• Entrepreneur de l’année : Julien Faliu : Expat.com, sa petite entreprise qui ne connaît pas la crise
  • Judo – Hong Kong Asian Open 2019 : Une cinquième place prometteuse pour Legentil
  • Stéphanie Favier et Paco : Passionnés d’art et de créativité
  • Allégations de violence policière meurtrière | Le frère de Khaleel Anarath : «Il craignait pour sa vie en détention»
  • Contestation d’une loi visant la communauté gay | Abdool Ridwan Firaas Ah Seek : «L’article 250 concerne tout le monde, pas que les personnes de la communauté LGBT»
  • Firoz Ghanty, l’artiste par les artistes
  • Collision mortelle à St-Aubin : Jean Daniel Perrine ne verra pas grandir ses jumelles
  • Pradeep Roopun et Eddy Boissezon au château du Réduit : Regard d’observateurs sur des nominations qui suscitent de vives réactions
  • N’est pas rassembleur qui veut !
  • Nicolas Fanny : D’un défi à l’autre

Badminton : Une école à Rodrigues

En s’implantant à Rodrigues, l’AMB souhaite y découvrir de nouveaux joueurs de talent.

L’Association mauricienne de badminton poursuit son programme de développement avec le lancement d’une école de badminton à Rodrigues. Un centre de formation qui aura pour objectif de déceler de nouveaux talents. 

Et de cinq pour l’Association mauricienne de badminton (AMB). La fédération poursuit son projet de développement de ce sport de raquette à travers le pays avec la mise en place, prochainement, d’une école à Rodrigues.

 

L’AMB souhaite que l’île autonome devienne un vivier pour sa discipline de prédilection. En même temps, l’instance dirigeante de ce sport de raquette va étendre ses activités un peu plus sur le territoire mauricien, tout en augmentant le nombre de ses adhérents, et, par la même occasion, agrandir le bassin de pratiquants de badminton.

 

Après avoir mis en place quatre écoles à travers le pays, notamment au Centre national à Rose-Hill puis à Rivière-du-Rempart, Flacq et Rivière-Noire, l’AMB veut lancer une cinquième école à Rodrigues avant la fin de l’année. «Ce projet avait été annoncé depuis un moment, mais, en raison des préparatifs pour les Jeux des îles, en juillet dernier, et des examens de fin d’années, nous avons dû retarder l’échéance. Nous espérons que nos démarches vont aboutir et que nous allons aller de l’avant avec le lancement de cette école. Durant les Jeux des jeunes, nous avons vu à l’œuvre de jeunes badistes et nous espérons que la mise en place de ce projet va faciliter encore plus le développement de la discipline dans l'île», déclare Sharma Nundha, président de l’AMB.

 

Des démarches ont été entamées et la fédération espère que celles-ci seront finalisées au plus tôt afin qu’une délégation de quatre personnes puisse  se rendre à Rodrigues le 24 novembre une visite de trois jours. Au menu un mini-tournoi de badminton, des séances de détection, une formation pour joueurs, entraîneurs et arbitres, une formation pour administrateurs ainsi que des rencontres avec les autorités locales. Le but étant de permettre la mise en place de cette école et qu’elle puisse opérer indépendamment tous en restant sous la supervision de la fédération.

 

La délégation mauricienne sera dirigée par le président de l’AMB et comprendra également  un entraîneur,  un juge- arbitre et  un administrateur. Hormis ce déplacement, l’instance de Rose-Hill travaille également sur une éventuelle participation aux internationaux d’Afrique du Sud qui se dérouleront en décembre à Pretoria. Ce déplacement   devra servir à la préparation des badistes mauriciens en vue des Championnats d’Afrique qui se dérouleront en février 2020 au Caire en Egypte.