• Le bal des congrès du MSM ouvert : Pravind Jugnauth tire sur ses adversaires et se défend
  • Lettre anonyme qu’un Senior Advisor du PM aurait envoyée contre elle - Ameenah Gurib-Fakim : «C’est inacceptable qu’on m’ait mis tout ça sur le dos»
  • Accord PTr-MMM-PMSD : des observateurs entre espoir et scepticisme
  • Accord PTr-MMM-PMSD : les nouvelles cartes de l'opposition…
  • L’infini duel Jugnauth-Ramgoolam !
  • Laal Singh Chaddha : «Forrest Gump», aux saveurs de Bollywood
  • La Vierge Marie, la «mère douce et protectrice» au coeur des familles mauriciennes
  • Fête de l’Assomption : quand l’APEIM fait briller les couleurs de Marie
  • Chelsea vs Tottenham : nouvelle saison nouvelle ambition
  • 14e journée : Colour My fate sous 54.58s !

Boxe – Jeux du Commonwealth : objectif médailles pour Maurice

Les boxeurs mauriciens ont une revanche à prendre cette année à Birmingham après la désillusion de 2018 à Gold Coast.

Les Jeux du Commonwealth qui se dérouleront du 28 juillet au 8 août à Birmingham en Angleterre demeurent l’un des objectifs majeurs de la saison. 

Du côté du Centre national de boxe à Vacoas, siège de l’Association éponyme (AMB), Roberto Ibanez Chavez, le Directeur technique national (DTN), met tout en œuvre pour ramener des médailles à cette manifestation. Le technicien cubain veut faire oublier la désillusion des boxeurs mauriciens lors des Jeux de 2018, à Gold Coast, en Australie.

 

Un événement où les sept pugilistes locaux n’ont pu franchir le cap des quarts de finales et sont rentrés au pays bredouilles. Sharvin Beedassee ayant accédé directement dans le dernier carré des -49kg, à l’issue du tirage au sort, avait été sorti par l’Anglais Galal Yafai. Quant à John Colin, tombeur du Tongien, Tuihalangingie Vea, en huitième de finale -60kg, le Mauricien avait chuté au tour suivant face au Nord-Irlandais James McGivern.

 

Le tacticien cubain et son équipe souhaitent faire oublier cet épisode. «L’équipe se porte bien et les boxeurs se focalisent pleinement sur l’échéance à venir. Nous pouvons compter sur le soutien du comité intérimaire de la fédération ainsi que de nos différents partenaires», commente Roberto Ibanez Chavez.

 

Ce dernier est revenu sur la récente performance de ses protégés aux Championnats d’Afrique de la Zone 3 qui se sont disputés en République Démocratique du Congo. Un tournoi où Richarno Colin est revenu avec la médaille d’or alors que Merven Clair, Ziggy Agathe  et Dylan Antalika se sont offert le bronze.

 

L’entraîneur cubain se dit satisfait du résultat, même s’il voulait un peu plus. Il espère que cette expérience ait été riche en enseignements pour les pugilistes et qu’ils pourront mieux aborder les différentes compétitions internationales qui les attendent et en même temps se focaliser encore plus sur leurs objectifs.

 

Dans le cadre des Jeux du Commonwealth, les entraînements ont lieu au rythme de trois sessions à Vacoas et trois autres au Complexe sportif de Côte d’Or. Des tests matches ont déjà lieu en vue d’établir la sélection finale.

 

«Ils sont motivés. Cela s’est vu durant les tests. Ils se sont montrés très combatifs et cet état d’esprit est encourageant pour la suite», soutient le DTN qui va maintenant se concerter avec son équipe avant de mettre en place l’escouade qui fera le saut à Birmingham.

 

10 boxeurs composent actuellement la présélection mauricienne alors que seulement sept feront le déplacement en Angleterre. Le technicien précise que pour les Jeux du Commonwealth, les catégories seront différentes de celles des Jeux olympiques et des tournois de l’Association internationale de boxe (AIBA). Les poids retenus pour les Jeux de Birmingham sont en masculin : 51kg, 54kg, 57kg, 63.5kg, 67kg, 71kg, 75kg, 80kg, 92kg et +92kg.

 

«Cette équipe regroupant des anciens et des jeunes a un très bon niveau et nous espérons avec le soutien du comité intérimaire pouvoir effectuer un camp d’entraînement à l’étranger en vue de la préparation finale», conclut Roberto Ibanez Chavez.

 


 

JIOI 2023 : une présélection après les Championnats de Maurice

 

L’Association mauricienne de boxe procédera à la mise en place d’une présélection en vue des Jeux des îles de 2023 à Madagascar à l’issue des Championnats de Maurice qui auront lieu prochainement. La date de cette compétition n’a pas encore été finalisée en raison des restrictions sanitaires, mais, selon Roberto Ibanez Chavez, cette échéance qui est en préparation ne sera pas sélective pour les Jeux du Commonwealth. Il avance que les championnat nationaux serviront à détecter les éléments qui rejoindront l’équipe nationale en vue des Jeux de Madagascar mais aussi des Jeux Africains qui se tiendront au Ghana en 2023.