• Sahill Persand, 21 ans, meurt dans l’incendie de sa voiture en janvier - Ses parents : «Ena boukou kitsoz lous kinn deroule dan sa zafer-la»
  • Championnats d’Afrique d’haltérophilie jeunes et juniors : une troisième couronne africaine pour Khelwin Juboo
  • Décès du chanteur de «Gangta's Paradise» - le Mauricien Judex Rose : «Le jour où j'ai partagé la scène avec Coolio»
  • Sooraj Laljee en détention pour trafic humain allégué : son épouse l’accuse ; ses proches parlent de «coup monté»
  • Elle est sélectionnée pour l’OplinePrize International - L’artiste Vidya-Kelie, d’origine mauricienne : «Votez pour moi !»
  • [ PUBLI-REPORTAGE ] Use heart for every heart
  • Son nouvel album lancé en exclusivité et en live au J&J Auditorium - Mickaël Pouvin : «Je veux encore toucher le cœur des Mauriciens»
  • Agression sanglante à Résidence Barkly : comment j’ai échappé à une tentative d’assassinat à l’arme blanche
  • Spectacle de Norah Fatehi : le bonheur des sept Mauriciens qui danseront avec elle
  • Yuvan Sungkur, le faux avocat démasqué - Me Sanjeev Teeluckdharry : «Il a trompé beaucoup de monde, je ne comprends pas comment…»

Kevin Moocarme : une aventure nommée Mister Heritage

Le jeune homme est un féru de concours de beauté masculins.

«Pour moi, la mode est une source d'inspiration. C'est un univers qui me permet de côtoyer des gens, de vivre des expériences à travers diverses activités mais aussi de vivre des aventures à travers les fashion shows...» Confidences de Kevin Moocarme qui s'est distingué au concours Mister Heritage qui est basé sur l'héritage traditionnel, culturel et historique d'un pays...

Qui suis-je ? «J'ai 28 ans et je suis un habitant de Pailles. J'ai fait mes études au collège DAV, à Port-Louis. Je suis indépendant et j'exerce depuis plusieurs années le métier de Merchandiser dans une société privée. Je suis un jeune qui aime beaucoup relever les défis dans la vie au quotidien. Je suis aussi un grand passionné de mode et, par conséquent, des concours de beauté masculins.»

 

Une belle expérience : «Le concours Mister Heritage est basé aux Philippines. C’est une compétition qui s’est faite en ligne ; du moins pour cette année. Et elle s’intéresse à l’héritage traditionnel, culturel et historique d'un pays. En y participant, j’ai décroché le titre de deuxième dauphin lors de la finale de Mister Heritage International. J’ai également décroché trois autres titres : Best National Costume, Best Introduction et Best Photogenic. J’avais entendu parler du concours sur les réseaux sociaux, notamment sur Instagram. Je me suis dit : pourquoi ne pas tenter ma chance ? Le directeur du concours m’a contacté par la suite. C'est à partir de là que tout un travail a commencé. Cette compétition m’a permis de mettre en valeur le secteur touristique de notre île, connue à la fois pour ses richesses historiques, traditionnelles et culturelles.»

 

Un tremplin : «Avoir l'opportunité d'être photographié depuis l'âge de 8 ans pour la marque Equateur, cela grâce à l'appui et l'aide reçus d'une voisine, m'a permis de m'affirmer davantage. Par la suite, j'ai eu l'occasion, en 2017, d'intégrer l'agence de mannequinat Lookmen Agency. La raison pour laquelle j'ai participé au concours Mister Heritage, c'est que je suis un amoureux du milieu de la mode et des concours de beauté pour hommes. Avec le soutien de mes parents et de mes frères et soeurs, j'ai eu le courage d'avancer et de persévérer. Pour moi, avoir confiance en soi mène à beaucoup de succès dans la vie. En me lançant dans cette aventure, je voulais aussi, dans un sens, briser la routine du quotidien : métro-boulot-dodo. En saisissant ces opportunités, je fais en sorte que mon rêve d'enfant se réalise. Petit à petit...»

 

Un encouragement : «Je ne m'attendais pas à me distinguer et à terminer deuxième dauphin après avoir eu trois autres titres. Aujourd'hui, je suis très heureux de voir que mon investissement personnel et professionnel porte des fruits. J'éprouve une immense joie et fierté d'avoir pu faire briller notre drapeau mauricien à l'échelle internationale. Je remercie ma famille et mes amis de croire en moi et pour leurs encouragements. Je tiens aussi à saluer l'organisation du concours Mister Heritage d’avoir cru en mes aptitudes à faire face aux objectifs imposés.»

 

Un pas après l'autre : «Les concours de beauté me donnent l'occasion de me ressourcer. J'ai été élu 1er dauphin au concours Mr Exotica en 2019. Il s'agissait de mes premiers pas dans une compétition de ce genre. Après cette qualification, j'ai eu la chance d'aller représenter Maurice à l’île soeur pour le concours Mister Gentleman Inter durant la même année. C'est alors que j'ai développé davantage mon histoire d'amour avec les concours de beauté masculins. C'était un honneur pour moi d'être partie prenante de ce concours. J'y ai reçu des coachings enrichissants. Je suis éternellement reconnaissant envers ces organisations pour l'expérience que j'ai acquise.»

 

Oh my mode : «Pour moi, la mode est une source d'inspiration. Dans ma famille, tout le monde aime la mode. C'est un univers qui me permet de côtoyer des gens, de vivre des expériences à travers diverses activités mais aussi de vivre des aventures à travers les fashion shows. La mode est aussi, pour moi, un moyen de transmettre des messages à travers différentes plateformes sociales. Ce milieu me permet aussi de mettre en pratique tout ce que j'ai appris au fil des années depuis que j’ai 8 ans...»

 

Une question de... forme : «J'entretiens la forme en faisant beaucoup de sacrifices, surtout sur le plan de l'alimentation. Je fais aussi du sport tous les matins avant d'aller travailler. J'accorde également de l'importance aux soins esthétiques et je fais attention à mon alimentation. Je pense qu’avoir une alimentation saine et faire de la gym font partie d'un bon rythme de vie et qu'il ne faut pas s'y intéresser juste parce qu'on participe à un concours de beauté. C'est une pratique qui contribue à mon bien-être personnel et me permet de jouir d'une bonne santé.»

 

Des objectifs... «Mes projets, aujourd'hui, c'est de continuer à mettre en valeur le patrimoine culturel et historique de notre belle île. Je compte aussi compléter mes études universitaires. Bien évidemment, j'envisage également de participer à d'autres concours. Continuer à nourrir mon rêve d'enfant est, pour moi, comme une récompense personnelle...»