Soutenez 5plus.mu

CHERS LECTEURS DE 5plus - dimanche

En raison de la période de confinement, certains de vos points de ventes habituels sont fermés.

Retrouvez l’édition de de 5-Plus dimanche sur le Kiosk digital.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous.

  • Mélasma : ces taches qui font de l’ombre au visage
  • Dans les marmites de Michael Korimbocus
  • Psycho-courrier : «Mon visage me dégoûte»
  • Décès tragique de Vinessen Magon, 20 ans - Sa mère Vimi : «Vaksin kinn touy mo zanfan»
  • Dr Deoraj Caussy : «Les petits sont aussi à risques, il faut les protéger»
  • Mort troublante de Keirah Esther, 15 mois, premier enfant à succomber au virus - Ses proches, entre révolte et chagrin : «Nous réclamons justice pour elle»
  • Noemi Alphonse : la fierté de son coach Jean Marie Bhugeerathee
  • Jean-Alain et Nathalie Alphonse : «Notre fille, notre force de la nature»
  • Elle atteint quatre finales et bat quatre records d’Afrique aux Jeux paralympiques de Tokyo : époustouflante Noemi Alphonse
  • Quatre pêcheurs disparaissent en mer - Les proches de Jovani Jackson : «La situation est de plus en plus angoissante»

Les délices de Yovana Perumal

Ses gourmandises sont les unes plus savoureuses que les autres.

Elle a découvert la pâtisserie à l’âge de 12 ans. Depuis, sa passion pour ce métier n’ont fait que grandir. «Petite déjà, j’aimais regarder les émissions de pâtisserie», confie Yovana Perumal. «Et je rêvais de devenir célèbre.» La jeune femme de 23 ans décide alors de préparer un premier gâteau. «C’était un moelleux au chocolat qui n’était pas moelleux du tout mais au fil du temps et avec de la pratique, je me suis perfectionnée.» En effet, à force de pratiquer et de regarder des tutoriels sur YouTube, cette habitante de Saint-Pierre finit par maîtriser l’art de la pâtisserie.

 

Yovana lance ensuite une page Facebook et un compte Instagram, Les délices de Yovana. «C’était avant tout une manière de partager ma passion avec les autres. Sans que je ne m’y attende, plusieurs personnes sont venues vers moi pour des commandes. C’était vraiment encourageant.» Pâte d’amande, gâteau à la vanille, chou, éclair, génoise, moelleux au chocolat… La jeune passionnée propose toutes sortes de gâteaux. «Les membres de ma famille sont les premiers à goûter aux gâteaux que je prépare. C’est aussi grâce à eux que ma passion a grandi au fil des années. Ils ont toujours été là pour me soutenir et m’encourager dans cette voie», souligne notre interlocutrice, avec émotion.

 

Elle a donc choisi elle aussi d’aider les personnes qui veulent évoluer dans le domaine de la pâtisserie. «C’est grâce au soutien de mes proches que mon amour pour la pâtisserie a évolué. C’est pour cela qu’à mon tour, j’aide les personnes qui me demandent des astuces ou des recettes. Une passion se vit mais se partage aussi.»

 

Yovana Perumal rêve d’avoir sa propre enseigne mais aussi de sortir son livre de recettes. En attendant, la jeune femme met beaucoup d’amour dans la préparation de ses petits gâteaux qui raviront vos papilles.