• Jane Constance & Mickaël Pouvin : deux belles voix pour faire vibrer le Caudan Arts Centre
  • Sport Automobile : La Motors Formula Team en piste le 14 avril
  • Emilie Duval : «On doit tous, que ce soit l’Église catholique ou autre, se sentir concernés par les abus sexuels sur mineurs»
  • Agression mortelle de Shobanand Bhoyroo, 61 ans, par son voisin | Son neveu : «Ce n’était pas la première fois qu’il était brutalisé»
  • Fête de l’Indépendance : Le fabuleux 12 mars du constable Damien Céline
  • Un Mauricien parmi les disparus après l’attentat contre deux mosquées en Nouvelle-Zélande | Anwar, le frère de Moosid Mohammed Hossen : «C’est un choc»
  • Coupe du monde féminine 2019 : Sous l’œil attentif de Queency Victoire
  • Dengue : Vallée-des-Prêtres en alerte, Maurice sur le qui-vive
  • Captain Marvel : On y va, on n’y va pas ?
  • Décès tragique de Dia Dookhit | Ses parents : «Nous voulons connaître la vérité…»

Stage à Sheffield Utd : Expérience enrichissante

Darel Arthée, Shaun Toussaint et Rahul Mungur, en compagnie de David Callow et de Mathieu Thevenet.

Nos jeunes compatriotes, durant leur stage d’évaluation au sein de Sheffield United FC, avait pour objectif d’améliorer leur niveau de jeu.

Ils sont de retour. Si l’aventure a été de courte durée pour Rahul Mungur en raison d’une blessure, ses camarades Darel Arthée et Shaun Toussaint sont rentrés au pays le week-end dernier, après avoir suivi un stage d'un mois au sein du club anglais de la Championship, Sheffield United. Cela a été rendu possible grâce à une collaboration entre le ministère de la Jeunesse et des Sports, le Trust Fund for Excellence in Sport et Football First (académie de football où évoluent les trois jeunes footballeurs et cheville ouvrière de ce déplacement).

 

Les trois mômes ont été plongés dans un univers totalement différent de celui de Maurice, avec le semblant de professionnalisme, où la rigueur anglaise est de mise dans l’encadrement accordé aux jeunes footballeurs. C’est ainsi que nos jeunes compatriotes, durant leur stage d’évaluation au sein de Sheffield United FC qui avait pour objectif de booster et d’améliorer leur niveau de jeu, ont porté haut les couleurs du drapeau local en faisant montre d’une rapidité d’adaptation remarquable au jeu anglais. Ils étaient pour l’occasion accompagnés de leurs coaches mauriciens Michael L’Escaut et Jairzhino L’Effronté (voir plus loin).

 

Très vite, Darel Arthée, Shaun Toussaint et Rahul Mungur se sont acclimatés aux entraînements, séances de préparation physiques et niveau de jeu. Ils ont eu l’occasion de représenter les couleurs de Sheffield United FC dans des matchs de leurs catégories d’âge contre les équipes de Burnley, Everton et Hull. Hélas, Rahul Mungur a dû rentrer au pays en raison d’une blessure à la cuisse qui lui a valu un repos de trois semaines.  Si le style de jeu était différent en Angleterre, conçoit David Callow, Directeur technique de la Football First Academy, les trois jeunes sportifs se sont très bien débrouillés.

 

David Callow annonce aussi qu’un accord a été conclu avec Sheffield United FC et l’académie Football First en vue de dénicher d’autres perles rares à Maurice. Les entraîneurs de Sheffield United FC seront à Maurice en avril 2019 et animeront une éventuelle session de formation présaison à Maurice, en juillet. Il n’est pas à écarter qu’une équipe des jeune de ce club anglais fasse le déplacement chez nous dans un proche avenir.

 

De retour d’Angleterre depuis le week-end dernier, nos trois jeunes footballeurs âgés entre 14 et 15 ans et tous issus de la Football First Academy, avaient rendez-vous à Sparc durant la semaine pour recevoir leurs équipements et T-Shirts officiels aux couleurs de Sheffield United FC et portant leurs noms, des mains de Mathieu Thevenet, Operations Manager de Sparc et de David Callow, Directeur technique de la Football First Academy.

 

Nos trois jeunes, qui ont bénéficié du support financier du complexe sportif de Cascavelle pour leur déplacement en Angleterre, avaient, pour rappel, retenu l’attention des dirigeants du club de la Championship anglaise alors qu’ils étaient en déplacement à Maurice pour détecter des jeunes talents. Les capacités techniques et physiques du trio n’étaient pas passées inaperçues aux yeux des recruteurs anglais. SPARC voulant se positionner comme centre d’excellence pour le développement des athlètes mauriciens, les trois jeunes footballeurs avaient avant leur départ bénéficié des facilités et de l’encadrement de SPARC avec un programme de renforcement musculaire et accès aux équipements de pointe du centre sportif.

 

«Nous sommes extrêmement fiers aujourd’hui du parcours de Darel, Shaun et de Rahul Mungur et de pouvoir les accompagner dans cette belle aventure. Nous sommes d’ailleurs heureux d’annoncer que SPARC va continuer à les encadrer de même que d’autres jeunes athlètes de la Football First Academy. De grands athlètes mauriciens tels que Mathieu Marquet, Ranini Cundasawmy ou encore Bradley Vincent s’entraînent déjà à SPARC pour leurs compétitions de haut niveau et bénéficient du support du personnel de fitness et de l’équipe médicale de Sparc. Nous croyons fermement dans le talent des sportifs mauriciens et nous espérons de pouvoir accompagner ces jeunes talents prometteurs aujourd’hui au niveau du football et leur donnera le coup de pouce nécessaire, afin qu’ils puissent continuer à faire honneur au pays», a ajouté à cette occasion, Mathieu Thevenet.

 


 

Impressions | Jairzhino L’Effronté : «une aventure formidable»

 

Le coach mauricien et ses poulains ont emmagasiné de l’expérience dans le club anglais.

 

Ses yeux brillent. Aujourd’hui il se considère comme un des rares fans mauriciens de Sheffield Utd car il a vécu quelque chose d’intense comme coach. C’est la première fois que cet ex-footballeur international, reconverti en entraîneur, s’est rendu en Angleterre a l’occasion du déplacement de trois jeunes éléments de Football First, et dit avoir augmenté ses connaissances pendant les 20 jours qu’il a passés là-bas. Il a eu l’occasion d’assister au derby chaud bouillant entre Sheffield Utd et Sheffield Wednesday (0-0) et Sheffield Utd vs Leeds Utd (0-1) au Bramall Lane.

 

«C’est vraiment le haut niveau même si Sheffield Utd ne jouit pas d’une renommée mondiale comme les clubs populaires de la Premier League. Ces derniers sont des machines à gagner côté business. Alors que chez des clubs comme Sheffield Utd on ressent l’âme de la ville, la ferveur et la passion des habitants même si le côté commercial est présent pour générer des revenus pour le club. Le derby avec Wednesday c’était vraiment quelque chose avec une ville scindée en deux mais dans une bonne ambiance », raconte-t-il.

 

Outre cette incursion dans la ville, le technicien mauricien n’a pas chômé durant son séjour et a assisté les entraîneurs de Sheffield Utd pour élargir sa palette de connaissances. «Le professionnalisme est présent dans chaque secteur d’activité du club et tout cela m’a impressionné. Les infrastructures, les terrains, le côté médical, l’hygiène de vie, l’alimentation tout est bien structuré », nous dit Jairzhino L’Effronté, qui a entraîné Chamarel SC dans un récent passe.

 

Ce dernier nous confie que tout est minuté au sein du club anglais et nous partage son emploi du temps comme coach avec des collègues anglais «très coopératifs». Le travail au quotidien débute à 8h30 pour les entraîneurs, explique notre interlocuteur. «Les entraîneurs ont un briefing pour planifier le travail de la journée. Ensuite c’est l’entraînement qui prend place et les retardataires sont recadrés par les coaches. La session s’achève à midi pour la pause déjeuner. Puis les entraînements reprennent à 15h00 pour prendre fin à 17h30. Il y aussi des séances de musculation pendant une vingtaine de minutes. Les entraîneurs sont très pointilleux, exigeants et pratiquent la discipline», poursuit l’ex-produit du CNFF et Maurice Espoir.

 

Celui-ci possède un Diplôme CAF C et B, et espère partager cette expérience auprès des jeunes footballeurs. «Cela ne pourra qu’être bénéfique pour eux car l’encadrement du football anglais est du très haut niveau et ce n’est pas un hasard si des joueurs anglais connus sont passés par la formation de Sheffield Utd. Il y a beaucoup d’enseignement à tirer et dont aurions dû nous inspirer au lieu de coller une dalle en béton sur une maison en tôle. La formation est essentielle pour la suivie du football et cela se passe aussi par un encadrement de qualité avec des entraineurs qualifies», dit Jairzhino L’Effronté.

 

Ce dernier s’est remis au travail comme encadreur de Football First pour partager son expérience, non sans jeter un œil sur la performance de Sheffield Utd.