• Championnat de Rallye Automobile - 2e manche : Consécration de Hashim Maudarbocus-Yohann Anseline
  • Ferme communautaire O’Connor : Pour remettre des familles debout
  • Zoé Laure : Le «nail art», sa passion, son métier
  • Construis-moi un «lodge» 100 % écolo
  • Jasmine Toulouse veut réveiller les consciences
  • Porté disparu depuis trois jours, il est retrouvé à Gris-Gris | Firdosh Jahoor : «Zot pou konn la verite mardi»
  • José Moirt : «Un Budget, ce n’est pas faire des cadeaux»
  • Hippisme 13e journée | Cool At Heart : message reçu 5 sur 5
  • Chez Fernand Bistrot : Une nouvelle adresse appétissante et gourmande
  • Aux assises : Roshan Doobraz écope de 25 ans de prison pour le meurtre de son épouse

Championnats du Monde Snooker : Les Moosa et Mahomed au Myanmar

Salman et Shariq Moosa visent une place  en phase finale.

Se mesurer aux meilleurs joueurs de billards amateurs de la planète. Une opportunité dont profitent les spécialistes de la discipline à Maurice.

Cette année, ce tournoi majeur de l’International Billiards & Snooker Federation (IBSF) débute ce dimanche et s’échelonnera jusqu’au 27 novembre dans la ville de Yangon, au Myanmar. Quatre Mauriciens prendront part à cette manifestation d’envergure. Ces dernier sont Salman Moosa, le numéro 1 national, Saleem Moosa, le numéro 2, Cader Mahomed, classé troisième joueur national et Shariq Moosa, qui occupe le quatrième rang du pays.

 

La Mauritius Billiards & Snooker Federation (MBSF) a décidé de faire appel à ces quatre meilleurs éléments en raison de leur prestation tout au long de la saison 2018. Salman Moosa, champion de Maurice en titre, a remporté quatre des cinq finales auxquelles il a participé lors des 11 compétitions organisées pendant l’année. Il est resté intouchable en tête du classement avec un  total de 199 points. Il conservera, sans doute, sa première place jusqu’à la fin de la saison.

 

Saleem Moosa, son père, arrive au deuxième rang avec 170 unités. Le vieux loup a remporté deux titres sur les quatre finales qu’il a disputées. Cader Mahomed,  suit  en troisième position avec seulement 13 points de retard. Le numéro 3 en compte 157 points et a remporté un trophée sur les cinq finales qu’il a atteintes.

 

Se retrouvant en quatrième position, Shariq Moosa, est sans doute l’un des joueurs ayant connu l’une des plus grandes marge de progression en 2018. Le jeune de 20 ans est passé du 7e au 4e rang  en devançant des joueurs beaucoup plus aguerris comme Farhad Sayfoo (4e) et Javed Nubee (5e). Il totalise 146 points pour 4 succès sur les quatre finales où il s’est aligné. 

 

Ce sera ainsi une équipe comprenant des jeunes et d’anciens joueurs qui défendra les couleurs mauriciennes lors de ce rendez-vous international. «L’objectif sera de faire un bon parcours et de gagner en expérience notamment pour Salman et Shariq. Salman a, déjà, participé à la dernière édition et ce sera sa deuxième participation alors que pour Shariq ce sera une première. Dans les deux cas, ils chercheront tous les deux à atteindre la phase finale du tournoi et en même temps enrichir leur expérience», commente Saleem Moosa.

 

La délégation mauricienne a mis le cap sur le Myanmar vendredi et entamera la compétition à partir de ce dimanche. Ils passeront, d’abord, par le tour préliminaire et tenteront de se frayer un chemin jusqu’à la phase finale.