• Heathy lunch box : cinq idées de repas à apporter à l’école et au boulot
  • L’enquête sur l’assassinat de Manand Fakhoo non-résolu deux ans plus tard : ses proches entre révolte et incompréhension
  • Boost Your English : la trouvaille linguistique du Dr Wedsha Appadoo-Ramsamy
  • Otite : aïe, pas touche aux oreilles !
  • Résultats du School Certificate : entre réjouissances et tristesse
  • Ilia’s Nails’, une belle adresse trendy dans le paysage de Curepipe
  • Linzy Bacbotte : L’apothéose mauricienne de ses 35 ans de carrière
  • Arianda Desmarais, 11 ans, se fracture le crâne en tombant d’un autobus - Ses parents : «Nous espérons qu’elle s’en sortira sans séquelles graves»
  • Stephan Steward Toussaint, 29 ans, tué pour «une affaire de moeurs» - Stephanie, sa compagne : «On le blâme injustement sans qu’il soit là pour se défendre»
  • Alertes météo : un vent nouveau souffle…

Ultra Swim Mauritius : Tina Staub récolte Rs 1.5 M pour des besoins caritatifs

Objectif atteint pour Tina Staub. Celle qui a décidé de mettre ses muscles au service de ceux qui n'en ont pas a réussi à réunir des fonds en accomplissant un tour de Maurice à la nage ! La sportive a récolté un montant de Rs 1.5 M pour le compte de la Muscular Dystrophy Association (MDA). 

Tina Staub a parcouru le pourtour maritime de Maurice durant neuf jours,  du 27 octobre au 4 novembre. Bravant vents et marées, la courageuse jeune femme  a bouclé les 200 km en neuf étapes. Elle a entamé son périple à Tamarin, le 27 octobre, pour rallier successivement Le Morne, Souillac, Blue-Bay, Grande-Rivière-Sud-Est, Poste-Lafayette, Cap Malheureux, Balaclava, Albion avant de terminer à son point de départ à Tamarin.

 

Cette traversée de Maurice à la nage, faisant fi du danger, est le défi le plus éprouvant réalisé par Tina Staub en trois ans après avoir effectué deux tours de l'île en courant.

 

«Je suis très émue par l'accueil chaleureux que j’ai reçu à mon arrivée. Il y a eu beaucoup d'imprévus et de moments éprouvants. Nous avons vécu chaque jour comme un nouveau jour en vivant dans le moment présent. Je continuerai les petits kilomètres qu’il me reste pour boucler mon tour de l’île avant fin novembre et continuer avec la levée des fonds», a déclaré Tina Staub en retraçant son itinéraire.

 

Même si le tour est terminé, la plateforme Small Step Matters, grâce à qui les organisateurs ont récolté des fonds, restera ouverte jusqu’en décembre.

 

L’argent récolté va permettre à la MDA de s'agrandir en permettant la détection précoce des maladies. Cette somme sera, également, utilisée à améliorer l'encadrement des personnes malades pour qu'elles puissent trouver leur place dans la société et en même temps donner aux parents la possibilité de consacrer encore plus de temps à leurs enfants malades.

 

Il existe plus de 160 types de dystrophies musculaires dans le monde. Les dystrophies musculaires se manifestent par une faiblesse musculaire ayant tendance à s’aggraver progressivement. Le plus souvent, les symptômes commencent vers l'âge de 3 ans à 5 ans.

 

Courir, marcher et sauter devient plus en plus laborieux pour ceux atteints de cette maladie. Les muscles perdent du volume au fur et à mesure qu'ils s'affaiblissent alors que l’espérance de vie est diminuée de 20 à 30 ans en moyenne.