Soutenez 5plus.mu

CHERS LECTEURS DE 5plus - dimanche

En raison de la période de confinement, certains de vos points de ventes habituels sont fermés.

Retrouvez l’édition de de 5-Plus dimanche sur le Kiosk digital.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous.

  • Adilla Diouman-Mosafeer : «Pour avancer positivement, nous devons sortir de notre zone de confort et être créatifs»
  • Décès tragique de Bhoomi, 14 ans, neuf ans après l’assassinat de sa mère : l’horrible destin des sœurs Ramotar
  • Evénement : visite d’une sommité de l’athlétisme
  • Un arbitre mauricien à la CAN 2021 - Shabneez Heeralall : «Mon époux, ma fierté»
  • Thaipoosam Cavadee : quand ferveur rime avec restrictions sanitaires
  • Le couple Persand dédommagé de Rs 1,5 M après une négligence médicale - Ganeshan, père du nourrisson décédé : «Nous aurions préféré que notre enfant soit là»
  • Élections régionales : les Rodriguais en quête de progrès
  • Législatives 2019 - Vers un «recount» au n° 19 : les chiffres du rebondissement
  • Une énième «unité» pour affronter le pouvoir !
  • Campagne de vaccination contre la Covid-19 : entre sursis et accélération

Elle remporte un concours de pâtisserie : Anshy Ackloo-Bijloll, sa «sweet» victoire

Il y a des couleurs, des goûts et des parfums…Dans la cuisine de cette jeune femme, ça sent bon la gourmandise et le talent.

Des parfums sucrés dans l’air. Des éclats de rire. Et beaucoup de gourmandise. Cet après-midi-là, alors que nous parlons à Anshy Ackloo-Bijloll, elle est en pleine préparation du gâteau d’anniversaire de son aînée qui fête ses 8 ans ce jour-là (le jeudi 11 novembre). La cadette, âgée de 2 ans, est aussi là. Et c’est le girls’ band qui fait voler de belles ondes positives. De quoi mettre le sourire aux lèvres malgré la grisaille des nouvelles. Au fourneau : la maman qui fait la fierté de toute sa famille (et de ses parents qui ont toujours été là pour elle). Elle a remporté le concours de pâtisserie de L’Atelier de Savita Culinary Arts, organisé il y a quelques jours à Surinam. Son wedding cake indian style a fait pencher la balance de cuisine en sa faveur.

 

Pâte d’amande et pointe de citron sur trois layers, décoration en crème, en fleurs naturelles et en… horni (en pâte à sucre) ! Travail, précision et esthétisme. C’est la recette gagnante de la jeune femme qui habite Mahébourg et qui est Customer Service Agent chez Air Mauritius. Elle a voulu sortir des sentiers fouettés et oser une touche d’originalité pour surprendre, émerveiller. Un sari sur un gâteau ? Il fallait le faire ! Et son pari un peu fou a payé !

 

Que de chemin parcouru, que de kilomètres de douceurs et d’onctuosité, depuis les heures passées dans la cuisine familiale, alors qu’elle est toute petite : «Depuis toujours, la cuisine m’inspire. J’ai toujours aimé faire la pâtisserie.» Son premier gâteau made from scratch ? Une génoise-coco, alors qu’elle a 14 ans. Puis, les années sont passées, l’amour n’a pas diminué mais le temps s’est envolé avec la légèreté d’une meringue ; l’école, les cours, le mariage, les enfants...

 

Et c’est après les confinements que l’envie d’apprendre, de se perfectionner, est venue titiller les papilles gourmandes de la jeune femme. C’est là qu’Anshy a rejoint l’atelier de formation qui a organisé le concours. Elle y suit des cours en part-time depuis trois mois. Et rêve d’aller plus loin : «Un jour peut-être, je deviendrai une professionnelle.»

 

Pour l’instant, elle prend déjà des commandes (vous pouvez la retrouver sur Facebook : Blissfulbites). Ses must-have ? La pâte d’amande, le gâteau au chocolat ou à la vanille. Si question goût, ar li pena zwe, c’est au niveau de la décoration qu’elle souhaitait s’améliorer. C’est pour cela qu’elle a décidé d’intégrer l’école du chef Kersley Racheea, spécialiste en carving (d’ailleurs, il détient un record affiché dans le Guinness Book of Records dans cette catégorie). Et quand il a été question d’une compétition, elle n’a pas hésité à y participer. Elle voulait surmonter le challenge, se prouver à elle-même qu’elle pouvait y arriver. Et elle y a emmené avec elle des parfums sucrés et des ondes de positivité.