• FA Cup | Man Utd vs Liverpool : dans l’oeil du cyclone
  • Lupin sur Netflix : Omar, voleur aimé et mal-aimé
  • Des mots et des manigances…
  • Mais qui sont Hansel et Gretel… d'«Hansel and Gretel» ?
  • Enquête judiciaire sur la mort de Soopramanien Kistnen : Les révélations fracassantes de Pooveden Subbaroyan
  • Sharon Dukhi, 29 ans, meurt à l’hôpital à cinq mois de grossesse | Nitish : «J’accuse le personnel soignant d’avoir laissé mourir ma femme»
  • Shehad Calluchun, 15 ans, succombe à ses brûlures après une fuite de gaz | Son père Mozaheed : «Nou aksepte sa desizion Bondie-la mem si li bien dir»
  • Quand Linzy et Elijah revisitent «Le roi lion»
  • J’aime/J’aime pas | Bridgerton sur Netflix : sex-appeal contre toxicité
  • Vol avec violence dans la capitale | Celui qui a maîtrisé le malfrat : «Je voulais seulement aider la victime»

Championnats d’Afrique de judo : cap sur Madagascar

Les championnats d’Afrique seront une étape déterminante lors de la qualification pour les JO de 2021.

Les championnats d’Afrique de judo seniors auront lieu du 17 au 20 décembre à Madagascar. La Fédération mauricienne de judo (FMJ) prévoit d’y prendre part, tout en prenant en compte les risques liés au Covid-19 et des précautions à prendre. 

Ira ou ira pas ? Les Championnats d’Afrique seniors de judo auront lieu du 17 au 20 décembre à Tana, Madagascar. La compétition devra accueillir le gratin du judo africain. Toutefois, en raison de la pandémie du Covid-19, le tournoi se déroulera à huis clos. La décision a été prise par les organisateurs, afin de préserver la santé des participants.

 

Outre cette décision, l’Union Africaine de Judo a, également, décidé de ne pas aller de l’avant avec l'organisation des événements cadets et juniors qui devaient avoir lieu à la même date. Le but étant de garantir un meilleur contrôle des délégations présentes durant la compétition.

 

Dans le cadre de ce rendez-vous continental qualificatif pour les Jeux olympiques de Tokyo qui auront lieu en 2021 au Japon, les autorités ont prévu de mettre en place un dispositif aérien afin de permettre aux différentes équipes africaines de rejoindre la Grande île en toute quiétude. Des vols spéciaux seront disponibles pour convoyer les participants durant ce tournoi. Il faut savoir que, depuis la propagation du coronavirus, le trafic aérien a été grandement perturbé à l’échelle mondiale.

 

En ce qui concerne la participation mauricienne, la Fédération mauricienne de judo (FMJ) prévoit de présenter une petite équipe seulement. Bien évidemment, Josian Valère, président de cette instance, fait ressortir que la fédération cherchera d’abord le feu vert du ministère de la Santé et celui de la Jeunesse et des Sports avant de se rendre à Madagascar.

 

«Nous envisageons d’aligner, seulement, les judokas qui sont en quête d’une qualification olympique. Ce que nous prévoyons est de faire venir Priscilla Morand et Rémi Feuillet de la Suisse et de  France alors qu’ici nous allons seulement présenter Christiane Legentil. Il se peut aussi que nous incluons dans cette liste nos deux jeunes qui se préparent en vue des JO de Paris 2024, en l’occurrence Winsley Gangaya et Tracy Durhone. Mais rien n’est définitif à leur sujet. Tout dépendra si nous aurons l’accord des autorités sanitaires et sportives du pays», commente Josian Valère.

 

Priscilla Morand et Rémi Feuillet rallieront directement Tana. Par contre l’équipe qui partira de Maurice en compagnie de Baptiste Leroy, le Directeur technique national (DTN), aura à faire un détour par un autre pays avant de rallier Madagascar. Selon  le président de la FMJ, il n’y a pas de vol pour  la Grande île en ce moment.

 

Plusieurs options sont envisagées dans le cadre de cette sortie, qui constituera la première des sportifs mauriciens à l’étranger depuis la fermeture des frontières en mars dernier. En même temps, la FMJ a également pris en compte que ceux qui se rendront à l’extérieur seront systématiquement placés en quarantaine à leur retour au pays. Un passage obligé pour tous ceux qui entrent sur le territoire mauricien actuellement et qui fait partie des dispositifs de sécurité mis en place par les autorités sanitaires du pays.