• Le bal des congrès du MSM ouvert : Pravind Jugnauth tire sur ses adversaires et se défend
  • Lettre anonyme qu’un Senior Advisor du PM aurait envoyée contre elle - Ameenah Gurib-Fakim : «C’est inacceptable qu’on m’ait mis tout ça sur le dos»
  • Accord PTr-MMM-PMSD : des observateurs entre espoir et scepticisme
  • Accord PTr-MMM-PMSD : les nouvelles cartes de l'opposition…
  • L’infini duel Jugnauth-Ramgoolam !
  • Laal Singh Chaddha : «Forrest Gump», aux saveurs de Bollywood
  • La Vierge Marie, la «mère douce et protectrice» au coeur des familles mauriciennes
  • Fête de l’Assomption : quand l’APEIM fait briller les couleurs de Marie
  • Chelsea vs Tottenham : nouvelle saison nouvelle ambition
  • 14e journée : Colour My fate sous 54.58s !

Eliminatoires CAN 2023 : douche froide pour la MFA

Un match mémorable pour le football mauricien.

Le Tribunal Arbrital du Sport (TAS) confirme la non-qualification de Maurice dans cette compétition africaine. Notre pays avait protesté contre la qualification de Sao Tomé et Principe et obtenu gain de cause dans un premier temps.

Pas de repêchage pour Maurice dans les éliminatoires de la CAN 2023. Le Tribunal Arbitral du Sport (TAS), basé à Lausanne en Suisse, a confirmé la décision rendue par le CAF Appeal Board le 30 mai 2022 en faveur de Sao Tomé-et-Principe pour participer aux éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2023. Cette information nous a été fournie par le département de communication du TAS durant la semaine.

 

La Mauritius Football Association (MFA) avait demandé l'annulation de la décision rendue par le CAF Appeal Board le 30 mai 2022 sous le libellé : CAS 2022/A/8923 Mauritius Football Association vs Confédération Africaine de Football & Sao Tomé et Principe Football Federation. La MFA avait du reste annoncé sa démarche en grand pompe sur les réseaux sociaux, relayée par une section de la presse et depuis silence radio. «Une demande de mesures provisoires déposée par la MFA a été rejetée par le TAS le 8 juin 2022», nous indique une source officielle depuis Lausanne. Toutefois, une procédure d'arbitrage est en cours actuellement et à l'heure actuelle, il n'est pas possible d'indiquer la date à laquelle la décision finale sera rendue, précise le porte-parole du TAS

 

Pour rappel, lors du tour préliminaire de la CAN 2023, organisé à Maurice les 24 et 27 mars à Côte d’Or, la MFA avait accusé Sao Tomé-et-Principe d’avoir aligné un joueur qui n’était pas éligible puisque le test PCR de ce dernier datait de plus de 72 heures avant le match alors que selon le protocole, les tests doivent être effectués 48 heures avant le coup d’envoi. Deux matchs où Maurice a été incapable de gagner (défaite 1-0 et nul 3-3).

 

Ayant logé une plainte à l’issue du match aller, Maurice avait remporté le match sur tapis vert (3-0) après que le Comité disciplinaire de la CAF lui avait donné gain de cause, ouvrant ainsi la voie aux qualifications. Outre son élimination, Sao Tomé-et-Principe s’était aussi vu infliger une amende de $10 000. Très contents de ce repêchage, les entraînements avaient repris à Trianon et les expatriés ont même rejoint les joueurs locaux.

 

Par la suite, Sao Tomé-et-Principe a fait appel devant la Commission de discipline de l’instance suprême du football africain. La Confédération africaine de football (CAF) est revenue sur sa décision suivant l’appel logé par l'archipel lusophone. D’ailleurs, ce pays a disputé les deux premières journées en juin comptant pour le groupe A des éliminatoires de la CAN 2023 et a enregistré deux défaites (contre la Guinée-Bissau 5-1 et contre le Nigeria 10-0). La prochaine journée de cette compétition est prévue en septembre.