• La vie de... fashionista d’Amanda
  • La PS5 rend impatient
  • Tennis de table - formation : ouverture d’une école à Port-Louis
  • Pétanque – Championnat national doublette mixte : Wong et Sookharry conservent leur titre
  • 15 ans du Collectif Arc-en-Ciel : Mon meilleur souvenir autour d’une Marche des Fiertés
  • Le «kombucha» : à adopter ou à éviter ?
  • Techno - Huawei Y8P : joli et pas cher
  • Huawei Matebook : salut les (petits) musclés !
  • Un million de repas redistribués : réduire l’insécurité alimentaire, le pari de FoodWise
  • Anil Digumber : la Case 75, une histoire de cœur

Hippisme - 15e journée : Virtue surgit sur 990m !

Virtue a tenté et réussi un coup de poker pour sa première tentative sur 990m dans l’épreuve principale.

En 12 sorties à Maurice depuis 2018, Virtue n’avait jamais tenté le 990m. Coup d’essai coup de maître pour cet élève de Patrick Merven, qui a fait un pied de nez à la hiérarchie, hier, dans un 50+ où il était également aligné… pour la première fois !

C’était un pari risqué, mais bien calculé par l’entraîneur Patrick Merven d’aligner Virtue sur 990m dans un 50+. Première fois à un tel échelon et première aussi sur le sprint court. L’entraîneur a expliqué après la réussite de ce cheval qu’il se fiait à la confiance affichée par son jockey Cédric Ségeon, dont les explications l’ont convaincu à prendre sa chance avec Virtue dans l’épreuve principale d’hier. «On a tenté un coup de poker», a admis Patrick Merven.

 

Réputé pour être un «fencer», Virtue a surpris tout le monde en amorçant, hier, son attaque en épaisseur tout en gardant une ligne régulière en ligne droite, là où d’ordinaire, il a l’habitude de «hang in badly». A ce sujet, Patrick Merven a expliqué que les «side-winkers» l’ont peut-être aidé, tout comme le parcours. «Il n’a pas eu le temps de verser», a-t-il lancé en plaisantant.

 

400 mètres en 19.74s !

 

Au départ de ce sprint hier, King’s County tentait de garder la position tête et corde, mais à la faveur d’un léger handicap, Sooful sur Henry Tudor insistait pour prendre le commandement. Ce qu’il parvint à faire après 200 mètres de courses. Ce qui expliquait le rythme infernal de la course puisque le chronomètre affichait 9.77s et 9.97s (19.74s !) après le 800m. Wall Tag refusait de prendre les barres et de ce fait, Al Mariachi fut contraint de courir en épaisseur.

 

Derrière, Barrack Street prit tranquillement les barres avec, à son extérieur, Virtue. Après le passage du 600m, Ségeon décida de décaler Virtue qui entamait alors sa progression en épaisseur vu qu’il lui fallait contourner un rideau de chevaux composé de King’s County, qui avait lui aussi quitté les barres, Wall Tag et Al Mariachi.

 

A l’avant, Henry Tudor était encore plein d’allant et il se sentait pousser des ailes avec son léger handicap. Lorsque King’s County quitta les barres, Barrack Street n’en demandait mieux, car c’était pour lui « the shortest way home ». A l’amorce du dernier tournant, ce fut Virtue qui faisait la meilleure impression puisque, le handicap aidant, il ne prit que quelques foulées pour prendre le dessus sur le trio King’s County-Wall Tag-Al Mariachi.

 

Mais il fallait tout de même aller chercher Henry Tudor. Dont le changement de ligne à l’entame du sprint final devait contraindre Barrack Street à « switch out ». Mais 50 mètres plus loin, lorsque ce dernier trouva le « clear run », il était évident que Barrack Street n’allait pas pouvoir revenir sur Henry Tudor. En revanche, Virtue, lui, devait maintenir son effort jusqu’au bout pour rattraper Henry Tudor, puis le dominer au 100m. Le courageux Wall Tag, désavantagé au handicap, a complété le tiercé devant un décevant Barrack Street.