• Sahill Persand, 21 ans, meurt dans l’incendie de sa voiture en janvier - Ses parents : «Ena boukou kitsoz lous kinn deroule dan sa zafer-la»
  • Championnats d’Afrique d’haltérophilie jeunes et juniors : une troisième couronne africaine pour Khelwin Juboo
  • Décès du chanteur de «Gangta's Paradise» - le Mauricien Judex Rose : «Le jour où j'ai partagé la scène avec Coolio»
  • Sooraj Laljee en détention pour trafic humain allégué : son épouse l’accuse ; ses proches parlent de «coup monté»
  • Elle est sélectionnée pour l’OplinePrize International - L’artiste Vidya-Kelie, d’origine mauricienne : «Votez pour moi !»
  • [ PUBLI-REPORTAGE ] Use heart for every heart
  • Son nouvel album lancé en exclusivité et en live au J&J Auditorium - Mickaël Pouvin : «Je veux encore toucher le cœur des Mauriciens»
  • Agression sanglante à Résidence Barkly : comment j’ai échappé à une tentative d’assassinat à l’arme blanche
  • Spectacle de Norah Fatehi : le bonheur des sept Mauriciens qui danseront avec elle
  • Yuvan Sungkur, le faux avocat démasqué - Me Sanjeev Teeluckdharry : «Il a trompé beaucoup de monde, je ne comprends pas comment…»

Badminton : la jeunesse à l’honneur

Les badistes mauriciens avaient remporté trois médailles de bronze en 2021.

Les Championnats d’Afrique juniors U19 et les Championnats d’Afrique scolaires se tiendront sur notre sol en décembre. Une dizaine de pays est attendue à ces deux manifestations.

Maurice accueillera les meilleurs jeunes badistes du continent, en décembre, à l’occasion du double événement que sont les Championnats d’Afrique juniors U19 et les Championnats d’Afrique scolaires. Ces deux échéances se dérouleront respectivement du 11 au 18 et du 20 au 22 décembre au Centre national de badminton à Rose-Hill.

 

La Confédération africaine de badminton (CAB) a, il y a quelques semaines, sollicité l’Association mauricienne de badminton (AMB) pour accueillir le rendez-vous junior après le report des Jeux africains de la Jeunesse qui devaient se tenir du 26 août au 6 septembre au Caire en Egypte. Durant l’année où se tiennent les Jeux des Jeunes, la CAB n’organise pas de tournois juniors afin de pouvoir rassembler les meilleurs badistes du continent en un seul rendez-vous.

 

Suivant le renvoi des Jeux, la CAB est aussitôt venue de l’avant avec son tournoi junior pour ne pas pénaliser les joueurs qui se sont préparés en conséquence. L’instance africaine s’est alors tournée vers Maurice pour abriter les deux rendez-vous.

 

L’échéance junior se jouera en deux phases, à savoir le tournoi par équipe et individuel, alors que la compétition scolaire se fera en équipe garçons et filles. Une dizaine de pays est attendue à ces deux manifestations qui promettent du beau spectacle sur les courts du centre de Rose-Hill.

 

«C’est un grand honneur pour nous d’accueillir ces deux manifestations sur notre sol. Ce sera certainement une motivation supplémentaire pour nos jeunes badistes et aussi l’occasion pour bon nombre d’entre eux de se mesurer à d’autres compétiteurs», commente Sharma Nundah, président de l’AMB.

 

Un comité d’organisation sous la responsabilité de Rajen Pultoo a déjà vu le jour. L’équipe organisationnelle a, déjà, eu ses premières réunions de travail et les préparatifs n’ont pas tardé à suivre. La fédération avait, dans un premier temps, prévu de tenir ces championnats au Complexe sportif national de Côte d’Or mais a finalement porté son choix sur le gymnase de Rose-Hill.

 

Une décision qui fait suite à la tenue des Jeux de la CJSOI à Côte d’Or et dont le dernier jour de compétition coïncidera avec le premier jour de l’échéance africaine. De plus il faudra plusieurs jours en amont pour aménager la salle de compétition pour pouvoir accueillir les deux échéances africaines.

 

Les Championnats d’Afrique juniors permettront aux joueurs de marquer des points en vue du classement mondial de la Badminton World Federation (BWF). Lors de l’édition 2021 des Championnats d’Afrique U19 au Bénin, l’équipe mauricienne avait décroché trois médailles de bronze avant de se retirer du tournoi suite à des cas positifs à la Covid-19 au sein de la délégation.