• Sahill Persand, 21 ans, meurt dans l’incendie de sa voiture en janvier - Ses parents : «Ena boukou kitsoz lous kinn deroule dan sa zafer-la»
  • Championnats d’Afrique d’haltérophilie jeunes et juniors : une troisième couronne africaine pour Khelwin Juboo
  • Décès du chanteur de «Gangta's Paradise» - le Mauricien Judex Rose : «Le jour où j'ai partagé la scène avec Coolio»
  • Sooraj Laljee en détention pour trafic humain allégué : son épouse l’accuse ; ses proches parlent de «coup monté»
  • Elle est sélectionnée pour l’OplinePrize International - L’artiste Vidya-Kelie, d’origine mauricienne : «Votez pour moi !»
  • [ PUBLI-REPORTAGE ] Use heart for every heart
  • Son nouvel album lancé en exclusivité et en live au J&J Auditorium - Mickaël Pouvin : «Je veux encore toucher le cœur des Mauriciens»
  • Agression sanglante à Résidence Barkly : comment j’ai échappé à une tentative d’assassinat à l’arme blanche
  • Spectacle de Norah Fatehi : le bonheur des sept Mauriciens qui danseront avec elle
  • Yuvan Sungkur, le faux avocat démasqué - Me Sanjeev Teeluckdharry : «Il a trompé beaucoup de monde, je ne comprends pas comment…»

16e journée : The Gatekeeper sans opposition !

The Gatekeeper en route vers le Maiden après sa démonstration d’hier.

Même si Subiraj Gujadhur insiste qu’il n’y aura pas de White River 2.0, The Gatekeeper, invaincu en trois sorties, permet à l’écurie Rameshwar Gujadhur de revivre de grands moments en attendant le Maiden, qui reste l’objectif principal de ce coursier qui a surclassé ses adversaires hier sur 1 850 m.

Avant sa course d’hier, The Gatekeeper ne s’était pas encore mesuré avec quelques ténors de l’élite, n’ayant battu qu’Absolutist lors de ses deux premières sorties victorieuses. Dans les Winter Stakes hier, il passait un premier test en vue des prochaines échéances menant au Maiden, qui est le principal objectif de ce cheval. Même s’il n’a pas la classe de White River, The Gatekeeper permet à tout le monde au sein de l’écurie Rameshwar Gujadhur de rêver au Maiden. C’est surtout la manière avec laquelle il a déployé ses grandes foulées hier qui fait, valeur du jour, de lui le favori du Ruban bleu.

 

Il est évident que ce cheval progresse à chacune de ses courses et hier, il a évolué à un niveau encore plus élevé que lors de ses deux premières courses. Non seulement, il a dû surmonter quelques obstacles – le positionnement de Padre Pio en première montée l’a incommodé sur plusieurs mètres sans compter le train peu régulier jusqu’au 1000m -, mais il a su démontrer qu’il ne doit pas nécessairement partir de loin. Hier, avec son premier couloir, il a couru à la corde et à aucun moment, son jockey Maujean n’a pu le sortir, contraint d’attendre une ouverture en ligne droite. Et une fois chose faite, The Gatekeeper a sorti une belle accélération pour laisser sur place ses adversaires.

 

A ce stade de la saison, The Gatekeeper se pose indiscutablement comme le partant le plus en vue du Maiden. Car derrière lui, pas un seul ne s’est distingué. Le vainqueur de la Duchesse, Royal Wulff, a, hier, montré ses limites sur 1850m, parcours sur lequel il en était à sa première tentative. Il n’a terminé que sixième à plus de trois longueurs de The Gatekeeper. On serait étonné si l’écurie Gujadhur le fait monter de distance. Au contraire, c’est clair que Royal Wulff redescendra sur le « mile », voire les 1500m et 1400m. L’écurie Gujadhur comptera sans doute sur Holy Warrior et Favour pour contrer The Gatekeeper dans le Maiden, mais ces deux chevaux doivent d’abord convaincre même si Holy Warrior, qui débutait directement sur 1850m hier, n’a pas réalisé une mauvaise course, terminant à 3.34 longueurs du vainqueur après un parcours en one off.

 

Le dauphin de The Gatekeeper hier, Patrol Officer, même s’il a couru en net progrès, ne possède pas autant de classe et quand on sait qu’il recevait hier 3kg de The Gatekeeper, on se rend vite compte qu’à poids égal dans le Maiden, sa tâche sera extrêmement difficile. Du côté de l’écurie Maingard, Nourbese n’a pas été rayonnant hier avec une quatrième place à plus de deux longueurs de The Gatekeeper. 

 

Trois doublés

 

Trois écuries ont réalisé le doublé hier : elles sont Gujadhur, Daby et Mahadia. La plus vieille écurie a démarré la journée par une victoire avec le succès de Moon Jumper, le premier de sa carrière. Le cheval de Gujadhur a résisté de peu à Happy And Glorious, qui a confirmé ses progrès démontrés à l’entraînement. Rien que 0.05 longueur le séparait de Moon Jumper à l’arrivée. Le doublé, l’écurie Gujadhur l’a obtenu dans la 7e course avec Grand Vision qui a maintenu sa série victorieuse, en alignant sa 5e victoire consécutive, dont sa troisième de la saison. Il s’alignait pourtant pour la première fois en B56. Profitant du mauvais départ de Quatro Five Six, Grand Vision a pris la tête avant de laisser partir Quatro Five Six au bas de la descente. Il est revenu à la charge au 400m pour prendre la tête, mais il restait sous la menace d’un surprenant Blackburn Roc et de Seattle Kid, lequel a été coupé dans son action. Grand Vision a survécu à une double objection après la course.

 

L’écurie Daby a remporté les deux sprints courts sur 990m avec Short Cut (2e course) et Henry Tudor (4e course), les deux chevaux ayant brillé de bout en bout devant respectivement Romanus et Swagger Jagger. Short Cup a remporté son premier succès à Maurice après être passé près de la victoire lors de sa précédente sortie. Quant à Henry Tudor, un spécialiste du 990m, il a signé sa 7e victoire au Champ de Mars. Il a relégué, hier, Swagger Jagger à plus d’une longueur.

 

Samraj Mahadia a atteint hier la barre des 15 victoires grâce aux succès de Nikhils Inn (3e course) et Global Glory (8e course). Nikhils Inn, qui tentait sa chance pour la première fois en B41, n’a fait aucun cadeau à ses adversaires, s’imposant par plus de deux longueurs devant Memphis Mafia tandis que Global Glory, malgré un parcours en « one off », a brillé au finish devant le favori Kalgoorlie.

 

L’écurie Maingard a pu se distinguer ne serait-ce qu’une fois grâce à Afdeek dans la 5e course. Ce dernier a suivi en bonne position derrière Ziva La Winter et Sea Dance pour se montrer par la suite entreprenant au finish face à Roman Dancer qui n’a pas démérité.