• Jenny’s Nailbar : La beauté jusqu’au bout des ongles
  • Le Comité Organisateur des Jeux des îles lâche Grey
  • Diya One s’implante à Maurice
  • Inter Régions : Mangalkhan SC et Grande-Rivière Noire WC, dans la cour des grands
  • Tian et son nouvel élan musical
  • Phyllisia Ross : «Je ressens beaucoup de love à Maurice»
  • Partaz To Kreasion : des jeunes, de l’espoir...
  • Gymnastique rythmique : Les Mauriciennes font bonne figure à La Réunion
  • La belle croisière scientifique de la Mauricienne Pavanee Annasawmy
  • Badminton - Internationaux de Maurice : Vingt pays attendus en juin

Dylan Ramful (Mr Savanne 2018) : «Je dédie ce titre à mes parents»

Ce jeune homme de 24 ans est originaire de Grand-Bois, «un petit village que beaucoup ne connaissent pas mais qui est paisible». Il complète actuellement ses études à l’université des Mascareignes et, en parallèle, a pris de l’emploi au sein de l’Esquel Group, dans le département ingénierie mécanique.

Comment avez-vous découvert l’univers des concours de beauté ?

 

J’avais 12 ans quand j’ai commencé à regarder des défilés de mode à la télé. J’ai toujours eu ce désir de participer à un défilé et une fois, alors que j’étais en Form 4, j’en ai fait l’expérience et j’ai adoré.

 

Que représente pour vous cette consécration ?

 

Cette victoire est avant tout personnelle car mes efforts ont payé mais ce titre, je le dédie à mes parents qui me montrent sans cesse qu’ils sont très fiers de moi. C’est un grand bonheur de porter cette écharpe car elle représente aussi une opportunité pour moi d’encourager les jeunes à y participer afin de se surpasser. C’est une expérience formidable.

 

Quel est votre plus beau souvenir au concours Mr Savanne ?

 

Ce matin-là, je me suis réveillé avec la boule au ventre mais j’ai tout fait pour ne pas perdre mon calme. Quand j’ai entendu mon nom, je n’ai pas pu me retenir, j’ai pleuré car toutes les émotions se sont chamboulées. Je ne pensais pas gagner.

 

Quel est, selon vous, le rôle de Mr Savanne ?

 

Mr Savanne est l’ambassadeur des jeunes du village de Savanne et d’autres régions du Sud. Pour moi, ce titre me permettra d’organiser des séminaires sur des sujets qui sont importants, comme la santé et la sécurité routière.