Soutenez 5plus.mu

CHERS LECTEURS DE 5plus - dimanche

En raison de la période de confinement, certains de vos points de ventes habituels sont fermés.

Retrouvez l’édition de de 5-Plus dimanche sur le Kiosk digital.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous.

  • Adilla Diouman-Mosafeer : «Pour avancer positivement, nous devons sortir de notre zone de confort et être créatifs»
  • Décès tragique de Bhoomi, 14 ans, neuf ans après l’assassinat de sa mère : l’horrible destin des sœurs Ramotar
  • Evénement : visite d’une sommité de l’athlétisme
  • Un arbitre mauricien à la CAN 2021 - Shabneez Heeralall : «Mon époux, ma fierté»
  • Thaipoosam Cavadee : quand ferveur rime avec restrictions sanitaires
  • Le couple Persand dédommagé de Rs 1,5 M après une négligence médicale - Ganeshan, père du nourrisson décédé : «Nous aurions préféré que notre enfant soit là»
  • Élections régionales : les Rodriguais en quête de progrès
  • Législatives 2019 - Vers un «recount» au n° 19 : les chiffres du rebondissement
  • Une énième «unité» pour affronter le pouvoir !
  • Campagne de vaccination contre la Covid-19 : entre sursis et accélération

Obituaire : France Jonas raconté par Tony François

Le football et France Jonas n’en faisaient qu’un.

De la trempe d’un David Beckham ou Steven Gerrard. Ces deux joueurs anglais sont renommés comme d’excellents tireurs de coup franc et étaient capables de tirs de loin pouvant faire mouche. Toutes proportions gardées, l'île Maurice a perdu un des joueurs pouvant faire autant de dégâts que ces deux stars internationales...

C’est l’avis du nouvel entraîneur du Club M, Tony François, à propos de France Jonas. Ce dernier nous a quittés le dimanche 21 novembre des suites d’une attaque cérébrale et était hospitalisé une quinzaine de jours. Les deux hommes se sont côtoyés à la Fire Brigade puis à l'Union Sportive Beau-Bassin-Rose-Hill ainsi qu’en sélection nationale.

 

«Il avait une grande vision de jeu avec une excellente frappe. C'était un des points forts de France Jonas. Lorsqu’il  exécutait un coup franc, il savait en avance où il voulait envoyer le ballon. C'était certainement un des meilleurs que le pays ait connu dans ce registre», confie Tony François qui a eu comme coéquipier feu France Jonas pendant sept saisons avec la Fire Brigade.

 

En débarquant du Roche-Bois-Boy-Scout dans les années 90, France Jonas a été un de ceux ayant pris le jeune Tony François sous son aile, se souvient l'intéressé. «Ce n'était pas facile pour un jeune venant d’une autre équipe de trouver sa place au sein de la Fire Brigade. France Jonas, tout comme Jacques Jackson et Patrice D'Avrincourt, m’ont mis à l’aise pour me guider afin de bien intégrer le groupe», fait ressortir l’ex-buteur- maison des Rouge et Noir.

 

France Jonas était un footballeur assidu à l'entraînement, raconte Tony Francois. «C'était quelqu’un qui s'entraînait beaucoup. Exécuter des coups francs avec autant de précision demande beaucoup de travail. Il vivait vraiment sa passion pour le football. Il demeure un modèle pour la nouvelle génération de footballeurs. Même après sa retraite comme footballeur, France Jonas continuait à disputer des matchs de vétérans avec son équipe de quartier, avec des amis de la Fire Brigade ou de la sélection nationale», souligne le sélectionneur national. Il se souviendra d’un dernier match amical disputé quelques mois de cela avec les Golden Stars au stade Guy Rozemont (Candos).

 

Cet habitant de Plaisance, Rose-Hill, qui a fait les beaux jours de la Fire Brigade de 1986 à 1996, laisse derrière lui un palmarès qui fait la fierté du football mauricien. Il avait aussi joué pour le Fuel Youth après  un passage chez le Scouts Club. Il sera à jamais connu comme le footballeur mauricien qui a marqué deux buts contre le Paris St-Germain (2-2), en 1997, lors d’une tournée de ce club français dans l'océan Indien. France Jonas (56 ans) laisse derrière lui trois enfants. Ses funérailles ont eu lieu le mercredi 24 novembre. 5-Plus dimanche présente ses sympathies à tous ceux endeuillés par cette perte.