• Forme : 20 minutes de sport à intégrer à la routine familiale
  • Distripharm Ltd, un magasin qui promeut le bien-être de tous
  • Political Financing Bill : l’impasse
  • Laura Béatrice Louis et son monde de fantaisie
  • Harold Leve Hang : Adieux émouvants à un King
  • Chute fatale à la montagne du Chat et de la Souris : Joseph On, la fin tragique d’un amoureux de l’effort vert
  • Leshav Beeharry meurt noyé dans un bassin | Ashiv, son frère aîné : «Il était prévu qu’il intègre l’université de Maurice en août»
  • Aboo Swaley Futta agressé mortellement | Son père : «Ils s’en sont pris à un homme sans défense et sans histoires»
  • L’ADSU sollicite Interpol après la saisie de 92,5 kg de cocaïne
  • Perry Ah-Why : White looks

Hippisme 8e journée | Promenade de santé pour Cool At Heart

Cool At Heart a encore une fois marqué les esprits .

Trois sur trois. Cool At Heart continue à marquer les esprits en ce début de saison. Il a gagné arrêté, donnant ainsi tort à tous ceux qui critiquaient une de ses victoires l’année dernière.

Après sa deuxième victoire le 20 avril dernier, Vincent Allet avait un choix à faire : opter pour le Championnat des 4-ans, dont le Derby Trial qui est prévu la semaine prochaine, ou trouver un autre engagement pour Cool At Heart. En sachant très bien que le Derby Trial coïncidera avec le retour en piste du vainqueur de la Duchesse, White River, Vincent Allet voulait absolument éviter une confrontation directe avec le cheval de Rameshwar Gujadhur. Il optait finalement pour le 1650m.

 

En parcourant le programme, il était évident que les conditions étaient réunies pour Cool At Heart. Il était le seul «front-runner» de la course. «Il a pu dicter la course et j’ai demandé à David de surprendre les adversaires en partant un peu tôt», a déclaré Vincent Allet après la course. Et c’est ce qui s’est passé lorsqu’Overdose a tenté de le surprendre en descente. David a filé les rênes et à partir de là, ses adversaires n’y ont vu que du feu. Deux, trois, quatre longueurs… Cool At Heart a augmenté son avance à chaque foulée et la suite n’a été qu’une simple formalité pour ce hongre alezan.

 

Un petit pépin à l’issue de sa dernière course, a fait remarquer Vincent Allet, ne l’avait pas du tout affecté. Au contraire, il a, selon son entraîneur, amélioré sa condition. Pour Vincent Allet, même si l’absence d’un autre «front-runner» confirmé a rendu la tâche de son représentant plus aisée, Cool At Heart peut également courir en attentiste.

 

La monture de David n’a pris que quelques foulées hier pour prendre la tête et mener un train peu sélectif : 16.52s, 12.79s, 13.55s. Vu le rythme de la course, le jockey Zechner, qui pilotait Overshadow, condamné en épaisseur depuis le départ, passait à l’offensive au 900m et sa monture devait rejoindre Cool At Heart au 800m. Mais David n’était pas du tout intéressé à s’asseoir en deuxième position. Il devait maintenir le «lead» et le reste s’est résumé en une simple formalité, surtout après la brusque accélération entre les 600m et 400m (10.44s !). Cool At Heart l’a emporté arrêté, reléguant son plus proche adversaire, en l’occurrence Crazy Vision, à plus de trois longueurs.

 

Ready To Attack, qui se posait comme l’adversaire principal de Cool At Heart sur le papier, n’a terminé qu’à la 5e place. Il a suivi en 3e position à l’extérieur et n’a fait aucune impression au finish. En revanche, le récent vainqueur, Ideal Secret, a bien terminé l’épreuve après avoir suivi en dernière position.