il doit être capable de surveiller et d’interpréter les comportements souvent subtils de son chien et de déterminer les zones et les directions les plus appropriées pour travailler. Chaque patrouille, chaque ronde, est unique et apporte son lot de découvertes et d’expériences. Ce qui fait que nous sommes en permanence en apprentissage.»

 

Chef des opérations et formateur maître-chien en quelques mots : «Mauribel Security est une société de gardiennage offrant une gamme de services de sécurité avec agents, agents-chiens et technologie, dépendant des besoins et budgets. L’expertise dans chacun des trois pôles permet à la société d’offrir des prestations sur mesure avec une grande flexibilité pour le client. En tant que chef des opérations, je suis chargé de la gestion de l’unité canine composée d’une soixantaine de chiens et de 50 maîtres-chiens. L’unité canine est équipée de trois chenils, dont le principal, situé à La Marie, abrite aussi une académie.»

 

Une académie pas comme les autres : «L’académie canine à La Marie est principalement dédiée à l’éducation, l’entraînement et l’hébergement des chiens de Mauribel Security, tous des bergers belges malinois et des bergers allemands. Les particuliers peuvent cependant y inscrire leurs chiens pour des séances de dressage et l’hébergement en pension. L’académie sert aussi à la formation des maîtres-chiens. Des tests d’aptitude plus poussés permettent de les singulariser parmi les agents de sécurité qui passent leur entretien d’embauche.»

 

Autour de l’éducation d’un chien : «La présence du chien sur une mission de surveillance a principalement un objectif de prévention et de dissuasion. L’efficacité d’une mission est à la hauteur de la qualité et du niveau de communication entre l’animal et l’homme, donc entre le chien et le maître-chien. Seul un entraînement professionnel adapté peut garantir ce type de résultat.

 

L’académie de Mauribel Security prépare les chiens à faire leur entrée dans l’unité canine. Ils y sont admis deux ou trois mois après leur naissance avant de devenir des adultes prêts pour le travail vers l’âge de 2 ans. Comme l’espérance de vie d’un chien est de 10 à 12 ans seulement, le renouvellement de la population dite active doit suivre une certaine cadence.

 

À travers des activités ludiques de groupe, les chiens sont initiés très jeunes à des gestes de savoir-vivre et de socialisation. S’ensuivent des séances d’entraînement à l’obéissance et au mordant.

 

Bien qu’il puisse avoir l’air dangereux, un chien d’intervention n’est pas agressif. L’apprentissage lui permet de canaliser son agressivité pour la mettre au profit d’une opération, et ce sur l’instruction de son maître seul et non d’une autre personne. Pour la formation des maîtres-chiens, nous accordons beaucoup d’importance à l’apprentissage de la psychologie canine grâce auquel ils vont pouvoir constituer de parfaits binômes avec l’animal.»

 

Mon regard sur l’incident qui a récemment impliqué deux molosses : «Chaque incident de cette nature est un de trop. Les propriétaires doivent être davantage conscientisés à l’importance de faire dresser leurs chiens par un professionnel, surtout lorsqu’il s’agit de molosses.»

 

Et la sécurité canine ? «La sécurité canine est une prestation de gardiennage spécialisé qu’assure en binôme l’agent de sécurité et son chien de garde. Elle est de plus en plus considérée comme une alternative viable aux méthodes traditionnelles de sécurité. En termes de dissuasion, un chien de sécurité et son maître sont une alternative beaucoup plus rentable que la présence de deux agents de sécurité.»

 

Il était une fois... Mauribel Security : «La compagnie est implantée depuis 2006 et compte un effectif de 125 agents de sécurité. Elle offre des services et des solutions de sécurité entièrement intégrés à une clientèle industrielle, commerciale et institutionnelle : hôtellerie, transport, sites industriels et de construction, bureaux de paiement, centres commerciaux et dépôts. Elle est la première entreprise de sécurité privée à introduire la patrouille canine à Maurice.»