• Jane Constance & Mickaël Pouvin : deux belles voix pour faire vibrer le Caudan Arts Centre
  • Sport Automobile : La Motors Formula Team en piste le 14 avril
  • Emilie Duval : «On doit tous, que ce soit l’Église catholique ou autre, se sentir concernés par les abus sexuels sur mineurs»
  • Agression mortelle de Shobanand Bhoyroo, 61 ans, par son voisin | Son neveu : «Ce n’était pas la première fois qu’il était brutalisé»
  • Fête de l’Indépendance : Le fabuleux 12 mars du constable Damien Céline
  • Un Mauricien parmi les disparus après l’attentat contre deux mosquées en Nouvelle-Zélande | Anwar, le frère de Moosid Mohammed Hossen : «C’est un choc»
  • Coupe du monde féminine 2019 : Sous l’œil attentif de Queency Victoire
  • Dengue : Vallée-des-Prêtres en alerte, Maurice sur le qui-vive
  • Captain Marvel : On y va, on n’y va pas ?
  • Décès tragique de Dia Dookhit | Ses parents : «Nous voulons connaître la vérité…»

Duchesse 2019 : Les conditions de courses au centre des préoccupations

Le MTC est à pied d’oeuvre pour s’assurer d’un bon taux de participation à la Duchesse cette année.

Depuis mercredi, le calendrier de la saison hippique 2019 comportant 37 journées de courses a été officialisé. La première date à retenir est bien évidemment celle de la Duchesse, qui sera disputée lors de la journée inaugurale le 23 mars prochain. Une première classique marquée par l’entrée en vigueur des nouvelles directives de la Gambling Regulatory Authority (GRA) en juin dernier.

S’ils étaient huit compétiteurs à se présenter au départ de la Duchesse l’année dernière, l’édition 2019 devrait, elle, être plus pauvre en nombre, si l’on se fie aux nouvelles conditions de courses. Car il faudra désormais détenir un rating de 60 ou plus pour être éligible à une épreuve estampillée groupe 2 telle que la Duchesse, comme stipulé par la directive 13.1.1 de l’instance régulatrice. De plus, toutes les courses de groupe 1, de même que les classiques, seront dorénavant disputée à poids d’âge afin de respecter cette fois la directive 11.

 

Mais que représente concrètement l’application de ces nouvelles directives ? Ni plus ni moins qu’une course où, valeur du jour, seulement deux écuries devraient être représentées. Car s’il est vrai que Perovskia (Maingard) et Kazaar (Merven) peuvent aspirer à participer à la Duchesse cette année, ils ne seront toutefois pas de la partie. On devrait alors se retrouver avec Black Cat Back et Summer Sky du côté de l’écurie Gujadhur tandis que Nebula, White River et Winter Prince sont les partants probables de Rameshwar Gujadhur.

 

Protected Race

 

«Ce serait vraiment dommage que la Duchesse soit courue avec un champ aussi restreint, qui plus est avec des partants de deux écuries seulement», déplore-t-on du côté du MTC. La directive 7 de la GRA est cependant bien clair à ce sujet: “No single horse race shall have less than six (6) horses, except that a ‘Protected Race’ shall be run, and may not be cancelled by a horse-racing organiser when there is a minimum of three (3) horses from 2 different stables.”

 

Au niveau du MTC, on a requis plus d’éclaircissements sur l’interprétation du terme “Protected Race”, qui est applicable aux “Open Group Races”. Car il est permis à l’organisateur de courses de faire des représentations à la GRA, après concertation avec les différents entraîneurs, pour un assouplissement des règlements. Et ce, dans un délai minimum de deux semaines avant le déroulement de la course en question.

 

Il nous revient ainsi que le MTC ne compte pas disputer le fait que la Duchesse soit courue à poids d’âge. Mais il espère cependant obtenir l’approbation de la GRA pour permettre à ce que des compétiteurs détenant un rating de 55 ou plus, puissent être éligibles pour participer à la première classique de la saison. Des développements à ce sujet devraient intervenir dans les jours qui viennent. 

 

Didier Simanarain