Soutenez 5plus.mu

CHERS LECTEURS DE 5plus - dimanche

En raison de la période de confinement, certains de vos points de ventes habituels sont fermés.

Retrouvez l’édition de de 5-Plus dimanche sur le Kiosk digital.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous.

  • Pascal Desroches, arrêté pour agressions sexuelles : portrait du violeur en série aux deux visages
  • Rashmi Rocket : Taapsee Pannu court plus vite que son ombre
  • Nouvel album : Alain Ramanisum va vous faire… «Danse»
  • Malenn Oodiah : «Nous pouvons et nous devons réinventer notre modèle de société»
  • Covid-19 : Maurice tombe le masque, Rodrigues sur le qui-vive
  • Un an depuis la disparition tragique de Soopramanien Kistnen - Hansley, son fils : «Mo gard lespwar pou kone ki sannla inn tir lavi mo papa»
  • Si les «Avengers» n’existaient pas…
  • Tennis de table – ITTF World Youth Championships : A la conquête du Portugal
  • Prince Stave : a Nigerian musician in Mauritius
  • La situation des rastas mauriciens préoccupe l’opinion internationale

Marylove Bayejoo : la beauté jusqu'au bout… des cils

Elle propose une variété de modèles pour sublimer votre regard.

Pour un regard sublimé, plus besoin de mascara. Marylove Bayejoo, Lash Technician, vous propose quatre modèles d’extensions de cils. Récit… 

Gain de temps pour celles qui sont toujours pressées, solution miracle pour les intolérantes au mascara, elles révolutionnent le quotidien des femmes. Nous parlons là des extensions de cils. Cela, Marylove Bayejoo, une habitante de Glen-Park, Vacoas, l'a bien compris. Depuis bientôt neuf mois, la jeune femme de 26 ans exerce à plein-temps le métier de Lash Technician (Lash Artist) et a ouvert son salon dans sa localité. Elle fait également le déplacement pour celles qui ne peuvent pas se rendre sur place.

 

Son incursion dans ce domaine a débuté avec la crise sanitaire. Dans l'attente d'un emploi, elle s'est tournée vers la Say's Academy l'an dernier. C’est là qu’elle a tout appris sur le métier de Lash Technician. «Je me suis lancée dans cette voie car j'aime prendre soin de moi. Lorsque je voulais me faire belle, j'avais recours aux extensions de cils. J'ai tout de suite aimé ça car ça change le regard. Je me suis dit que cela ne me coûterait rien de me jeter, moi aussi, à l'eau.» Ce faisant, elle s'est découvert une réelle passion. «Cela n'a rien à voir avec mon précédent métier mais je me retrouve, aujourd'hui, à faire quelque chose qui me plaît. Voir un sourire sur le visage de mes clientes m'apporte une satisfaction immense», confie-t-elle.

 

Pour donner un coup de boost au regard, les adeptes ont le choix entre quatre modèles qui tiennent entre quatre et six semaines : le classique, l'hybride, le volume et le méga volume. «J’applique les extensions une à une sur les cils naturels. Cela donne un rendu propre, agréable et n'a aucun effet négatif sur les yeux.» Marylove précise : «Les extentions ne sont pas que pour les occasions spéciales mais également pour la vie de tous les jours. La pose n'est pas douloureuse et il n'y a aucune lourdeur sur les yeux. Une bonne technicienne prendra le temps de discuter avec vous de l’effet désiré et fera des ajustements en conséquence.»

 

Pour des cils à la Betty Boop, plus besoin de perdre du temps devant le miroir chaque matin ou de passer par la case mascara. Il vous suffit de contacter Marylove Bayejoo sur sa page Facebook : It's_MaryloveLashes. Et à vous un regard naturel rehaussé !