• Association pour les handicapés de Malherbes : Le bonheur pour tous
  • FMSC : en mode «kaser ranzer»
  • Docks Lounge : vers de nouvelles aventures
  • Ashish Bissoondial, Theatre Manager du Caudan Arts Centre : «Nous sommes booked en week-end jusqu’à la fin de l’année !»
  • Homophobie et agression : le calvaire de quatre jeunes femmes
  • Agression au cutter | Akshay et Urvesh : «Nous craignons des représailles»
  • Eddy Balancy : «Après avoir été un “juge à cœur ouvert”, je me vois encore plus à l’aise dans le rôle d’un “chef juge à cœur ouvert”»
  • Hippisme 5e journée | Confirmation pour Cool At Heart
  • Le beau roman-photo d’Eshika
  • Il porte plainte contre un policier de la Traffic Branch | Oliver Fanfan : «J’ai été victime de discrimination à cause de mes cheveux»

Judo en Angleterre : Le sans-faute des Mounawah boys

 L’ex-judoka est fier de ses jeunes poulains.

12 compétiteurs et 12 médailles. Même loin du tatami mauricien, Mike Mounawah continue à faire parler de lui. L’ex-judoka mauricien, qui a pris de l’emploi comme entraîneur de judo à l’Ernest Bevin College de Londres en Angleterre, vient de frapper un grand coup en ce mois de janvier.

 

Tout comme il avait bouclé l’année 2017 sur une bonne note, il démarre 2018 en trombe. Cette fois-ci c’est lors d’un tournoi tenu dernièrement à l’Université de East London que le Mauricien s’est une nouvelle fois illustré à travers les prestations de ses élèves.

 

Des jeunes combattants qui viennent tout juste de se mettre au judo et qui découvraient pour la première fois un tournoi d’envergure. Au final, sur les 12 judokas alignés sur la surface de jeu, tous sont sortis avec une médaille autour du cou. Ils récoltent ainsi 5 médailles d’or, trois d’argent et quatre de bronze.

 

Un bilan encourageant pour l’apprenti coach qui avoue quand même s'être quelque peu mordu les ongles durant la compétition. «C’est notre premier tournoi de l’année et je suis content que nous ayons démarré 2018 sur une bonne note même si la saison est déjà entamée depuis l’année dernière. Les élèves ont fait un excellent résultat. Pour des débutants c’est encourageant d’autant que cette performance va permettre à mes sportifs de se mettre en confiance pour la suite. Toutefois, je tiens à avouer que j’avais un peu peur, car comme ce sont des nouveaux venus, les débutants sont les plus souvent exposés aux blessures mais heureusement il n’y en a eu aucun parmi nous», révèle Mike Mounawah. 

 

Les médaillés du Mauricien: (or) Sawfran Chanawala, Nabil Annich, Yusuf Lallmahamood, Sanuel Brooks, Kamal Perkins, (argent) Kyre Gordon, Suleyman Chanawala, Zakareya Ahmad (bronze) Anthony Danev, Muhamed Ahmad, Assad Bouchakour, Idris Abdul-Karim. Le tacticien londonien espère maintenant poursuivre sur cette lancée lors de ses prochaines sorties.