• Mario Ponen dessine «Kuler nu ti zil»
  • Chanel, 18 ans : mon aventure dans la construction
  • Stage à Sheffield Utd : Expérience enrichissante
  • Ketty Lim Ka Lan : une belle aventure nommée Moka'mwad !
  • Swaranjali Group Grand-Bois : une histoire d’engagement
  • Son cas entendu devant le Privy Council : La longue quête de justice de Premchandra Bissonauth
  • Mo’Zar Espace Artistic : leur musique au-delà des frontières
  • Chaleur et perte d’appétit : comment y remédier ?
  • Astérix – Le secret de la potion magique | Tombons dans la marmite
  • Art martial japonais : Une fédération de kendo voit le jour à Maurice

Wendi Madré ou les doigts de fée d’une créatrice

La jeune femme propose des tenues à la coupe originale et des modèles tendance.

À seulement 22 ans, elle a déjà lancé une marque de vêtements. Incursion dans l’univers coloré et fleuri de Wendi Madré.

Donnez-lui une feuille de papier et un crayon, et la voilà prête à vous dessiner votre plus belle tenue. Son monde est fait de couleurs, de fleurs et de rayures. Dans son atelier, Wendi Madré jongle avec les tissus, les patrons et les machines à coudre. C’est là, dans cet univers, qu’elle se sent le mieux. À 22 ans, la jeune femme, une habitante de Baie-du-Tombeau, est derrière la marque WENDI MADRE.

 

Cette créatrice de vêtements propose toutes sortes de pièces comme des robes de soirée, d’autres plus casual, des jupes, des shorts et des combinaisons, entre autres. «Je propose une large gamme de vêtements qui vont du XXS au XXL. J’ai chaque modèle en plusieurs couleurs, ce qui fait plaisir à tout le monde», lance la jeune femme.

 

Sur sa page Facebook, on peut d’ailleurs découvrir les modèles qu’elle crée. On y trouve notamment des vêtements à la coupe originale et aux modèles tendance, qui ne peuvent que plaire aux jeunes femmes. Fan de mode, Wendi Madré trouve son inspiration dans la vie qui l’entoure. «J’observe beaucoup. Je suis les nouvelles tendances, ce qui se fait ailleurs. Je regarde les programmes de mode, les défilés. J’aime étudier, analyser les modèles qu’on trouve en ligne.»

 

Autodidacte, Wendi Madre dessine elle-même ses modèles qu’elle produit ensuite dans son atelier avant de les mettre en vente à travers les réseaux sociaux où elle rencontre de plus en plus de succès. Si elle a fait des études en marketing, il faut dire que son premier amour est la conceptualisation de vêtements. Fashionista elle-même, elle a cousu son premier vêtement à l’âge de 16 ans. «Je me souviens que ma maman m’avait offert un tissu fleuri et j’ai décidé, sans vraiment réfléchir, d’en faire un crop top.»

 

Un essai qui a été le premier d’une longue série. Passionnée, elle épluche Internet à la recherche des tutoriels qui montrent et expliquent comment coudre. Elle se découvre très vite un talent pour la couture, décide plus tard de lancer sa marque de vêtements et les commandes affluent. «Je mets une partie de moi dans chaque pièce que je crée. Je propose des modèles mais je suis aussi très à l’écoute des personnes qui font appel à moi. Souvent, elles me parlent de leurs difficultés à trouver quelque chose qui leur plaît et qui soit adapté à leur morphologie. Mon objectif, c’est de permettre à chaque personne de se sentir bien, belle et valorisée par ce qu’elle porte.» Et quand la cliente est satisfaite et heureuse, pour Wendi Madré, c’est tout gagné!

 

Heureuse et reconnaissante d’être entourée par sa famille, ses amis et son équipe qui l’épaulent dans sa passion, elle a récemment réalisé un photoshoot pour présenter ses créations. «J’ai eu la chance de travailler avec le photographe Désiré Eric Larossée, la Make-Up Artist Marie Natacha Lafleur et les mannequins Emilie Merle et Anne Sophie Benedit.» La jeune créatrice a aujourd’hui des rêves plein la tête. Elle compte notamment lancer bientôt son site Web et réaliser son premier défilé. En attendant, Wendi Madré laisse libre cours à ses inspirations.