• Contaminations à SKC Surat : deux jours tendus…
  • Le ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal : «C’est une situation bien grave»
  • Plusieurs cas de Covid-19 recensés localement : les Mauriciens sur le qui-vive
  • Man City vs Man United : les faux frères
  • Super League : le GRSE Wanderers en plein suspense
  • Et Ramgoolam qui rit…
  • Ce lundi 8 mars 2021, l’express devient l’express des Femmes
  • Enquête judiciaire : Bonomally, la clé de l’énigme sur la mystérieuse disparition de Kistnen ?
  • Assemblée générale élective du MTC : la survie du club en toile de fond
  • La vie de fashionisto de Patrice

Football : des propositions pour une relance

Le foot mauricien ne fait plus recette.

Est-ce que les autorités ont décidé de prendre le taureau par les cornes ? Seul le temps nous dira si on arrive à ressortir cette discipline de sa léthargie, mais les propositions et rencontres s'enchaînent.

Se dirige-t-on vers une redynamisation du sport roi à Maurice ? Le football mauricien est à l'agonie et miné par une mauvaise gestion avec des résultats sportifs qui peinent à venir. La liste est très longue et cela semble enfin interpeller les décideurs politiques, à commencer par le ministère de l'autonomisation de la Jeunesse et des Sports. Celle-ci est en présence d’une série de propositions pour redynamiser cette discipline. Cela fait suite à une rencontre durant la semaine entre le ministre Stephan Toussaint et  plusieurs dirigeants de clubs en présence de plusieurs officiers du ministère.

 

C’est à l'invitation du ministère des Sports qu’Anwar Elahee (ASPL 2000), Shakeel Goburdhun (US Beau-Bassin/Rose-Hill) et Arvind Bhojun (régional Pamplemousses) ont présenté une série de propositions tant pour le football masculin que féminin.

 

La professionnalisation du football est revenue sur table. Il y a aussi la mise en place des fans club et club houses, encourager les entreprises à recruter des footballeurs,  les inciter à investir dans le football à travers des exemptions financières ou encore la mise sur pied d’un Player Welfare Fund, et aussi que le CSR soit accessible aux clubs. Ces derniers sont incités à galvaniser les supporteurs pour pouvoir bénéficier du soutien des collectivités locales.

 

La formation des footballeurs figure en bonne place dans les propositions des dirigeants avec notamment une harmonisation des activités sous l'égide de la Direction technique nationale, et une synergie de travail entre la Mauritius Football Association, le ministère et les académies privées. Il faudra aussi vulgariser la détection dans les écoles primaires et mettre l’emphase sur les compétitions scolaires (inter-écoles et inter-collèges), et que les Centres techniques régionaux travaillent en collaboration avec les clubs locaux. La reconnaissance des comités régionaux, harmoniser les statuts de la MFA avec le Sports Act et l'accès à une formation technique pour les footballeurs sont parmi les autres propositions.

 

Cette rencontre ministère-clubs découle des développements qui ont surgi récemment suite au remue-ménage causé par la baisse des subventions de l’Etat. Celles-ci avaient été réduites de 50 % en raison du contexte économique difficile, due à la pandémie de la Covid-19 et occasionnant des sérieux doutes sur la poursuite de la saison 2020/21. Après plusieurs réunions entre la MFA et les clubs, Anwar Elahee, Shakeel Goburdhun, Jean-Daniel Orange, président de Grand-Bel-Air Rovers (D2), et Arvind Bhojun avaient été délégués pour négocier avec le ministère, qui par la suite a décidé de leur accorder une rallonge de 25% basée sur les anciennes allocations.

 

Le ministère avait demandé aux clubs de venir de l’avant avec des propositions pour redynamiser le football.

 

«Le ministre Toussaint a été très réceptif à nos doléances et a prêté une oreille attentive à nos suggestions sur un ton conciliant. Cela a même surpris certains. Nous espérons que le football mauricien puisse enfin respirer car le potentiel est là avec des jeunes talents et des passionnés. Nous espérons que ce terrain d’entente puisse perdurer pour que le football sorte gagnant», souligne Arvind Bhojun à l’issue de cette réunion. Il dit qu’une réunion élargie est prévue dans les prochaines semaines.

 


 

La MFA aussi s’active

 

Vers l'élaboration d’un plan de développement. Le président de la MFA, Samir Sobha, a eu une rencontre avec le ministère en début de semaine. Ce qui ressort d'un courrier adressé par le Deputy General Secretary de la MFA, Nazeer Bhowud, aux clubs et aux comités régionaux. Une rencontre qualifiée de “very positive and fruitful” pour une collaboration plus étroite  dans la même direction au niveau de la formation, du football régional et de l'élite. L’auteur annonce que la MFA va organiser bientôt une rencontre avec les clubs et les comités régionaux. L'objectif est d'élaborer un Strategic Plan onto the development of Youth, Elite (Clubs and National teams) and Regional football.