Soutenez 5plus.mu

CHERS LECTEURS DE 5plus - dimanche

En raison de la période de confinement, certains de vos points de ventes habituels sont fermés.

Retrouvez l’édition de de 5-Plus dimanche sur le Kiosk digital.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous.

  • Cannabis médical et récréatif, le «nouvel or» pour booster notre économie ?
  • Une fonctionnaire retrouvée morte au pied de l’Emmanuel Anquetil Building - Naushad Mooniaruth : «Mon épouse était harcelée moralement au travail»
  • JO 2020 : Floriane St-Louis officiera aux Jeux
  • Elle met au monde une petite fille après les décès tragiques de son fils et de son époux - Khushboo Gobin : «Je suis heureuse et triste en même temps…»
  • Maurice accueille à nouveau des visiteurs étrangers : la réouverture des frontières de tous les espoirs
  • Anne Murielle Ravina : les leçons de ma vie de Miss
  • Jeux olympiques 2020 : l’ambition de nos olympiens
  • Black Widow : Marvel déchaîne toujours les passions
  • Sur Netflix - Haseen Dillruba : quand la femme revendique ses droits
  • Tour de France 2021 - Alexandre Mayer : «Pogacar mérite sa victoire»

JO 2020 : Floriane St-Louis officiera aux Jeux

Florianne St-Louis officiera en tant qu’Assistant Wheel Station Official à Tokyo.

Participer aux Jeux olympiques est un rêve que souhaitent vivre tous sportifs et officiels durant leur carrière. Avoir la chance d’y prendre part n’est pas donné à tout le monde. Il faut être parmi les meilleurs. La Mauricienne Floriane St-Louis aura la chance de vivre cet événement planétaire en tant qu‘International Technical Official (ITO). 

Ces JO seront les deuxièmes de la jeune femme, 11 ans après avoir vécu l’expérience des  premiers Jeux olympiques de la Jeunesse à Singapour en 2010. La Vacoassienne fait partie des 53 ITO venant des différents pays qui officieront durant les compétitions de triathlon. Les ITO font partie d’un plus large groupe d’officiels qui superviseront les trois épreuves de trisport prévues pour le 26 juillet - course masculine, 27 juillet - course féminine et 31 juillet - épreuve mixte.  

 

«C’est un honneur et un privilège en tant que sportive de participer aux JO. Je ne m’attendais pas à être sélectionnée, quand j’ai découvert que mon nom figurait sur la liste des ITO pour les JO. Ce fut une bonne surprise quand j’ai appris que j’ai été choisie», révèle Floriane St-Louis.

 

A Tokyo, Floriane St-Louis agira en tant qu’Assistant Wheel Station Official. Une fonction où elle sera responsable du stand des roues, et sera sollicitée en cas de crevaison durant la course de vélos.

 

Le but étant d’assurer la sécurité  des vélos des participants lors des épreuves.

«J’ai arrêté ma carrière de triathlète très tôt, mais je suis toujours restée au contact de la discipline. J’ai fait  des formations d’officiels de niveau 1 et 2. J’ai officié dans des championnats d’Afrique juniors et seniors, et, à deux reprises j’ai été Assistant Technical Delegate. C’est en occupant ce poste que je me suis retrouvée sur la liste des officiels de la World Triathlon», commente celle qui exerce comme professeure d’éducation physique à l’Ecole du Centre.

 

Le sport a, toujours, fait partie de la vie de la cadette des St-Louis. Son père, Alain, est le président de la Fédération mauricienne de triathlon (FMTri), la benjamine, Fabienne, triathlète de carrière, est une des meilleures sportives du pays et sa mère Medgée est aussi dans le milieu sportif.

 

Floriane St-Louis, a, sans conteste, développé cette passion pour le sport et est devenue une vraie touche-à-tout. Outre le triathlon, elle fait partie de la première génération de rugbywomen à Maurice et a, également, pratiqué la natation, le basket-ball et le tennis entre autres.

 

Etant la première des St-Louis qui s’est mise au triathlon, Floriane espère vivre des olympiades inoubliables qui se dérouleront, cette fois-ci, dans un contexte inédit dû à la crise sanitaire. 

 

La jeune femme met  le cap sur le Japon le 20 juillet pour rallier Tokyo le 22 courant.