• Trois agressions mortelles en quelques jours : Les proches de Devadassen, Jacquelin et Alwin entre chagrin et stupeur
  • L’arche de Noé… mie
  • SaveMart : sept ans au plus près des Mauriciens
  • BTS : Le phénomène K-pop à la conquête du monde… et de Maurice
  • Ligue des champions (2e journée) | Juventus vs Barcelone : Messi cherche Ronaldo
  • Désiré François : un concert, un défi
  • Accidents fatals : deux nouvelles victimes, deux familles affligées
  • Une ado de 16 ans poignardée par le père de son enfant de 9 mois | Sa tante : «Nous étions opposés à leur relation dès le départ»
  • Air Mauritius : des employés crient leur colère
  • Championnat d’Angleterre (6e journée) | Arsenal vs Leicester City : qui sera le plus rusé ?

Hippisme - 20e journée : Virtue encore plus fort !

Virtue a réalisé sa meilleure performance chronométrique hier à l’occasion de sa 5e victoire.

Déjà sur 990m lors de sa précédente sortie victorieuse, Virtue avait marqué les esprits au prix d’une longue et fulgurante accélération, mais hier, en termes chronométrique, il a fait mieux en signant un très bon 1.21.00s sur 1365m tout en écrasant l’opposition.

Si sa récente victoire sur 990m était sa plus belle jusque-là, sa démonstration d’hier l’est encore plus. Car en termes chronométrique, Virtue a réalisé une superbe performance hier. Il a arrêté le chronomètre à 1.21.00s sur 1365m, soit à 34 centièmes du record de la distance.

 

Cédric Ségeon montrait clairement ses intentions au départ en sollicitant sa monture pour s’installer aux commandes. Très vite, King’s County se mit dans son dos, car Juglall n’était nullement intéressé à aller s’engager dans une lutte avec Virtue pour la course aux avant-postes. En revanche, Henry Tudor, qui partait d’un couloir extérieur, n’avait pas le choix surtout avec son ‘bottom weight’. Son jockey Rama dut le solliciter jusqu’au passage du 1000m pour qu’Henry Tudor puisse arracher le commandement à Virtue. Derrière, King’s Country s’installait en 3e position et il obligeait Trippi’s Express à faire son extérieur. Alors que Pietro Mascagni et The Dazzler étaient, eux, légèrement décrochés.

 

Henry Tudor menait un train soutenu et il était évident qu’il allait céder en ligne droite d’autant que Virtue, lui, avait réalisé 11.93s (165m) et 11.55s après le départ avant de lui céder le commandement. Lorsque Henry Tudor prit le relais en tête, il maintenait le rythme en signant 10.25s, 11.24s et 10.91s jusqu’au 400m.

 

A cet instant de la course, Henry Tudor donnait déjà des signes de fatigue et pour ne pas se faire piéger, Ségeon quitta les barres sur Virtue alors que Trippi’s Express refaisait, lui aussi, du terrain, emmenant dans son sillage Haylor et Pietro Mascagni. Ce fut surtout la facilité avec laquelle Virtue accrochait Henry Tudor après l’avoir suivi de près qui a impressionné.

 

Dans la ligne droite, Virtue ne prit que quelques foulées pour se débarrasser d’Henry Tudor alors que derrière lui, personne ne paraissait en mesure de venir lui disputer la victoire. Même s’il avait tendance à verser à l’intérieur, Virtue devait creuser l’écart en tête de la course pour reléguer Haylor, auteur d’un bon retour après ennuis, à 2.95 longueurs.

 

«C’est un très bon coursier, mais toujours avec cette petite habitude de verser à l’intérieur quand il est devant. On était assez confiant vu qu’il avait la 1re ligne. Ça joue énormément. Aujourd’hui (NdlR : hier), il fait quelque chose de super. Il était au summum de sa forme», a déclaré l’entraîneur de Virtue, Patrik Merven, après la course.

 

Patrick Merven a vu juste, puisque ce qu’a fait Virtue au finish, hier, relevait d’un petit exploit vu qu’il a suivi Henry Tudor de près alors que celui-ci menait un rythme infernal.