Soutenez 5plus.mu

CHERS LECTEURS DE 5plus - dimanche

En raison de la période de confinement, certains de vos points de ventes habituels sont fermés.

Retrouvez l’édition de de 5-Plus dimanche sur le Kiosk digital.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous.

  • Vente illégale de vieille ferraille, pollution, routes impraticables… : Les habitants de Rughooputh Lane, Quatre-Bornes, montent au créneau
  • Festival du Livre de Trou-d’Eau-Douce : trois bonnes raisons d’y aller
  • Champions de cross-country - Rencontre avec Sébastien et Christopher Bonnapen : deux frères, une seule passion
  • Yogesh Siraz, côté jardin
  • Santé oculaire : ENL sensibilise les pêcheurs
  • Sahib Meerhossen condamné à perpétuité après l’assassinat de Lara Rijs - Son épouse Nazmeen : «Santans-la tro lour»
  • Ces Mauriciens «so in love» de La Casa de Papel
  • Athlétisme - Charge provisoire de détournement de fonds : Vivian Gungaram accusé et soutenu
  • Met Gala : attention les yeux !
  • À Montréal : quand la vie se conjugue avec la Covid-19

Hippisme - 13e journée : Var’s Elusion, un digne champion chez les 3-ans

Var’s Elusion a écrasé l’opposition pour signer son «three in a row» dans le championnat des 3-ans.

Message reçu 3 sur 3 ! Var’s Elusion a survolé, cette année, le championnat des 3-ans avec un sans-faute en trois courses et ce, sur trois parcours différents : 990m, 1400m et 1600m. A chaque fois, il l’a fait avec une facilité déconcertante. Sa vitesse d’exécution, sa maniabilité, sa tenue, mais aussi sa capacité à accélérer dans le dernier ‘furlong’ font de lui un coursier prototype pour la piste du Champ de Mars. Il en a fait la démonstration, pas une mais trois fois !

Hier, il s’est contenté presque d’une promenade de santé, tant sa supériorité était nette, le handicap aidant bien évidemment puisqu’il n’était que le « bottom weight » comme cela avait été le cas dans ses deux autres courses précédentes. Il a trouvé les barres en tête de la course sans la moindre difficulté et à partir de là, son jockey Tejash Juglall n’a fait que gérer la course à sa guise : 13.85s, 12.40s et 13.53s pour les premiers 600 mètres de l’épreuve. C’est ce qu’il fallait faire pour donner toutes les chances à sa monture, laquelle a par la suite enregistré 48.55s sur les derniers 800 mètres. Dans de telles circonstances, impossible de venir le reprendre. Taking Silk a tenté de se rapprocher de la tête de la course après le 600m, mais 400 mètres plus loin, il était à bout de souffle alors que Footy Goal, avec ses 60kg, est resté sans réaction.

 

Outre l’écrasante victoire de Var’s Elusion et de sa consécration comme le meilleur 3-ans de l’année, la 13e journée a été dominée par l’écurie Perdrau, dont le difficile parcours de 2020 n’est qu’un souvenir lointain. Cet établissement a signé un triplé en remportant les deux premières courses avec respectivement Tiger’s Bond, qui a coiffé le favori Justinian, et Desert Boy, qui l’a emporté détaché au terme d’une course qu’il a menée de bout en bout. Et le triplé, l’écurie Perdrau l’a obtenu dans la 7e course avec Courtroom Magic, lequel a une nouvelle fois mis en exergue ses qualités de «fighter». Tout comme lors de sa course victorieuse précédente, c’est lorsqu’il a paru en difficulté qu’il a mis le cœur à l’ouvrage pour revenir sur Traveling Man et Ballantine Hall, lesquels l’avaient dominé après le dernier tournant.

 

Walls Of Dubrovnik a encore une fois marqué les esprits dans la 4e course. S’il avait brillé de bout en bout dans ses deux seules sorties, hier pour sa première participation dans une course de B41, il est venu de l’arrière pour s’imposer, prouvant ainsi sa maniabilité. Il a repoussé, avec autorité, le «challenge» de Captain Garett. Son jockey, le Brésilien Santana, a complété son doublé dans l’épreuve de clôture avec Brabanzio qui a laissé une belle impression d’aisance au finish.

 

L’apprenti Sonaram a, lui, réalisé une belle course d’attente sur Consul Of War dans la 5e course. En raison d’un train moyen imprimé par Cyber Special, il a su démarrer au bon moment après le passage du 600m pour arriver à temps alors que le leader semblait pouvoir tenir jusqu’au bout.