Soutenez 5plus.mu

CHERS LECTEURS DE 5-PLUS DIMANCHE

Pendant cette période de confinement, profitez de 5-Plus Dimanche, l’express, Business Mag, Weekly, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

  • Kolektif Rivier Nwar : des poules, des œufs et un appel au don
  • Jeux Olympiques 2021 : la machine se remet en marche
  • Kayne, 2 ans, souffre d’épilepsie générale : sa mère Jaya lance un appel à l’aide
  • La vie de fashionista de Zorah
  • Bien dan ou lapo
  • Quand Nata «Sing» dans le métro !
  • Le bioplastique, la solution de six jeunes contre la pollution
  • Le Top 4 des tisanes pour braver l’hiver
  • Faire son compost-maison : le guide
  • Ces entreprises qui proposent des solutions pour faire face à la crise

Vinessen Andee : design-moi «enn ti manze»

Le jeune homme de 36 ans rêve plus grand.

À la base, il fait danser sa souris. Habille les logos, colore les idées, met en page les envies. Aujourd’hui, c’est dans la cuisine familiale qu’il met en casserole tout son talent. Des épices, des herbes aromatiques. Du parfum, du goût. Et de la gourmandise, surtout. Pour ce Graphic Designer, le confinement a mis en exergue sa passion pour la cuisine et, depuis, il en fait profiter à tous ceux qui veulent manger pizza, lasagne ou encore briyani ; ses spécialités. Au début de l’année, il avait croqué le premier morceau de cette envie de se lancer en cuisine, en proposant ses ti manze le vendredi et le samedi en soirée et en takeaway. Le confinement lui a permis de grignoter encore plus dans ce fruit dont il rêvait tant.

 

Vinessen Andee ne se rappelle pas exactement depuis quand cuire à manger lui apporte tant de bonheur. Il se rappelle de sa maman, excellente cuisinière, des parfums et des saveurs de son enfance. Puis du besoin de se débrouiller dans lakwizinn quand il s’est marié (il est papa de deux enfants aujourd’hui). Mais depuis toujours, l’appel des casseroles a créé, en lui, une mélodie apaisante et, en même temps, motivante. Si au premier temps du confinement, il n’a pu développer son activité et ses talents, avec la réouverture du service takeaway, il a fait avec les moyens du bord, proposant ses services à travers la tabagie de sa belle-mère, Bissoo Mini Store, qui se trouve à Canot (pour suivre les propositions de Vinessen, likez la page Facebook de la boutique).

 

Ce confinement lui a permis de faire monter la mayonnaise de ses rêves : «Je me lance tout doucement. Le but ultime, c’est d’avoir mon propre coin. On verra bien.» De se retrouver dans sa cuisine, c’est déjà un pas dans la bonne direction, celle qui mène vers l’accomplissement de son désir de créer la joie et le goût des associations de saveurs et d’ingrédients qu’il concocte au quotidien. Une activité créative qui complémente avec naturel son métier où il peut également laisser s’exprimer ce qu’il a de plus beau en lui. Si vous voulez goûter so lame, vous pouvez le contacter sur les numéros suivants : le 238 5867 ou le 5736 1939. Mais il ne fait pas de livraison à domicile. Il faudra récupérer les plats à Canot (chez lui ou dans la tabagie).