• Fusillades au Canada : le Mauricien Josian Cadine, dont le fils de 17 ans est l’une des dernières victimes : «C'est dramatique...»
  • 40 ans de la Fondation Georges Charles : une mission qui vient du cœur
  • Arrêté avec des devises étrangères à quelques jours de son procès : le présumé trafiquant Angelo Thomas cherchait-il à fuir vers Madagascar ?
  • Locho Tacos : la délicieuse aventure mexicaine de Steeven et Tommy
  • Accusé d’arnaque à travers un système de Ponzi : le présumé escroc Mohammad Fakim Masse écroué
  • Son père souffre de la maladie d’Alzheimer - Dorianne Désirée Drack : «À Maurice, il y a un manque cruel de soins adaptés»
  • Raksha Bandhan : ode à la complicité fraternelle
  • Wan Naglaa Boodhun : artistiquement vôtre
  • The Gold Face 2022 - Parameshwaree Permalloo et Vincent Yip : they’ve got the look !
  • Realme Buds Q2 : du son consistant pour pas cher

Deevilesh Omrawoo : l’ambition d’un Tipsy Chef

Le jeune homme place le goût au-dessus de tout.

Son coeur n’a pas balancé longtemps. Entre ses deux passions, il n’a pas fait de choix. Deevilesh Omrawoo a décidé de tout oser ! Étudiant en dernière année d’Engineering à l’Université de Technologie, il n’a pas délaissé, pour autant, sa passion pour la cuisine. 

Entre les deux mondes, il a su faire un pont gourmand où il s’épanouit pleinement. Alors qu’il est pris par ses études, il travaille aussi dans un restaurant du sud de l’île à temps partiel et a lancé, il n’y a pas longtemps, son service de catering. Celui qui se fait appeler Tipsy Chef sur Instagram est à la recherche du goût et de la perfection. Sa passion pour la cuisine remonte à loin, raconte-t-il : «J’ai été inspiré, dans mon enfance, par ma mère et ma grand-mère. Mon meilleur souvenir d’enfant est quand j’ai cuisiné mon premier minn Apollo.»

 

Il se rappelle de sa joie devant le film Ratatouille et de son plaisir de lire «des livres de recettes au lieu des livres d’histoires». Deevilesh a toujours rêvé d’être un chef, même s’il a décidé de suivre une formation en ingénierie. C’est lors du confinement de 2020 qu’il s’est lancé avec Tipsy Chef. Un nom particulier qui évoque son amour pour les bons moments de la vie. Un vrai épicurien : «I believe cooking is more fun when you are tipsy», dit-il avec humour. Sur sa page, il partage son amour pour les bonnes choses, ses recettes mais aussi ses conseils : «Cuisiner me rend heureux, me fait me sentir libre et en vie. Je veux être une source d’inspiration pour d’autres jeunes, je veux leur montrer que la cuisine, c’est facile et amusant.» Celui qui aime tout particulièrement la cuisine thaïe a une règle d’or en cuisine : «J’aime que les choses soient simples et savoureuses.»

 

Pour 2022, il a des projets qui lui apportent le sourire : obtenir son diplôme, faire grandir son petit business et faire une formation professionnelle en cuisine pour améliorer ses connaissances. «Ça me permettra de réaliser mon rêve d’enfant et d’être un chef qualifié», raconte-t-il. Pour lui, la cuisine est un tout : «C’est une activité holistique et j’adore le faire ! Ce que j’aime le plus, c’est le partage autour du sujet et des bons petits plats. I always get to learn something new and wonderful», explique Deevilesh Omrawoo. Le jeune homme a décidé de vivre sa vie en toute gourmandise. En appréciant chaque saveur et chaque nuance. Et pour ça, il a décidé de ne pas faire de choix !