• Quand Philippe Thomas passe devant la caméra
  • Ne ratez pas le Moris Aids Tour
  • Judo – Opens Africains de Yaoundé et Dakar : sorties encourageantes pour Priscilla Morand
  • Damien Salomon, l’homme animé par la positivité
  • Allégations de maltraitance sur un enfant de 2 ans | Son père : «Zot finn pran nou zanfan akoz bann fos rimer»
  • Nooshreen Beeharry, la tante d’Ayaan : «Mo pa pou pardonn mo ser zame»
  • Il a frappé à mort Ayaan, 2 ans, le fils de sa concubine : Azhar Sobratee, de «jeune homme violent» à «meurtrier d’enfant»
  • Sam Poongavanon : «L’écriture est devenue pour moi une échappatoire...»
  • En avant pour les Mauritius Music Awards 2020
  • Sortie de route meurtrière pour Howard Seedoo, 41 ans : des adieux déchirants à «un homme exemplaire»

Transferts : La FIFA sanctionne le Cercle de Joachim

Ce n’est pas tous les jours qu’un club mauricien est sanctionné par la FIFA.

Rs 400 000. C’est plus ou moins la somme que doit payer le club mauricien de la National Super League, Cercle de Joachim, comme amende infligée par la Fédération Internationale Football Association (FIFA) pour non-respect des procédures de recrutement des joueurs étrangers lors du mercato de janvier. 

La sentence a été prononcée le 18 mai, à l’issue du FIFA Disciplinary Committee. C’est, donc, en vertu du FIFA’s Regulations on the Status and Transfer of Players, que le Cercle de Joachim a été sanctionné d’une amende de 10 000 Franc suisses, et qui vient ternir l’image de notre île, et le football mauricien, déjà engouffré dans une mauvaise gestion sans transparence et une cascade de mauvais résultats sportifs.

 

C’est en décembre 2019 que le club curepipien, dont le représentant au sein du comité exécutif de la Mauritius Football Association (MFA) est Samir Sobha, avait entamé des démarches pour recruter cinq footballeurs malgaches, Christophe Rabemananjara, Fideltchiarinick Jean Randrianjafimanga, Freddy Erika Randrianandrasana, Sydoniel Jean Alberto et Michel Randrianarivo. Le recrutement de quatre d’entre eux a été fait sans respecter les procédures de l’International Transfert Machine System (TMS).

 

«The FIFA Disciplinary Committee found the Cercle of Joachim Sports Club responsible for the infringement of the relevant provisions of the RSTP related to the mandatory use of TMS for all international transfers of professional players (art.1 par. 5 and 6 of Annexe 3) and to the administrative procedure governing the transfer of professionals between associations (art. 8.1 par. 1 and 8.2 par.1 of Annexe 3)», souligne l’instance suprême mondial du football dans une lettre adressée au Cercle du Joachim en date du 22 mai 2020. Le club avait 30 jours pour s’acquitter de cette amende, et écope, aussi, d’un avertissement.

 

Cette sanction fait suite à une plainte logée, depuis l'année dernière, auprès de la FIFA sur les agissements du Cercle de Joachim avec la complicité de la MFA. Selon nos recoupements d’informations, la FIFA aurait cherché des explications auprès de la MFA depuis un certain temps. De plus, les liens incestueux existant entre le Cercle de Joachim et la MFA auraient été dénoncés à la FIFA. Parmi, on cite le cas d’un employé de la MFA, qui occupe un poste important dans l’octroi des licences des joueurs, qui aurait bénéficié une grosse somme d’argent avec ce club.

 

L’amende infligée au Cercle de Joachim par la FIFA représente un fait rarissime dans le football mauricien et cela vient mettre à mal une discipline qui peine toujours à obtenir des bons résultats malgré des sommes d’argents colossaux injectés par le gouvernement, la FIFA et la CAF. De plus, cela vient accréditer la thèse de ceux qui avaient argué que la saison 2019/20 a été interrompue à cause de la situation délicate de relégable qu'occupent certaines équipes proches du pouvoir au classement, notamment un certain Cercle de Joachim.

 

Officiellement, l'arrêt de la saison 2019/20 est dû  au Covid-19. Mais de nombreux clubs avaient trouvé cette décision, prise le 22 mars 2020, trop hâtives. Les différentes explications données par la MFA, à travers une opération de communication mal-orchestrée, n’ont convaincu personne, même ceux proches du pouvoir fédéral.

 

Et le 21 juin 2020, les footballeurs étrangers du Cercle de Joachim quittent le pays pour rentrer à Madagascar. Alors que d’autres footballeurs étrangers attendent l’ouverture des frontières pour pouvoir rentrer dans leurs pays non sans éprouver des difficultés financières chez nous. Faut-il encore le rappeler qu’en début de saison (novembre 2019), le Cercle de Joachim, faisait l’objet d’accusation d’avoir aligné des joueurs locaux non-éligibles pendant plusieurs matchs.

 

Il est plus que jamais temps que les autorités ouvrent les yeux sur ce qui se passe dans le football mauricien pour y mettre de l’ordre.