• La vie de... fashionista d’Amanda
  • La PS5 rend impatient
  • Tennis de table - formation : ouverture d’une école à Port-Louis
  • Pétanque – Championnat national doublette mixte : Wong et Sookharry conservent leur titre
  • 15 ans du Collectif Arc-en-Ciel : Mon meilleur souvenir autour d’une Marche des Fiertés
  • Le «kombucha» : à adopter ou à éviter ?
  • Techno - Huawei Y8P : joli et pas cher
  • Huawei Matebook : salut les (petits) musclés !
  • Un million de repas redistribués : réduire l’insécurité alimentaire, le pari de FoodWise
  • Anil Digumber : la Case 75, une histoire de cœur

La passion de Shenaz Burkutally pour la pétanque

L'équipe championne de Maurice de triplette mixte.

La pétanque n’est pas qu'une affaire d’hommes. De nombreuses femmes fréquentent les boulodromes  à l'image de Shenaz Burkutally. La jeune femme a récemment remporté le championnat national de triplette mixte avec son équipe.

La pétanque est un sport d’adresse, de précision et de concentration. Très populaire parmi les hommes, cette discipline attire aujourd’hui de plus en plus de femmes. Shenaz Burkutally, une habitante de Vacoas, fait partie des 250 licenciées féminines que compte le pays. Un nombre qui ne cesse de grandir chaque année.

 

La jeune femme a remporté dimanche dernier le championnat national de triplette mixte au boulodrome du Quorum à Rose-Hill. Une victoire acquise aux côtés de ses deux partenaires de jeu pour l’occasion, en l’occurrence Mohammad Tanzile Nawol et Nandkishore Seeparsad. Un trio qui évoluait pour la première fois ensemble et pour une première association ils ont parfaitement su synchroniser leur jeu. Ces derniers se sont imposés en finale aux dépens du trio comprenant Simla Seebah, Vickram Bannon et Naden Murthen sur le score de 13 à 11.

 

«C’était inattendu, la compétition était âprement disputée. Les 35 équipes engagées ne sont pas venues faire de la figuration. Les joueurs étaient tous bien préparés et voulaient gagner. Ça s’est vu à chaque étape du tournoi. Je remercie mes coéquipiers avec qui j’ai joué pour la première fois. Leur expérience fut d’une grande aide», commente Shenaz Burkutally. 

 

La pétanque est un sport que la jeune femme a découvert depuis trois ans. C’était lors d’un tournoi à l’Université de Maurice (UOM) en 2017.

 

«Je ne connaissais rien à ce sport. On m’a conseillée de participer et ce jour-là il y avait Francis Cangy qui était présent. Il a été impressionné par ma façon de jouer et m’a dit d’intégrer un club. Sur ses conseils, je me suis renseignée auprès de la fédération et j’ai découvert qu’il y avait un club non loin de chez moi. C’est de cette manière que j’ai intégré le Club Pétanque de Vacoas», révèle celle qui travaille comme assistante technique au laboratoire de biochimie à l’UOM.

 

Ses coaches se nomment Raouf Abdoollah et Saad Dawkee. Elle apprendra de ces derniers à peaufiner sa technique de lancer et en même temps à lire et comprendre les tactiques de jeu. Aujourd’hui Shenaz Burkutally est fière de pouvoir partager son expérience à de jeunes novices. 

 

La jeune femme était une férue des sports de raquettes notamment le badminton et le tennis de table. Mais aujourd’hui c’est la pétanque qui retient toute son attention. «Quand j’ai commencé à m’entraîner c’est tout de suite devenu sérieux. Au club, nous sommes une dizaine de femmes à pratiquer ce sport mais ce qui m’a le plus touchée, c’est le nombre de dames qui jouent à la pétanque à Maurice. Elles sont nombreuses notamment celles qui ont atteint un certain âge. Les grand-mères, tantines et dadi ont un niveau à faire pâlir beaucoup de jeunes. Cela montre qu’il n’y a pas d’âge pour la pratique de cette discipline et qu’on peut le faire en famille », déclare la joueuse.

 

En quelques années seulement, Shenaz Burkutally s’est déjà fait un nom sur le circuit. A sa première sortie nationale en 2018, elle a remporté le titre de championne de Maurice de doublette dame aux côtés de Nesha Dawkee. L’année suivante, 2019, elle devient vice-championne nationale de triplette dames en compagnie d'Anju Dawkee et d'Ameda Sakauloo. Elle est également championne 2019 et vice-championne 2020 du régional de  Vacoas/Phoenix.

 

Avec un palmarès qui commence à se garnir, la Vacoassienne vise encore plus grand dans sa carrière. Représenter Maurice dans des compétitions internationales est son objectif principal. Mais, en attendant, elle se focalise sur les échéances nationales à commencer par le championnat national de doublette mixte qui est programmé pour ce dimanche à Souillac suivi des autres tournois majeurs du calendrier de la Fédération de Boules de Maurice (FBM).