• Entrepreneur de l’année : Julien Faliu : Expat.com, sa petite entreprise qui ne connaît pas la crise
  • Judo – Hong Kong Asian Open 2019 : Une cinquième place prometteuse pour Legentil
  • Stéphanie Favier et Paco : Passionnés d’art et de créativité
  • Allégations de violence policière meurtrière | Le frère de Khaleel Anarath : «Il craignait pour sa vie en détention»
  • Contestation d’une loi visant la communauté gay | Abdool Ridwan Firaas Ah Seek : «L’article 250 concerne tout le monde, pas que les personnes de la communauté LGBT»
  • Firoz Ghanty, l’artiste par les artistes
  • Collision mortelle à St-Aubin : Jean Daniel Perrine ne verra pas grandir ses jumelles
  • Pradeep Roopun et Eddy Boissezon au château du Réduit : Regard d’observateurs sur des nominations qui suscitent de vives réactions
  • N’est pas rassembleur qui veut !
  • Nicolas Fanny : D’un défi à l’autre

Hippisme 32e journée | Perplexing : le compte est bon !

Perplexing, après sa victoire d’hier, voit sa valeur franchir la barre de 65 après avoir débuté à Maurice avec un ‘rating’ de 21.

10e victoire pour le cheval de l’écurie Gujadhur, qui avait débuté sa campagne mauricienne en tant que « maiden » en 2018 dans un 0-25. Depuis, Perplexing n’a connu que cinq défaites en 15 courses.

Si lors de sa dernière sortie dans la Coupe des Présidents, il était tombé sur Alshibaa, le dauphin de White River dans le Maiden, hier Perplexing, en l’absence du cheval de l’écurie Maingard, a démoli l’opposition pour enregistrer sa 10e victoire à Maurice. Quel parcours pour ce cheval qui ne cesse de grimper les échelons après avoir débuté avec une valeur de 21 dans un 0-25 en mars 2018 !

 

Le train était assuré par Copper Force dans les premiers 600 mètres de la course, mais comme il réduisait trop l’allure après le 1200m, Independence devait le déborder au 2400m pour prendre le train à son compte et imprimer une course régulière. Perplexing suivait, à ce moment-là, en 7e  position. Placais devait attendre le bas de la descente pour faire son ‘move’, piégeant ainsi Tsitsikamma Dance, qui était considéré comme son ‘challenger’ principal sur le papier. «C’était une course tactique parfaite», a déclaré l’entraîneur Ramapatee Gujadhur après la course.

 

Bardottier quitta les barres brusquement sur Tsitsikamma Dance en voyant partir Perplexing, mais le tour était joué. Le cheval de l’écurie Gujadhur, quoique abusant de la largeur de la piste dans la ligne droite, devait laisser sur place ses adversaires. Au but, il a relégué Dawn Raid, le premier des battus, à plus de trois longueurs.

 

Journée des favoris

 

Après une autre belle saison – quatre victoires en sept sorties – Perplexing a peut-être couru sa dernière course cette année. Ramapatee Gujadhur dit, en effet, ne pas vouloir prendre de risque avec ce cheval, qui, à 5 ans devrait encore faire parler de lui à l’avenir.

 

La 32e journée a souri aux favoris, car outre Perplexing, plusieurs autres chevaux cotés ont brillé. A commencer par The Jazz Singer qui reste invaincu en trois sorties. Il n’a donné aucune chance à ses adversaires dans la 2e course. Profitant de sa bonne ligne, The Jazz Singer, qui évoluait pour la première fois en B36 après deux succès en B31, a brillé de bout en bout. Il n’a eu aucun mal à repousser l’attaque de Mr Hardy dans la ligne droite.  Le tandem Hurchund- Nunes a récidivé dans la 5e course grâce au favori Rap Attack. Fidèle à son habitude, ce cheval a suivi en queue du peloton sur les premiers 700m avant de démarrer en épaisseur en descente. Il a très vite rejoint le groupe de tête mené par Declarator. Rap Attack a dominé ce dernier à la sortie du dernier virage avant de résister sans problème au retour d’Afdeek, qui avait couru bien placé dans le peloton de tête.

 

Vascostreettractor a maintenu sa série victorieuse dans la 4e course, dans laquelle il était le favori. Lui qui a enlevé ses deux précédentes courses en attentiste, il prit, contre toute attente, la tête au départ hier. Il a contrôlé l’épreuve à sa guise avant de résister à une bonne attaque de Duke’s Domain, lequel a sorti une belle performance en B51 après avoir couru en progrès à sa dernière sortie en B36.

 

L’écurie Merven a, par la suite, doublé la mise dans la 7e course avec le favori Northern Spy. Avec le retrait de Cash Call, Northern Spy était le cheval à battre et à l’arrivée, le cheval de Merven a devancé Tyrian après haute lutte dans la ligne droite. Qui a été marquée par un incident causé par ce même Northern Spy, lequel a stoppé Aspara dans son action à mi-ligne droite. 

 

Minaloushe Venture, très joué dans l’épreuve de clôture, a, lui, ouvert son compteur en venant régler au finish le récent vainqueur League Of Legends.

 

L’écurie Shirish Narang, de son côté, reprend goût à la victoire. Après le succès de Lucky At Last la semaine dernière, elle a, hier, brillé avec l’extrême outsider Texas Sky (Rs 3000) dans la 3e course. Ce dernier, aligné pour la première fois sur 1650m, a eu un parcours en or aux avant-postes. Il a endormi le peloton à l’avant et n’a lancé le sprint qu’au 400m. Texas Sky a laissé sur place le reste du champ pour signer sa 3e victoire de la saison.

 

L’écurie Nagadoo a, elle, signé sa 6e victoire de la saison dans l’épreuve d’ouverture avec Anza-Borrego, qui s’est montré au-dessus du lot dans le 0-20. Il a devancé au finish He’s Got Gears, lequel n’a pas démérité après un parcours difficile en «one off» derrière Bells Apostle.