• La vie de... fashionista d’Amanda
  • La PS5 rend impatient
  • Tennis de table - formation : ouverture d’une école à Port-Louis
  • Pétanque – Championnat national doublette mixte : Wong et Sookharry conservent leur titre
  • 15 ans du Collectif Arc-en-Ciel : Mon meilleur souvenir autour d’une Marche des Fiertés
  • Le «kombucha» : à adopter ou à éviter ?
  • Techno - Huawei Y8P : joli et pas cher
  • Huawei Matebook : salut les (petits) musclés !
  • Un million de repas redistribués : réduire l’insécurité alimentaire, le pari de FoodWise
  • Anil Digumber : la Case 75, une histoire de cœur

PSG vs Olympique de Marseille : Grands rivaux malades

Di Maria et Neymar ont été testés positifs au Covid-19 et sont incertains pour ce soir.

Les deux clubs français les plus populaires s’affrontent sur fond de Covid-19 qui les affecte. Si les Parisiens en ont fait l’amère expérience durant la semaine, par contre les Marseillais ont eu le luxe de bien préparer ce choc

Le Clasico français. Les rivalités farouches entre clubs existent dans divers pays, comme en Angleterre il y a Liverpool-Manchester United, l’Espagne son Real Madrid-Barcelone, l’Ecosse possède son Glasgow Rangers-Celtic et en France on parle du PSG-Olympique de Marseille. Deux clubs qui rivalisent en terme d’histoire, même si les Parisiens sont passés dans une autre dimension depuis l'arrivée du Qatar Sport Investments, synonyme de fonds pour acheter des stars mondiales.

 

Ainsi, le PSG domine avec facilité ses concurrents en Ligue 1 et taquine les grands d’Europe avec sa galaxie de stars. Sa place de finaliste dans la dernière édition de la Ligue des champions est la preuve que cette équipe a pris une belle avance sur son concurrent du jour, qui s’accroche à son passé glorieux. Les deux clubs, ont remporté à neuf reprises chacun la Ligue 1 même s’il faut remonter à 2010 pour voir le dernier sacre des Marseillais alors que les Parisiens ont raflé la mise lors de la dernière saison.

 

Mais l’Olympique de Marseille dispose de quelque chose de plus pour taquiner le PSG, c’est le trophée de la Ligue des champions remporté en 1993, et demeure, à ce jour, le seul club français à l’avoir gagné. Les fans de l’OM n’ont pas manqué de chambrer ceux du PSG le mois dernier après la victoire du Bayern Munich dans la finale de la Ligue des champions. Même Dimitri Payet, joueur de l’OM a ajouté son petit grain sur les réseaux sociaux. Cela montre à quel point la rivalité est tenace entre les supporteurs de deux équipes.

 

Le 12e homme sera timidement présent au Parc des Princes ce soir avec la présence de 5 000 spectateurs seulement, comme autorisé par les autorités françaises jusqu’au 30 octobre. Néanmoins, les fans seront derrière leurs écrans pour soutenir à fond leurs équipes, qui traversent une drôle de période avec le Covid-19. Le PSG a été touché de plein fouet par cette pandémie avec plusieurs cas positif recensés dans son effectif et non des moindres avec  Keylor Navas, Neymar, Angel Di Maria, Marquinhos, Mauro Icardi, Leandro Paredes et Kylian Mbappé. Du coup, c’est une équipe bis qui a été alignée pour son premier match de la saison durant la semaine contre le néo-promu Lens et marqué par une défaite des Parisiens (0-1).

 

C'est un champion de France malade qui accueille son dauphin ce soir, si on ajoute aussi la blessure de Julian Draxler. L'entraîneur Thomas Tuchel espère récupérer Neymar et Di Maria pour ce match et attendait le feu des médecins et l'état physique des deux joueurs avant de se prononcer. Il concède que son équipe a besoin de plusieurs semaines de préparation pour être au point et risque bien de faire confiance au même joueurs alignés contre Lens.

 

Pour sa part, l’Olympique de Marseille a fermé «temporairement» son centre de formation après la détection de cas de Covid-19 au sein de son effectif la semaine dernière. A priori, aucun cas dans l’escouade et André Villas-Boas devrait pouvoir compter sur ses joueurs cadres. D’ailleurs, les Phocéens ont effectué une bonne rentrée de Ligue 1 avec une victoire en match d'ouverture sur le terrain de Brest (2-3) il y a deux semaines.

 

Le dernier match entre le PSG et l’OM date du 28 octobre 2019 où le premier nommé avait lessivé les Marseillais (4-0). La dernière victoire de l’OM contre son adversaire remonte à...novembre 2011. Année ou les Qataris ont racheté le club de la Capitale, pour rendre malades les fans de l’OM. Qu’en sera-t-il ce soir face à un PSG groggy ?

 


 

En coulisses

 

L’OM cherche un attaquant

 

Ce n'est un secret pour personne, l'Olympique de Marseille est en quête d'un attaquant afin de boucler son recrutement. Après avoir attiré Pape Gueye, Leonardo Balerdi et Yuto Nagatomo, l'OM souhaite désormais un attaquant afin de mettre en concurrence Dario Benedetto. Dans cette optique, le club phocéen serait disposé à investir près de 10 M€ dans ce dossier. Les noms d'Alfredo Morelos, Juan Macias ou encore Luca Da Cunha et El Bilel Touré plaisent à André Villas-Boas. Il y a aussi le nom d’Emmanuel Dennis qui circule sur la Canebière. L’attaquant nigérian, formé au Football Collège de Abuja (Nigéria), a évolué à Zorya (Ukraine) avant de signer au Club Bruges KV la saison 2017. En 102 matchs toutes compétitions en Belgique, l’attaquant de 1,74m a marqué 28 buts. International nigérian depuis 2019, il compte 2 sélections.

 

Timide shopping du PSG

 

Après avoir bouclé les transferts définitifs de Mauro Icardi (Inter Milan) et Sergio Rico (FC Séville), le PSG s'est montré très calme sur Mercato dans le sens des arrivées... mais a déjà enregistré de nombreux départs (Thiago Silva à Chelsea, Thomas Meunier au Borussia Dortmund, Adil Aouchiche à l’AS Saint-Etienne, Tanguy Kouassi au Bayern Munich et Edinson Cavani.). Deux renforts devraient arriver au Paris SG dans les prochaines heures : Alessandro Florenzi (AS Rome) et... Eric Maxim Choupo-Moting ! En effet, Leonardo aurait obtenu un accord avec l'AS Rome pour obtenir un prêt avec option d'achat du latéral droit offensif international italien (36 sélections / 2 buts). Et concernant Eric Maxim Choupo-Moting, l'attaquant international camerounais, buteur face à l'Atalanta Bergame en quart de finale de la Ligue des Champions, aurait finalement accepté la proposition de prolongation de contrat des dirigeants parisiens.