• Le bal des congrès du MSM ouvert : Pravind Jugnauth tire sur ses adversaires et se défend
  • Lettre anonyme qu’un Senior Advisor du PM aurait envoyée contre elle - Ameenah Gurib-Fakim : «C’est inacceptable qu’on m’ait mis tout ça sur le dos»
  • Accord PTr-MMM-PMSD : des observateurs entre espoir et scepticisme
  • Accord PTr-MMM-PMSD : les nouvelles cartes de l'opposition…
  • L’infini duel Jugnauth-Ramgoolam !
  • Laal Singh Chaddha : «Forrest Gump», aux saveurs de Bollywood
  • La Vierge Marie, la «mère douce et protectrice» au coeur des familles mauriciennes
  • Fête de l’Assomption : quand l’APEIM fait briller les couleurs de Marie
  • Chelsea vs Tottenham : nouvelle saison nouvelle ambition
  • 14e journée : Colour My fate sous 54.58s !

Hans Siniska : au bout de mes rêves

«Je suis persévérant avec une attitude de battant depuis l’enfance. Bien évidemment, ces qualités m’ont aidé à relever le défi. Mais rien n’aurait été possible sans Dieu», confie celui qui est aujourd’hui Marine and Black Oil Depot Manager.

C’est l’histoire d’un jeune homme qui a démarré sa carrière comme technicien en 2012 et qui est aujourd’hui Marine and Black Oil Depot Manager. Il nous raconte sa passion qu’il vit à force de motivation et de détermination...

Qui suis-je ? «J’ai 30 ans et je suis employé chez Vivo Energy Mauritius depuis août 2012. J’occupe actuellement le poste de Marine and Black Oil Depot Manager. Je suis marié et père de deux garçons, Noah et Lucas.»

 

Mon parcours : «J’ai commencé ma scolarité à l’école de La Visitation, à Vacoas, puis j’ai fréquenté l’Imperial College et le Curepipe College. J’ai, par la suite, poursuivi des études en maintenance et automatisme industriel à l’Université des Mascareignes, anciennement appelée Institut supérieur de Technologie. Je suis aujourd’hui technicien supérieur. Après cinq ans chez Vivo Energy Mauritius, j’ai complété un diplôme en Business Administration délivré par l’Université sud-africaine Mancosa.»

 

Mes premiers pas chez Vivo Energy Mauritius : «Je m’en souviens comme si c’était hier. J’ai reçu un appel en juillet 2012, me demandant si j’étais intéressé par un entretien chez Vivo Energy Mauritius car l’entreprise recherchait un technicien pour travailler dans le département d’ingénierie. J’ai répondu positivement à cette sollicitation et après avoir passé avec succès une série d’entretiens, j’ai finalement rejoint Vivo Energy Mauritius en août 2012 en tant que Supply & Distribution Technician. Mes débuts chez Vivo Energy Mauritius furent remplis de challenges car le secteur pétrolier est un domaine exigeant en termes de santé et de sécurité, d’expertise et d’aptitude, afin d’assurer le bon déroulement des opérations selon les normes en vigueur. Cela demande d’avoir toujours la tête bien sur les épaules. Mes débuts furent aussi marqués par de belles rencontres qui ont certainement contribué à forger le professionnel que je suis aujourd’hui.»

 

Autour d’une fascination : «Ayant eu le privilège d’avoir un père menuisier, originaire de Mahébourg, le côté technique ainsi que les navires m’ont toujours fasciné. Alors, quand l’opportunité s’est présentée de postuler dans une entreprise multinationale telle que Vivo Energy, j’ai tout de suite saisi l’occasion. Aujourd’hui, je ne regrette pas ce choix car l’entreprise m’a offert l’opportunité de grandir et de développer mes compétences ainsi que mes aptitudes professionnelles au fil des années.»

 

La possibilité de grandir : «Après quelques mois de travail au dépôt de Roche-Bois, et constatant mon intérêt et mon enthousiasme pour les opérations liées au dépôt, le responsable du dépôt a proposé de me former. Par la suite, on m’a proposé le poste de Supply & Distribution Assistant en 2013. J’ai passé un peu plus de cinq ans à ce poste, ce qui m’a donné l’occasion de grandir et de développer mes compétences et mes capacités avec le soutien et les conseils de toute l’équipe. En parallèle, le besoin de grandir tant au niveau professionnel que personnel devenait une évidence. Les études dans lesquelles je me suis lancé me permettaient donc à la fois d’acquérir de nouvelles compétences afin d’améliorer mon travail et de prétendre à d’autres opportunités au sein de l’entreprise.»

 

Mon équilibre : «Ma famille, surtout mon épouse et ma mère, mes collègues ainsi que Vivo Energy Mauritius m’ont toujours soutenu dans cette initiative. Je suis persévérant avec une attitude de battant depuis l’enfance ; bien évidemment, ces qualités m’ont aidé à relever le défi. Mais rien n’aurait été possible sans Dieu.»

 

La persévérance : «Pour grandir au sein d’une entreprise, il faut de la confiance en soi, de la motivation, du respect et se conditionner à apprendre de tout un chacun car le savoir se trouve à tous les niveaux hiérarchiques d’une entreprise, c’est-à-dire de l’opérateur au directeur. Je me souviendrai toujours de cet écrit bahá’í où Dieu nous parle en ces termes : «Ne savez-vous pas pourquoi nous vous avons tous créés de la même poussière ? C’est pour que nul ne s’élève au-dessus des autres. Méditez sans cesse sur la manière dont vous fûtes créés…»

 

Croire en soi : «Mon message pour les jeunes qui se lancent sur le marché du travail : soyez toujours patients et humbles dans vos actions ainsi que vos pensées. Rome ne s’est pas construite en un jour. Soyez persévérants et ayez confiance en vous et en vos capacités, peu importe votre milieu social et votre histoire. Et surtout, ne lâchez les études sous aucun prétexte. Restez à l’écoute des anciens ou des plus expérimentés dans votre lieu de travail car ils contribueront à accroître vos aptitudes ainsi que vos connaissances.»