• Le bal des congrès du MSM ouvert : Pravind Jugnauth tire sur ses adversaires et se défend
  • Lettre anonyme qu’un Senior Advisor du PM aurait envoyée contre elle - Ameenah Gurib-Fakim : «C’est inacceptable qu’on m’ait mis tout ça sur le dos»
  • Accord PTr-MMM-PMSD : des observateurs entre espoir et scepticisme
  • Accord PTr-MMM-PMSD : les nouvelles cartes de l'opposition…
  • L’infini duel Jugnauth-Ramgoolam !
  • Laal Singh Chaddha : «Forrest Gump», aux saveurs de Bollywood
  • La Vierge Marie, la «mère douce et protectrice» au coeur des familles mauriciennes
  • Fête de l’Assomption : quand l’APEIM fait briller les couleurs de Marie
  • Chelsea vs Tottenham : nouvelle saison nouvelle ambition
  • 14e journée : Colour My fate sous 54.58s !

6e journée : Crank It Up ouvre son compteur !

Crank It Up a profité d'un train sélectif pour remonter le leader Stream Ahead  en fin de parcours.

Auteur d’une ‘Duchesse’ raisonnable derrière Royal Wulff et Shah Akbar, Crank It Up a signé son premier succès au Champ-de-Mars en dominant deux des meilleurs chevaux de l’île, en l’occurrence Twist Of Fate et Undercover Agent. 

L’écurie Narang maintient le rythme avec un autre triplé hier : Arnica Montana, Volatile Energy et Crank It Up. Ce dernier a confirmé sa bonne course dans la Duchesse en renversant Twist Of Fate et Undercover Agent, qui étaient, par rapport à la classe, au-dessus du lot. Mais Crank It Up avait l’avantage d’un galop de course. D’ailleurs, sa sortie dans la Duchesse lui a permis de gagner en condition alors qu’Undercover Agent et Twist Of Fate n’en étaient qu’à leurs courses de rentrée cette saison. Ce n’est pas une coïncidence si les deux premiers chevaux à l’arrivée avaient tous deux une course, chacun, sous la ceinture : Crank It Up dans la Duchesse et Stream Ahead, battu de peu par Red Mars à son retour à la compétition.

 

Le cheval de Narang, qui est venu reprendre Stream Ahead dans les 100 derniers mètres de la course, a aussi profité des circonstances car il a pu bénéficier d’un bon train tout au long du parcours. Au départ, Undercover Agent, à la faveur de son premier couloir, n’a pas cédé la corde facilement à Stream Ahead. Ce dernier, qui insistait pour prendre le commandement, a dû travailler sur plus de 400 mètres pour contourner Undercover Agent. Sous l’effort, le hongre gris de Daby s’est senti pousser des ailes et son jockey n’a pu le ramener à l’entame de la descente d’autant que derrière, Twist Of Fate, en voulant se rapprocher de Undercover Agent, fut poussé «wide», d’où son «move» pour sortir de ce piège. En ce faisant, il a exercé un peu de pression sur Stream Ahead à mi-parcours. Les temps fractionnels entre les 1000m et 400m ? 11.06s, 11.18s et 10.61s. Et les trois chevaux de tête, à un moment ou à un autre durant le parcours, y ont contribué. Voilà ce qui a fait l’affaire de Crank It Up, qui faisait déjà une bonne impression au 400m lorsqu’il passa à l’extérieur d’un Undercover Agent qui n’avançait pas.

 

Dans la ligne droite, Stream Ahead résistait tant bien que mal à Twist Of Fate, qui manquait de «punch» après son effort du 1200m au 900m. Le danger pour Stream Ahead à mi-ligne droite venait plutôt de Crank It Up, qui refaisait du terrain à vue d’œil. Il finit par accrocher le leader au 150m avant de le dominer. Si Crank It Up a confirmé ses bonnes dispositions du moment, on se demande bien à combien s’élèveraient les points de pénalité à son encontre compte tenu du fait qu’il a dominé Twist If Fate et Undercover Agent alors qu’il portait un handicap défavorable par rapport à sa valeur.

 

Crank It Up est venu compléter un triplé pour l’entraîneur Shirish Narang, qui a remporté les 2e et 3e courses avec Arnica Montana et Volatile Energy. Arnica Montana, battu par Nikhils Inn la dernière fois, s’est imposé de bout en bout malgré son effort fourni sur la partie initiale de la course pour prendre la tête. Quant à Volatile Energy, il a, lui aussi, fait la course en tête avant de résister au nouveau cheval de Maingard, Lock Down. Ce dernier, qui suivait en troisième position, a mis du temps pour trouver son accélération lorsque Volatile Energy a démarré après le 400m. Il est, certes, bien revenu dans la ligne droite, mais trop tard pour dominer Volatile Energy.

 

Bless My Path tombeur de Remus

 

Le jockey Da Silva ne s’est pas laissé perturber par sa suspension de huit semaines sur High Voltage. C’est lui qui a ouvert la journée sur le grand favori Edge Of The Sun, lequel a récidivé après sa rentrée victorieuse lors de la 3e journée. Il a profité du retrait de Mezuzah pour faire la course en tête et il n’a jamais été rejoint.

 

Le jockey sud-africain Andrews a, lui, obtenu son premier succès sous les couleurs de l’écurie Merven avec Nimitz dans la 4e course. Sa monture a résisté à Bold Horizon. On peut se demander si Nimitz n’a pas profité de sa faute commise sur Bold Horizon après le 1200m pour devancer ce dernier à l’arrivée. On ne connaît pas non plus la raison pour laquelle le jockey Da Silva n’a pas logé une objection contre le gagnant. Si Nimitz a tout de même confirmé sa bonne rentrée derrière Canary Islands, en revanche ce dernier et Eurotec ont été décevants dans cette épreuve.

 

L’entraîneur Preetam Daby, qui a connu jusqu’ici un début de saison assez timide, a remporté son premier doublé de la saison avec Henry Tudor (5e course) et Bless My Path (7e course). Henry Tudor a profité de l’absence de Thomas Henry, qui l’avait coiffé au but la dernière fois, pour s’illustrer de bout en bout devant Trip To The Sky alors que Bless My Path est le premier cheval à faire tomber Remus au Champ-de-Mars. Remus, qui restait sur cinq victoires d’affilée, semblait avoir fait le plus difficile en surmontant son couloir extérieur pour se porter en tête, mais il a payé de ses efforts à la fin lorsqu’il a cédé face à Bless My Path qui a très bien terminé sa course.

 

L’écurie Mahadia, très performante depuis le début de la saison, a une nouvelle fois fait briller Global Glory, qui a remporté sa deuxième victoire en autant de sorties cette année. Il a clôturé la journée au terme d’une belle lutte avec Free To Win. Ce dernier s’est incliné d’une tête au but.

 


 

L’incident de la 2e course : départ donné sans Digital Fortress !

 

La People’s Turf a tenté de mettre tous les atouts de son côté pour réussir la réouverture du Champ-de-Mars hier, mais la journée a été marquée par un incident qui sortait de l’ordinaire. Si cinq chevaux s’étaient présentés en piste dans la 2e course, seulement quatre se sont élancés au départ sans qu’il n’y ait eu au préalable de retrait derrière les stalles. Que s’est-il donc passé ? Il s’avère que le starter Ravi Rawa a libéré les chevaux sans Digital Fortress, qui n’avait pas encore intégré son couloir n°4. Par conséquent, l’alezan de l’écurie Jones a été déclaré non-partant. Les commissaires de la HRD sont d’avis qu’il y aurait eu un «breach of protocol» et ils comptent soulever la question avec le starter Ravi Rawa. Dans leur rapport intérimaire, les commissaires expliquent que «a race review was held in the start of this race as it was observed that the start was affected even before DIGITAL FORTRESS (B Jacobson) had been stalled in the gates. There was a Stewards’ inquiry immediately after the race and the Starter and Jockey B Jacobson were questioned. After deliberations, the Stewards declared horse No 5 a non-runner under Rule 185 of the Rules of Racing at 13h00. All money invested on DIGITAL FORTRESS were ordered to be refunded. Fixed odds winning bets were deducted by 3 cents per rupee on the face value of the ticket. The Horse Racing Organiser will be further advised to look into the above matter.»