• Contaminations à SKC Surat : deux jours tendus…
  • Le ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal : «C’est une situation bien grave»
  • Plusieurs cas de Covid-19 recensés localement : les Mauriciens sur le qui-vive
  • Man City vs Man United : les faux frères
  • Super League : le GRSE Wanderers en plein suspense
  • Et Ramgoolam qui rit…
  • Ce lundi 8 mars 2021, l’express devient l’express des Femmes
  • Enquête judiciaire : Bonomally, la clé de l’énigme sur la mystérieuse disparition de Kistnen ?
  • Assemblée générale élective du MTC : la survie du club en toile de fond
  • La vie de fashionisto de Patrice

Shotokan Martial Arts Federation (SMAF) : Couvre-feu sur les compétitions à l’étranger

Les  karatékas de la SMAF auront un programme bien rempli en cette saison 2021 sur le plan local.

En raison de la menace constante que représente la Covid-19, le Shotokan Martial Arts Federation (SMAF) ne participera pas aux compétitions internationales lors de cette saison 2021, préférant ainsi se concentrer sur des activités locales. Les adeptes de ce style d’art martial devaient prendre part à la Coupe du Monde WSKF au Japon et aux FSKA World Championships en Angleterre. 

Le temps où les sportifs mauriciens partaient en compétition à l’étranger semble bien éloigné. Covid-19 oblige, les déplacements hors des frontières mauriciennes sont devenus à risque sans compter qu’on assiste, maintenant, à une résurgence de la pandémie dans le monde. Le besoin de passer par la quarantaine au retour n’arrange pas non plus les choses. C’est en prenant en compte tous ces facteurs que la Shotokan Martial Arts Federation (SMAF) a décidé de renoncer aux tournois de haut niveau lors de sa saison 2021.

 

Une décision prise pour ne pas exposer les athlètes à la maladie. Lors de l’élaboration de son calendrier, la fédération a décidé de ne pas inclure dans ses plans deux rendez-vous majeurs en 2021 à savoir la World Cup WSKF prévue en août au Japon et la 22e édition des FSKA World Championships programmée pour novembre en Angleterre.

 

«Ces deux rendez-vous devaient se tenir en 2020 mais ont été reportés à cette année en raison de la Covid-19. Pour notre part, nous avons décidé d’y renoncer car la situation est beaucoup trop compliquée pour pouvoir y participer. C’est un gros coup au moral pour les athlètes, d’autant que nous nous attendions à ce que les conditions s’améliorent cette année. Mais comme les choses sont en train de se détériorer à nouveau, nous ne souhaitons prendre aucun risque avec la santé et la sécurité de nos membres», explique Rishi Bundhoo, président de la SMAF. 

 

Cette instance préfère ainsi se focaliser sur les manifestations locales. Dans cette optique, la SMAF a concocté un calendrier bien étoffé. Le but étant de maintenir ses adeptes motivés en l’absence de sorties internationales.

 

Les entraînements ont repris dans les clubs et la fédération regroupera ses membres le 31 janvier pour son traditionnel «beach training» sur la plage de Mont Choisy.

 

Suivront ensuite un entraînement en commun de la sélection nationale et une formation pour arbitres en février. «Même si aucun déplacement n’est prévu, nous souhaitons maintenir les karatékas focalisés sur la préparation», souligne le dirigeant mauricien.

 

La première compétition de l’année, la Coupe de l’Indépendance, se déroulera le 4 avril et le tournoi de kata par équipe aura lieu au mois de mai. Forte de son succès en 2020, la fédération revient encore avec son «Battle of Champions». Contrairement à 2020, cet événement n’aura pas lieu le même jour que les championnats de Maurice.

 

La SMAF a décidé de tenir cette manifestation séparément et a apporté de nouvelles modifications dans l’organisation.

 

Il y aura deux catégories, à savoir les seniors et les juniors hommes. La fédération souhaite également tenir cette échéance au Caudan Waterfront le 31 juillet afin qu’un plus grand nombre de Mauriciens puisse y assister. Quant aux championnats nationaux, ceux-ci sont maintenus au mois de novembre à Côte d’Or.

 

Le calendrier

 

31 janvier : Beach Training - Mont Choisy
14 février : Entraînement sélection - Cassis
28 février : Cours d'arbitrage -  Cassis
14 mars : Séminaire pour entraîneurs - Cassis
4 avril : Coupe de l’Indépendance - Cassis
9 mai : Kata par équipe – Dojo Beau-Bassin
23 mai : Séminaire pour entraîneurs - Cassis
6 juin : Passage de grade - Cassis
11 juillet : Entraînement sélection
31 juillet : Battle Of The Champions - Caudan Waterfront
8 août : Entraînement sélection fille - Cassis
26 septembre:  Collecte de sang et démonstration - Triolet
17 octobre : Cours d’arbitrage -  Cassis
21 novembre : Championnat national - Côte d’Or
12 décembre : Passage de grade - Cassis
18 décembre : Award Night - Cassis

 

SMAF Awards 2020 : après l’effort, la récompense

 

L’année 2020 a été perturbée par la Covid-19, mais cela n’a pas empêché les sportifs mauriciens de pratiquer leur sport favori. Avec un calendrier remanié, les karatékas de la SMAF ont tout de même réussi à se mettre quelques tournois sous la dent. Et à la fin de l’année, la fédération a récompensé les sportifs ayant le plus impressionné afin de les encourager dans leur carrière sportive. Ces derniers étaient conviés le 19 décembre à la cérémonie des «SMAF Awards» à Cassis.

 

Le titre de meilleur sportif senior est revenu à Akash Aumeer, vainqueur du tournoi des champions, vice-champion de Maurice et, vice-champion du monde. Kohal Seeburn, champion du monde 2019 en kata, et champion de Maurice 2020 s’est vu décerner la palme de meilleur athlète junior garçon. Faith Saramandif a reçu le titre de meilleure athlète junior fille suite à son titre championne de Maurice et sa médaille de bronze aux mondiaux de 2019.

 

Un prix spécial «Best International Performance» a été remis aux 12 membres de la délégation mauricienne qui ont pris part aux Funakoshi Shotokan World Championships de 2019. Un tournoi où Maurice a récolté la bagatelle de 36 médailles : 3 d'or, 11 d’argent et 22 de bronze.

 

Les karatékas ayant réussi au passage de grade ont, eux aussi, reçu leur ceinture et une attestation, notamment Indiren Ramasawmy, seule ceinture noire de la cuvée 2020.

 

Les lautéats 2020

 

Most Promising Junior Boy kumité - Shehaan Chamurally
Most Promising Junior Girl kata - Karishma Nawsha.
Most Promising Senior Boy kata/kumité - Abhinav Dewonsing
Best Junior Girl kumité - Faith Saramandif
Best Junior Boy Kata/kumité - Kohal Seeburn
Best Senior Boy kata/kumité - Akash Aumeer