Soutenez 5plus.mu

CHERS LECTEURS DE 5plus - dimanche

En raison de la période de confinement, certains de vos points de ventes habituels sont fermés.

Retrouvez l’édition de de 5-Plus dimanche sur le Kiosk digital.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous.

  • Adilla Diouman-Mosafeer : «Pour avancer positivement, nous devons sortir de notre zone de confort et être créatifs»
  • Décès tragique de Bhoomi, 14 ans, neuf ans après l’assassinat de sa mère : l’horrible destin des sœurs Ramotar
  • Evénement : visite d’une sommité de l’athlétisme
  • Un arbitre mauricien à la CAN 2021 - Shabneez Heeralall : «Mon époux, ma fierté»
  • Thaipoosam Cavadee : quand ferveur rime avec restrictions sanitaires
  • Le couple Persand dédommagé de Rs 1,5 M après une négligence médicale - Ganeshan, père du nourrisson décédé : «Nous aurions préféré que notre enfant soit là»
  • Élections régionales : les Rodriguais en quête de progrès
  • Législatives 2019 - Vers un «recount» au n° 19 : les chiffres du rebondissement
  • Une énième «unité» pour affronter le pouvoir !
  • Campagne de vaccination contre la Covid-19 : entre sursis et accélération

Les éclats de créativité d’Adrianna Bézéguy

La jeune fille propose tout un tas de produits fait maison du plus bel effet...

À 20 ans, on a toute la vie devant soi pour réfléchir à la direction dans laquelle on souhaite aller. Mais certains connaissent déjà quelle voie emprunter. C’est un peu le cas d’Adrianna Bézéguy, une habitante de Baie-du-Cap âgée d'une vingtaine d'années, qui, depuis 2016, a lancé sa petite entreprise du nom de Katalina de Loisirs (avec une page Facebook du même nom). 

La jeune fille nous propose donc plusieurs petites et belles choses comme des sacs en jute ou en toile écrue, des bracelets avec des coquillages, des boucles d’oreilles tendance tropicale, des T-shirts et des tapis colorés. Bref, tout un univers.

 

Cette aventure, elle l’a débutée avec sa sœur. «Ma sœur était une férue de bracelets brésiliens et elle s’est mise à en confectionner. Du coup, je l’ai suivie et j’y ai pris goût», confie Adrianna Bézéguy. «J’étais encore au collège et plusieurs personnes sont progressivement venues vers moi pour me demander de confectionner ce genre de produits pour elles.»

 

Aujourd’hui, sa petite boîte a parfois des dizaines de commandes de divers produits par semaine. Des moments de création que la demoiselle adore : «J’aime tout ce qui est art et créativité. Au début, c’était plus un passe-temps d’apprendre la confection de plusieurs produits mais j’ai voulu aller plus loin, en faire mon métier à plein temps. C’est ce qui est en train d’arriver. Je vis de ma passion.» 

 

Pour perpétuer la passion d’Adrianna, direction Katalina de Loisirs !