• Heathy lunch box : cinq idées de repas à apporter à l’école et au boulot
  • L’enquête sur l’assassinat de Manand Fakhoo non-résolu deux ans plus tard : ses proches entre révolte et incompréhension
  • Boost Your English : la trouvaille linguistique du Dr Wedsha Appadoo-Ramsamy
  • Otite : aïe, pas touche aux oreilles !
  • Résultats du School Certificate : entre réjouissances et tristesse
  • Ilia’s Nails’, une belle adresse trendy dans le paysage de Curepipe
  • Linzy Bacbotte : L’apothéose mauricienne de ses 35 ans de carrière
  • Arianda Desmarais, 11 ans, se fracture le crâne en tombant d’un autobus - Ses parents : «Nous espérons qu’elle s’en sortira sans séquelles graves»
  • Stephan Steward Toussaint, 29 ans, tué pour «une affaire de moeurs» - Stephanie, sa compagne : «On le blâme injustement sans qu’il soit là pour se défendre»
  • Alertes météo : un vent nouveau souffle…

Kendo – Formation et passage de grade : Rishi Bundhoo décroche son premier dan

Rishi Bundhoo (à dr.) est le premier Mauricien à décrocher un premier dan de l’International Kendo Federation.

Rishi Bundhoo est désormais titulaire d'un premier dan en kendo. L’entraîneur mauricien a obtenu cette certification à l’issue d’un séminaire et d’un passage de grade qui se sont déroulés du 25 au 27 novembre à Johannesburg en Afrique du Sud. 

Cette formation était organisée par la South Africa Kendo Federation (SAKF) sous la supervision de l’European Kendo Federation et de l’International Kendo Federation (FIK). Rishi Bundhoo, qui a lancé le kendo à Maurice en 2018, a pris part à ce stage aux côtés d’une cinquantaine de représentants des pays africains.

 

Le kendo est l’art de l’escrime autrefois pratiqué par les samouraïs au Japon. Cet art martial est très répandu à travers le monde et commence à se développer en Afrique où ce sport est présent dans une dizaine de pays.

 

«Je suis heureux et fier d’être le premier Mauricien à obtenir cette distinction après les efforts consentis ces cinq dernières années pour promouvoir le kendo à Maurice. Nous sommes partis de rien, et peu à peu nous avons commencé à nous développer dans le pays. Ce premier dan est une étape importante dans notre progression. C’est la preuve que nous avons le potentiel de nous perfectionner et de progresser encore plus. Cette expérience, je vais la transmettre aux membres de ma fédération afin que toute la famille du kendo mauricien puisse sortir gagnante», commente Rishi Bundhoo, qui est également président de la Mauritius Kendo Federation (MKF).

 

Ce palier franchi, celui qui compte plus d’une trentaine d’années de pratique en art martial, va pouvoir former des athlètes et des entraîneurs de kendo jusqu’au 1er dan. Il souhaite, en même temps, poursuivre les démarches entreprises par sa fédération dans le but d’obtenir la reconnaissance des institutions sportives du pays.

 

Un objectif prioritaire pour cette jeune instance dans sa quête de développement et de perfectionnement. La Fédération mauricienne de kendo compte une cinquantaine d’adeptes répartie  en trois clubs enregistrés auprès des autorités locales. Ces derniers sont le Beau-Bassin Kendo Club, le St-Pierre Kendo Club et l’Albion Kendo Club. Trois autres clubs rejoindront cette liste prochainement. Le Port-Louis Kendo Club, le Triolet Kendo Club et le Quatre-Bornes Kendo Club ont déjà entamé des procédures d’enregistrements qui devront être finalisées dans pas longtemps.

 


 

South Africa Junior championship : deux médailles d’argent pour Maxime Stableforth Carre

 

Sa prestation a permis à Maurice de goûter à son premier podium international. Maxime Stableforth Carre est le seul représentant de la Mauritius Kendo Federation (MKF) à avoir participé au South Africa Junior Championship dimanche dernier à Johannesburg. Contre toute attente, il a remporté deux médailles d’argent. Le jeune kendoka a surpris la concurrence dans le tournoi individuel en atteignant la finale de la compétition. Il se contente d’une breloque en argent en terminant derrière le Sud-Africain, Phillip Steyn. Il est monté une deuxième fois sur la deuxième marche du podium dans le tournoi par équipe. Cette fois-ci, il était associé à deux Sud-Africains dans l’escouade qui représentait le San Kawa Kendo Dojo. La première place a été remportée par les Sud-Africains représentant la Team Samurai Slayers, du RKC Dojo de Rivonia. C’est la deuxième fois que Maxime Stableforth Carre représente Maurice dans un tournoi international. Il a, déjà, effectué une première sortie en mars dernier au Championnat senior d’Afrique du Sud où il avait effectué deux combats en préliminaire. Il a également décroché son premier dan en juniors à l’issue du passage de grade qui avait eu lieu dimanche dernier à Johannesburg.