• J SummerSoul : de la country à la musique mauricienne
  • AFED : Un rempart pour sortir de l’impasse
  • Tir à l’arc : 25 aspirants entraîneurs en formation
  • Bless Junior Huteau, 4 ans, compte sur votre générosité
  • Président de la New Chinatown Foundation : Jean-Paul Lam en cinq moments
  • L’arrestation d’une quarantaine de Bangladais provoque l’indignation !
  • Intervention chirurgicale sur les jumelles siamoises : La longue attente de toute une famille
  • Mike Mounawah : être parmi les meilleurs en Angleterre
  • The Club House : la nouvelle adresse qui vous veut du bien !
  • Drame de Mapou | Quatre amis unis dans la mort : la douleur de leurs proches

Bonom Nwel : «Tou zanfan morisien merit enn kado»

Biento, li pou koumans so tourne pou al dan bann lakaz kot li pou depoz kado pou bann zanfan. De zour avan zot fet, bonom Nwel inn anvi dir de-trwa ti zafer bann ti Morisien… 

Depi kan ounn ariv Moris ?

 

Depi enn semenn monn rantre. Mo bien kontan sa ti zil-la. Depi lepok ki mo vinn vizit zot, monn aprann koz kreol. Mo trouve ki se enn langaz bien salere ek aster, monn osi abitie avek sa saler ki ena isi-la, malgre mo kostim.

 

Eski ou ena enn landrwa prefere dan lil ?

 

Mo bien kontan rezion Floréal. Mo retrouv freser pol nor laba.

 

Ki zafer ou plis kontan dan Moris ?

 

Mo bien kontan zot bann pla tipik ek zot melanz saver. Ek mo bien kontan bann ti zanfan morisien ek zot sourir ek zot lazwa de viv. Zot kouma dir enn larkansiel, avek boukou kouler. Sa inpresionn mwa. Tousala rann sa zil-la bien spesial. Mo pa kasiet zot non pli ki en se moman, mo lizie pe bien sorti lor leksi ek mo bien kontan melondo et zi tamarin.

 

Ki ou pla prefere ?

 

Mo kontan manz tou me mo ena enn ti preferans pou zot poule kroustiyan a la morisienn.

 

Eski bonom Nwel konn dans sega ?

 

Normal ! Pa kapav reziste sa zoli son-la. Monn sey danse fek-la. Mo ti al enn ti lotel resaman ek monn bien kontan trouv sa bann danse tipik-la. Mo bien kontan sa ti kadans-la.

 

Depi de semenn, nou pe trouv ou inpe partou dans La Croisette, Bagatelle, etc… Ki bann ti Morisien vinn dir ou ?

 

Souvan, zot vinn rakont mwa zot skolarite, ki zot kontan fer, ki zot zwe prefere ek ki zouzou zot anvi trouve anba sapin le 25 desam. Zot dir mwa osi ki zot inn fer bon zanfan ek ki zot merit zot kado. Se enn plezir trouv sa bann zanfan-la ere.

 

Pena lasemine Moris…Kouma ou fer pou rant dan lakaz pou depoz bann kado ?

 

Enn bon kestion sa… Avek lamazi, mo kapav fofil partou partou. Kouma zot les enn ti linpos ouver, mo kapav pase pou rantre.

 

Sa bann 2-3 zour-la pou intans pou ou.…Kouma ou fer pou detann ou ?

 

Mo bien kontan dormi. Mo dormi boukou ek mo bien kontan zot laplaz. Sa permet mwa relax inpe. Mo ousi bien kontan lamizik klasik.

 

Eski bann ti Morisien inn fer bon zanfan ?

 

Wi ! Bann-la inn fer bon zanfan. Me monn remarke rezilta inn bese pou lekzame PSAC. Mo trouv sa inpe tris me tou bann zanfan inn fer zot zefor. Se pou sa ki zot tou merit enn kado.

 

Ki mesaz ou ena pou tou bann ti zanfan ki pe atann ou pou Nwel ?

 

Mo dir zot kontign fer bon zanfan. Mo kontan bann ti Morisien bien for. Tou bann zanfan morisien merit enn kado.

 

Ek ki ou ena pou dir bann Morisien an zeneral ?

 

Mo dir zot tou amize me pa abize. Kone ki zot pe fer ek si zot pe pran la rout, pran kont.

 

Tou inn pare pou lindi swar ?

 

Monn pare. Mo bann elan bien an form. Lerb Moris bien ver ek sa fer zot boukou dibien…

 


 

Au cœur des messes

 

Dans les paroisses de l’île, une veillée – chants, animations, prières, tableaux vivants – est prévue le 24 décembre, avant la messe. Le 25 décembre, les catholiques célébreront la naissance de Jésus lors de la messe de Noël. Les horaires pour les messes des 24 et 25 décembre sont disponibles sur le site du diocèse de Port-Louis : http://www.dioceseportlouis.org. Cette année, la paroisse de l’Immaculée Conception fait sa veillée à Marie-Reine-de-la-Paix, à partir de 19h30, le lundi 24 décembre. Cette veillée sera suivie de la messe à 20 heures, célébrée par le père Hervé G. de Saint-Pern.

 

La veillée et la messe de Noël, le 24 décembre, seront diffusées à 19 heures en direct de Notre-Dame-de-Lourdes, sur la MBC TV. Le mardi 25 décembre, la messe sera diffusée en direct de la chapelle du Bon Conseil, à Moka, à 7h30. Le cardinal Maurice E. Piat adressera un message de Noël à la nation mauricienne. Celui-ci sera diffusé le lundi 25 décembre à 20 heures après le JT sur la MBC TV.

 


 

Le cardinal Piat : «Le miracle de Noël, c’est quand la joie rentre dans une famille»

 

Dans son message de Noël, il souhaite à tous les foyers, un Noël joyeux. «Je pense ce soir à toutes les familles mauriciennes, rodriguaises, agaléennes et chagossiennes. Je pense aux familles stables pour qui Noël est une halte heureuse sur leur chemin. Je pense aussi aux familles en difficulté, par exemple, à celles dont certains membres sont toxicomanes, à celles qui sont divisées ou séparées, à celles dont les maisons sont en mauvais état ou ont été inondées récemment. Je pense aussi à ceux et celles qui ne seront pas en famille à Noël, par exemple, les travailleurs migrants ou nos frères et sœurs qui dorment dans la rue ou encore les jeunes et les adultes qui sont en prison ou malades à l’hôpital», exprime le cardinal Maurice Piat.

 

Il poursuit : «Nous avons tous des zones d’ombre et de lumière dans nos vies, sauf que pour certains, la zone d’ombre est plus importante ; mais nous ne savons pas toujours chez qui l’ombre occupe le plus de place.». Il a aussi une pensée pour toutes ces personnes qui donnent de leur temps tout au long de l’année pour être présentes à côté de celles qui souffrent. «Le miracle de Noël, c’est quand la joie rentre dans une famille, dans le cœur d’un jeune, d’un clochard, d’un malade, grâce à une amitié attentive, une oreille écoutante, une manière d’être présent simplement, comme Jésus à Noël.»

 


 

Rêves d’enfants

 

 

Des étoiles dans les yeux, il compte les heures. Le petit Ashill Baccus, 7 ans, ne cache pas son impatience. «J’aime beaucoup Noël, parce que c’est un jour où on a des cadeaux. Je voudrais que ça arrive très vite», nous dit le garçonnet, d’une voix timide. Entre les parties de jeu auxquelles il s’adonne avec les enfants de son voisinage, Ashill, qui est un fan du dessin animé Flash McQueen, estime qu’il a été très sage cette année. «J’aide ma famille et je balaie la cour», nous lance-t-il. Sa commande pour cette année ? «Un quad», lâche-t-il, tout excité. «J’aime bien les voir rouler !»

 

De «petit papa Noël», il dit que c’est «un gentil monsieur» qui «aime donner des cadeaux aux petits enfants» et qu’il l’aime beaucoup parce qu’il est aussi «très joli». D’un enfant à l’autre, c’est la même joie. «J’aime beaucoup cette fête. On met les sapins. Il y a des lumières et des cadeaux», confie Sheila, 7 ans.

 

Pour elle, Noël c’est la fête des enfants : «Si les enfants ont été gentils, ils ont de gros cadeaux mais s’ils ont été méchants, ils ont de petits cadeaux.» Si elle reconnaît qu’elle n’a pas été toujours très sage, la petite souligne toutefois qu’elle est aussi «des fois» une bonne fille : «Je partage des gâteaux avec mes amis et mes jouets aussi.» Sa commande cette année : «Un laptop pour les enfants. C’est pour faire mes devoirs.»

 

Wayne Seesahaye, 12 ans, estime, lui, que «tous les enfants méritent d’avoir un cadeau». Selon lui, «c’est triste qu’il y ait certains enfants qui n’ont pas de cadeaux et qui ne peuvent pas fêter Noël».

 

Chez les Yenkoodoo, les frères Jess, 6 ans, et Kelan, 4 ans, ont aussi commandé un quad. Et ils ont hâte de découvrir les cadeaux au pied du sapin le mardi 25 décembre, au matin. Jess, des étoiles plein les yeux, confie : «J’aime beaucoup cette fête parce que, ce jour-là, tous les enfants sont gâtés.»