Soutenez 5plus.mu

CHERS LECTEURS DE 5plus - dimanche

En raison de la période de confinement, certains de vos points de ventes habituels sont fermés.

Retrouvez l’édition de de 5-Plus dimanche sur le Kiosk digital.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous.

  • Hippisme - 12e journée : Rob Roy maître dans son jardin !
  • Cannabis médical et récréatif, le «nouvel or» pour booster notre économie ?
  • Une fonctionnaire retrouvée morte au pied de l’Emmanuel Anquetil Building - Naushad Mooniaruth : «Mon épouse était harcelée moralement au travail»
  • JO 2020 : Floriane St-Louis officiera aux Jeux
  • Elle met au monde une petite fille après les décès tragiques de son fils et de son époux - Khushboo Gobin : «Je suis heureuse et triste en même temps…»
  • Maurice accueille à nouveau des visiteurs étrangers : la réouverture des frontières de tous les espoirs
  • Anne Murielle Ravina : les leçons de ma vie de Miss
  • Jeux olympiques 2020 : l’ambition de nos olympiens
  • Black Widow : Marvel déchaîne toujours les passions
  • Sur Netflix - Haseen Dillruba : quand la femme revendique ses droits

Déco et upcycling : l’auteure Priya Hein, vintage love

Le duo mère-fille crée de belles choses.

L’auteure parle de ses projets déco et de la passion qu’elle partage avec sa fille pour l’upcycling.

Avec elles, le voyage se fait tout en beauté. Les tons sont naturels, les photos appellent au farniente, à prendre le temps d’apprécier les petites choses. Les arrêts sont multiples. Les découvertes aussi. Dans le petit monde DIY de l’écrivaine Priya Hein et de sa fille Ananya, il fait bon se balader dans les allées ensoleillées de la création. Pendant le lockdown, le duo de créatrices, qui vit en Allemagne, a trouvé thérapeutique le fait de partager ses projets : «Nous aimons l’art sous toutes ses formes et nous adorons être créatives. On apprécie particulièrement l’upcycling, le fait de transformer de vieilles choses, qu’elles soient cassées ou pas. On leur donne une seconde chance. Nous avons tous droit à une seconde chance, non ?» confie l’auteure mauricienne.

 

Un ancien meuble de rangement de chaussures ? Tadam, la magie opère et voici une table d’appoint pour le bain ! Des tours de passe-passe, une bonne dose de génie et un peu de patience transforment les objets qui semblent bons pour la poubelle en de belles acquisitions vintage et pratiques, qui donnent de l’âme à l’intérieur. De la patine à la vie. Des vieux morceaux de palettes deviennent un plateau de service. Une cable reel offre la possibilité d’avoir une table rustique. Ananya s’est aussi essayé à la réalisation de bijoux et à l’art du macramé : «Avec du bois flotté, que nous avons ramassé sur les berges d’une rivière, nous avons pu faire de belles décorations boho.» Pour ne rien rater de ces belles transformations, likez la page Instagram du duo : @athomewithpriya.

 

Vous pourrez vous perdre – avec joie  – entre les posts, découvrir tout un univers suranné qui n’est pas, pour autant, démodé. L’ancien, quand il est beau, est toujours d’actualité : «Nous partageons une passion pour tout ce qui est vintage et nous visitons régulièrement les marchés aux puces et les brocantes.» Chiner, c’est une passion qui parle au coeur. Et qui fait vivre des milliers d’émotions qui s’écrivent hors de l’emprise du temps : «Nous cherchons des antiquités, des objets de collection.» Alors, la mère et la fille aiment ce langage qui est infini. Et le partage : «Quand on voyage, au lieu de ramener des souvenirs commerciaux, on préfère acheter des choses chinées. Quand j’étais à Rome l’année dernière, j’étais heureuse de tomber sur une des premières éditions de Les Amours de Pierre Ronsard dans un marché aux puces. En plus, elle était en bon état !»

 

L’amour de l’auteure pour l’interior designing ne date pas du confinement. Elle se rappelle d’une maison achetée il y a plusieurs années avec son époux non loin de Munich : «Elle avait beaucoup de potentiel.» Avec son chéri, qui aime aussi le DIY, elle a pris plaisir à rénover le lieu : «En ajoutant du parquet, en créant un walk-in dressing, en transformant le foyer en cheminée. La vieille salle de bains est devenue un spa.» Partir de pas grand-chose et tout recréer, une aventure qui nourrit l’imaginaire et fascine. Et qui rappelle l’écriture. C’est désormais avec sa fille que Priya perpétue sa passion : «Nous aidons, parfois, des amis qui nous demandent des conseils déco. Il y a quelque temps, Ananya et moi avons aidé une amie à design son salon de beauté.»

 

Et le voyage créatif était de toute beauté !