• Heathy lunch box : cinq idées de repas à apporter à l’école et au boulot
  • L’enquête sur l’assassinat de Manand Fakhoo non-résolu deux ans plus tard : ses proches entre révolte et incompréhension
  • Boost Your English : la trouvaille linguistique du Dr Wedsha Appadoo-Ramsamy
  • Otite : aïe, pas touche aux oreilles !
  • Résultats du School Certificate : entre réjouissances et tristesse
  • Ilia’s Nails’, une belle adresse trendy dans le paysage de Curepipe
  • Linzy Bacbotte : L’apothéose mauricienne de ses 35 ans de carrière
  • Arianda Desmarais, 11 ans, se fracture le crâne en tombant d’un autobus - Ses parents : «Nous espérons qu’elle s’en sortira sans séquelles graves»
  • Stephan Steward Toussaint, 29 ans, tué pour «une affaire de moeurs» - Stephanie, sa compagne : «On le blâme injustement sans qu’il soit là pour se défendre»
  • Alertes météo : un vent nouveau souffle…

32e journée - The Colonel Draper Cup : Fools Gold renverse les pronostics !

Fools Gold a surpris l’opposition au prix d’une belle ligne droite en venant remonter Colour My Fate et Padre Pio.

Coté à 29/1, Fools Gold a causé une des plus grosses surprises de la saison en remportant hier la Colonel Draper Cup alors qu’il portait une surcharge de 6kg par rapport à sa valeur, nettement inférieure dans ce Gr.2.

Fools Gold ! Personne ne s’y attendait, à l’exception peut-être de son entraîneur Ricky Maingard qui s’était assuré que le jockey Goomany monte le cheval à 52kg et pas un gramme de plus ! C’était difficile de voir venir cette surprise du chef tant Fool’s Gold était désavantagé, car il portait 6 kilos de plus par rapport à sa valeur réelle ! La doublure de l’écurie Maingard a profité d’une course lancée sur des bases élevées, mais aussi de la décision de Padre Pio de quitter les barres avant le dernier tournant pour s’infiltrer à la corde et remonter ses adversaires.

 

Au départ, Undercover Agent, malgré ses 62kg, sortit vite des stalles pour prendre la tête et contraindre Colour My Fate à faire un effort pour arracher le commandement. Ce qui garantit un rythme élevé à l’épreuve : 18.96s (300m) et 12.52s sur les premiers 500 mètres. Padre Pio prit place à la corde en 3e position alors que Black Cat Back était, lui, pris de vitesse pour se retrouver en 6e position derrière Blackburn Roc et Crank It Up. Plus loin, il y avait Dynamite Jack, Fools Gold et Royal Wulff.

 

Undercover Agent restait dans le sillage de Colour My Fate en descente et le coursier d’Amar Sewdyal ne pouvait, à aucun moment, réduire l’allure, sauf entre les 800m et les 600m. Mais dès que le chronomètre chutait à 11.86s, Undercover Agent revint à la charge et au 400m, le chronomètre affichait 10.70s. C’était le moment choisi par Sooful sur Padre Pio pour quitter les barres pour se mettre à l’extérieur de Colour My Fate alors qu’Undercover Agent perdait du terrain. Blackburn Roc amorçait son attaque en épaisseur, forçant encore plus Dynamite Jack vers les barres extérieures. Fools Gold, lui, attendait patiemment «the shortest way home» pour placer son accélération, et, bien emmené par Goomany, il devait combler très vite son retard pour accrocher Colour My Fate et Padre Pio. La lutte fut intense entre ces trois chevaux et Fools Gold devait prendre l’avantage à 100 mètres du but pour s’imposer d’une encolure sur Colour My Fate, auteur d’une belle performance compte tenu des circonstances. Padre Pio prit la 3e place devant Blackburn Roc et Dynamite Jack. Le favori Royal Wulff a été une grosse déception, ne terminant que sixième !

 

La casaque bleu électrique de l’écurie Gujadhur a brillé en trois occasions, hier, grâce à Citadel (2e course), Goethe (3e course) et Favour (5e course). Citadel s’est montré trop fort, en B31, surtout avec la remise de 4kg de son apprenti. Il a amélioré sa position en «one off» après 200 mètres de course pour se porter en 2e position derrière le leader The Hitman qu’il a dominé après le 400m. Il a résisté, facilement, au finish d’Overdose dans la ligne droite.

 

Favour a offert le triplé à l’écurie Gujadhur dans la 5e course. Il a tiré profit d’une course bien lancée pour faire valoir ses qualités de finisseur dans la ligne droite. Shah Akbar n’a pas eu une course de tout repos aux avant-postes et vu l’allure de l’épreuve, il était évident qu’un finisseur allait émerger. C’est ce qu’a fait Favour qui a signé, hier, son premier succès à Maurice, confirmant ainsi sa récente bonne course derrière Holy Warrior.

 

L’entraîneur Samraj Mahadia s’est distingué deux fois par l’entremise de Massimo, dont la victoire aux dépens de son compagnon de box Transonic, dans la 4e course, fait couler beaucoup d’encre, et Prince Of Venice, lequel a profité de la chute du jockey Bussunt sur le grand favori Grand Vision, mais aussi de l’incident dont a été victime Red Mars, gêné en pleine ligne droite par Grand Vision, qui galopait sans jockey, pour briller de bout en bout.

 

L’écurie Daby a signé un beau doublé à l’occasion de cette 32e journée qu’elle a ouverte avec la victoire de bout en bout de Hardfallingrain, lequel a signé son premier succès au Champ-de-Mars. Il a pris la tête très vite après le départ avant de prendre ses distances avant le dernier tournant. Hardfallingrain s’est imposé par plus de deux longueurs devant Xenon. Bestday Of Mylife a, par la suite, brillé pour le compte de l’écurie Daby dans la 7e course, donnant raison à son entraîneur de l’avoir aligné sur sprint. Il a suivi en dernière position, mais il a terminé le plus fort pour dominer le grand favori Global Glory.

 


 

Le jockey De Souza «stood down» par les commissaires

 

Les commissaires n’ont pas tardé à réagir après la performance du jockey De Souza sur Transonic (à l’extérieur), battu de peu par son compagnon de box Massimo dans la 4e course. Critiqué pour sa performance dans la ligne droite, le jockey De Souza a été prié de quitter la compétition juste après cette course. Une enquête a déjà été ouverte et le jockey a donné ses premières explications aux commissaires. Ces derniers ont déjà pris la décision de ne pas permettre au jockey brésilien de l’écurie Mahadia d’être en selle aujourd’hui.