Soutenez 5plus.mu

CHERS LECTEURS DE 5plus - dimanche

En raison de la période de confinement, certains de vos points de ventes habituels sont fermés.

Retrouvez l’édition de de 5-Plus dimanche sur le Kiosk digital.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous.

  • Vente illégale de vieille ferraille, pollution, routes impraticables… : Les habitants de Rughooputh Lane, Quatre-Bornes, montent au créneau
  • Festival du Livre de Trou-d’Eau-Douce : trois bonnes raisons d’y aller
  • Champions de cross-country - Rencontre avec Sébastien et Christopher Bonnapen : deux frères, une seule passion
  • Yogesh Siraz, côté jardin
  • Santé oculaire : ENL sensibilise les pêcheurs
  • Sahib Meerhossen condamné à perpétuité après l’assassinat de Lara Rijs - Son épouse Nazmeen : «Santans-la tro lour»
  • Ces Mauriciens «so in love» de La Casa de Papel
  • Athlétisme - Charge provisoire de détournement de fonds : Vivian Gungaram accusé et soutenu
  • Met Gala : attention les yeux !
  • À Montréal : quand la vie se conjugue avec la Covid-19

Linkwi, les gourmandises de Linzy Bacbotte

La star locale vous invite dans sa cuisine pour découvrir l’étendue de ses talents culinaires. Avec elle, pas de doute, lalang aplodi.

Des éclats de rire. Et des éclats de miam ! L’aventure est belle et gourmande, et mérite d’être visionnée avant de filer en cuisine pour reproduire les recettes de la chanteuse Linzy Bacbotte. Avec elle, l’ambiance est garantie. Même les casseroles fricassent de bonheur ! Des tilale d’épices (tilani mama, tilani mama), des ololae de saveurs, elle fait chanter les ingrédients pour créer des recettes qui sortent de l’ordinaire, comme ce haleem de crabe qu’elle vous propose cette semaine. Même si les temps sont difficiles pour les artistes, Linzy Bacbotte ne laisse pas la morosité s’installer et elle apporte un soupçon de bonheur aux plus gourmands. Avec son tablier, elle fait chanter les recettes locales avec un petit twist bien à elle. Pour la saison 3 de Linkwi, elle reçoit dans sa cuisine des artistes locaux.

 

Murvin Clélie de The Prophecy derrière les fourneaux, ça donne envie, non ? Du coup, difficile de vouloir laglwar quand il y a quelque chose à déguster. Il connaît sûrement mekanik nou lestoma. D’ailleurs, qui peut refuser enn bon salmi ourit ? Nancy Desrougères a, elle, roul roti kari somon. Et Big Frankii vous donnera envie de roul karay, roul karay. Vous ne trouverez pas, forcément, des coconut, banana, papaya, mais on vous l’assure, ça vaut le détour (vous pouvez découvrir la vidéo dès ce dimanche). Comme vous y êtes, vous pouvez en profiter et déguster tous les épisodes des saisons précédentes.

 

La saison 2 est vraiment sympa, surtout quand on sait que tout a été filmé en confinement, avec les moyens du bord. Béatrice Bijoux-Bellepeau, de Busy B, qui donne un coup de main à Linzy, parle de cette formidable aventure : «Tout tourne autour des dialogues mauriciens et de l'humour de Linzy, et ça crée une superbe ambiance dans les émissions. Nous avons décidé de consacrer la saison 3 aux artistes locaux dans le cadre de la fête de la Musique, histoire de leur donner à tous une certaine visibilité dans ces moments difficiles. Pas de contrats, pas de concerts et d'albums, et encore moins de shows dans les hôtels…»

 

Pour regarder ces petites pépites miam, connectez-vous à la chaîne YouTube de Linzy Bacbotte. Vous pouvez également voir les derniers épisodes sur les pages Facebook de Busy B et d’Agiliss, sponsors de l’émission. En attendant, découvrez ce haleem pas comme les autres et n’hésitez pas à filer en cuisine pou met enn zafer so dan lekor.

 

Haleem au crabe

 

 

Ingrédients

◗ 1 sachet de dholl
◗ 1 tasse de blé concassé
◗ 3 pommes d’amour
◗ 2 oignons
◗ 2 cuillères à bouche de pâte ail/gingembre (divisées en deux pour deux actions différentes)
◗ 2 bottes de kotomili
◗ 4 brins de thym
◗ 4 brins de persil
◗ 1 botte de queue d’oignon
◗ Du vinaigre
◗ De l’huile
◗ Du sel
◗ Un cube d’assaisonnement bouillon de légumes 
◗ 1 sachet de crabes en morceaux
◗ ½ sachet d’épices haleem

 

Préparation

 

- Mettez à tremper le dholl dans de l’eau pendant environ 30 minutes, puis rincez le tout et jetez l’eau.
- Faites roussir dans un filet d’huile une cuillère a bouche de pâte ail/gingembre, l’oignon coupé grossièrement et les pommes d’amour hachées.
- Incorporez le dholl, ajoutez un peu d’eau et laissez cuire à feu moyen jusqu’à obtenir une pâte crémeuse.
- Dans une grosse marmite, faites revenir une cuillère à bouche de pâte ail/gingembre et le kotomili haché finement.
- Ajoutez les morceaux de crabe.
- Dès que les morceaux de crabe changent de couleur et virent au rouge, rajoutez les épices haleem, le blé concassé ainsi que le dholl crémeux.
- Ajoutez le bouillon de légumes et salez si besoin.
- Portez à ébullition et laissez mijoter pendant une bonne vingtaine de minutes, tout en remuant de temps en temps avec une louche pour éviter que le blé ne colle au fond de la marmite.
- Servez chaud, parsemé de queue d’oignon haché et avec un soupçon de vinaigre.