• Championnat de Rallye Automobile - 2e manche : Consécration de Hashim Maudarbocus-Yohann Anseline
  • Ferme communautaire O’Connor : Pour remettre des familles debout
  • Zoé Laure : Le «nail art», sa passion, son métier
  • Construis-moi un «lodge» 100 % écolo
  • Jasmine Toulouse veut réveiller les consciences
  • Porté disparu depuis trois jours, il est retrouvé à Gris-Gris | Firdosh Jahoor : «Zot pou konn la verite mardi»
  • José Moirt : «Un Budget, ce n’est pas faire des cadeaux»
  • Hippisme 13e journée | Cool At Heart : message reçu 5 sur 5
  • Chez Fernand Bistrot : Une nouvelle adresse appétissante et gourmande
  • Aux assises : Roshan Doobraz écope de 25 ans de prison pour le meurtre de son épouse

Géraldine Benoit (Miss Savanne 2018) : «J’ai appris à me redécouvrir»

Cette jeune femme de 28 ans vient d’un tout petit village du Sud, Rivière-des-Anguilles. Titulaire d’un diplôme en sociologie, elle exerce actuellement en tant qu’enseignante holistique dans une école primaire.

Comment avez-vous découvert l’univers des concours de beauté ?

 

C’est un monde qui m’a toujours fascinée. Je regardais souvent les concours de beauté à la télé en espérant en faire l’expérience. Au concours Miss Savanne, j’ai appris à me redécouvrir, à exploiter mes talents et à développer mes qualités de sociologue et d’enseignante.

 

Que représente cette consécration ?

 

C’est une chance inouïe pour moi d’aider et d’encourager les jeunes à se découvrir, et de les encadrer afin qu’ils ne succombent pas aux fléaux comme la drogue, entre autres. Et comme je travaille avec des jeunes, il est de mon devoir de les pousser à prendre conscience de leur avenir.

 

Quel est votre plus beau souvenir au concours Miss Savanne ?

 

Le moment où le maître de cérémonie a dit : «And your Miss Savanne 2018 is… Géraldine Benoit !» J’étais émue. J’ai aussi réalisé à quel point l’amour et le soutien continu de mes parents, mes amis, mes encadrants sportifs de la zone 3, et des sœurs du couvent Filles de Marie, à Curepipe, m’ont aidé à avoir confiance en moi et à accomplir ce beau parcours.

 

Quel est, selon vous, le rôle de la Miss Savanne ?

 

Son rôle est de lutter pour l’avenir des jeunes, pour une société meilleure. Avec l’aide des officiers du ministère de la Jeunesse et des sports, j’envisage de préparer des ateliers de sensibilisation pour les jeunes.