• Jane Constance & Mickaël Pouvin : deux belles voix pour faire vibrer le Caudan Arts Centre
  • Sport Automobile : La Motors Formula Team en piste le 14 avril
  • Emilie Duval : «On doit tous, que ce soit l’Église catholique ou autre, se sentir concernés par les abus sexuels sur mineurs»
  • Agression mortelle de Shobanand Bhoyroo, 61 ans, par son voisin | Son neveu : «Ce n’était pas la première fois qu’il était brutalisé»
  • Fête de l’Indépendance : Le fabuleux 12 mars du constable Damien Céline
  • Un Mauricien parmi les disparus après l’attentat contre deux mosquées en Nouvelle-Zélande | Anwar, le frère de Moosid Mohammed Hossen : «C’est un choc»
  • Coupe du monde féminine 2019 : Sous l’œil attentif de Queency Victoire
  • Dengue : Vallée-des-Prêtres en alerte, Maurice sur le qui-vive
  • Captain Marvel : On y va, on n’y va pas ?
  • Décès tragique de Dia Dookhit | Ses parents : «Nous voulons connaître la vérité…»

Le bouquet de Quatre-Bornes VBC

They did it again. Pour la deuxième année de suite, l’équipe de la Ville des fleurs décroche le titre de championne de l’océan Indien. Le parcours n’a pas été parsemé de pétales, à l’image de son forfait pour la prochaine Coupe d’Afrique des clubs champions de volley-ball.

Bouffée d’air frais. Alors que dans certains milieux, on est pessimiste sur l’avenir des sportifs collectifs mauriciens, un rayon d’espoir plane avec la consécration d’une équipe locale dans un tournoi inter-île, et cela pour la deuxième année de suite. Ce sont les filles de l’équipe du Quatre-Bornes Volley-ball Club qui nous apporte du baume au cœur en ajoutant une nouvelle ligne dans la belle histoire du sport mauricien.

 

Un an après leur sacre aux Seychelles, les coéquipières d’Alison Labour ont remis ça, le dimanche 10 février, à Madagascar, à l’occasion du Championnat des clubs de la zone 7, en disposant, en finale, de l’équipe rodriguaise Oranges Club d’Amitiés, qui n’a pas démérité, au Palais Des Sports Mahamasina à Madagascar. Une victoire acquise trois sets à un (25-19, 19-25, 25-22, 25-17) lors de cette 25e édition de ce tournoi zonal et qui donne droit aux Quatrebornaises à une participation dans la prochaine Coupe d’Afrique des clubs champions qui aura lieu en Egypte le mois prochain.

 

Toutefois, l’équipe de la Ville des fleurs ne sera pas de la fête en raison du court délai, et faute de moyens financiers, comme nous révèle la capitaine Alison Labour. «Physiquement, c’est impossible pour nous et on ne savait pas qu’on allait remporter le tournoi de la zone 7 pour être qualifiées pour la Coupe d’Afrique. Il faut savoir que les procédures d’enregistrement ont lieu deux mois avant, donc on ne peut pas participer à cette compétition, et on espère le faire en 2020 », nous dit celle qui a obtenu deux prix à Madagascar (voir plus loin).

 

Revenant sur la participation de Quatre-Bornes VBC dans l’édition 2019 du championnat des clubs de la zone 7, Alison Labour estime que la pression était plus grande cette année. «L’année dernière nous étions engagées dans cette compétition, avec comme objectif de voir où on pouvait aller, et au final nous avons remporté le tournoi. Cette fois-ci, nous étions attendus au tournant car nous étions les champions en titre. Toutes les équipes voulaient nous battre. Il fallait être au summum pour aller jusqu’au bout », souligne la jeune femme.

 

Celle-ci fait remarquer que la participation de Quatre-Bornes VBC dans le Championnat des clubs de la zone 7 était fortement en doute. «Nous avons un gros soucis financier pour nous permettre de faire le déplacement, et ensuite des éléments importants de l’équipe ne pouvaient pas y participer. Comme dans toutes les équipes, nous avons notre lot de problèmes et on a apporté des solutions. Nous avons dû remuer ciel et terre pour pouvoir faire le déplacement dans la Grande Ile. Les gens   croient que nous avons toutes les facilites du monde et que nous déplaçons pour faire du tourisme», poursuit notre interlocutrice.

 

Cette dernière loue l’apport des deux guest players, Lucy Latour et Heidy Durhone, dans cette deuxième conquête inter-île. «Ce sont deux joueuses de grande expérience et nous avons beaucoup à apprendre d’elles. Au départ, nous ne savons pas si les deux allaient bien intégrer l’équipe et comprendre notre système de jeu, tout en apportant un plus. Finalement, ça c’est merveilleusement bien passé. Elles ont bien contribué à notre sacre, et ont été complémentaires avec les autres membres ».

 

Les filles de Quatre-Bornes VBC ont écrit une des plus belles pages du volley-ball mauricien, et seront attendues une nouvelle fois. La bonne nouvelle c’est qu’une grande partie de cette équipe a été présélectionnée dans le cadre des Jeux des îles de l’océan Indien 2019.

 

L’escouade : Alison Labour (capitaine), Cristelle Parsooramen, Joelle Elysee, Stacy Armoogum – libero, Heidy Durhone, Liza Bonne, Lucy Latour, Oceane Labour, Valentine Paul, Vanessa Chellumbum, Ange Ramdoss et Rachel Etiennette.

 

Les honneurs

 

Hommes

Meilleur réceptionneur: Kevin Larose - Olympique Montagnes Goyaves Mauritius

Meilleur Bloqueur: Polimon William- Olympique Montagnes Goyaves Mauritius

Meilleur Serveur: Maharetasoa Mamode - JSA Madagascar

Meilleur Libéro: Bernard Thomas - Faucon Flacq Camp Ithier Mauritius

Meilleur Défense: Tolojanafiary- Gendarmerie Nationale Madagascar

Meilleur passeur: Casimir Hensley - Olympique Montagnes Goyaves Mauritius

Meilleur attaquant: Kamaka - Gendarmerie Nationale Madagascar

MVP: Kevin Larose - Olympique Montagnes Goyaves Mauritius

 

Dames

Meilleur réceptionneur : Etienne Noeli - Anse Royale Seychelles

Meilleur Bloqueur: Etienette Rachel- Quatre Bornes VBC Mauritius

Meilleur Serveur: Paul Valentine - Quatre Bornes VBC Mauritius

Meilleur Libero: Rasoarilala Vero - BIAS Madagascar

Meilleur Defense: Nanette - Oranges Club Sportif d'Amitiés Mauritius

Best Setter: Chellumben Vanessa - Quatre-Bornes VBC Mauritius

Best Spiker: Alison Labour - Quatre-Bornes VBC Mauritius

MVP: Alison Labour - Quatre-Bornes VBC Mauritius