• Nouveau centenaire : Issac Jan Mahomed raconté par sa petite-fille
  • À Baie-du-Tombeau : un jeune trafiquant coffré avec Rs 29 M d’héroïne
  • Horizon Paris 2024 : les athlètes heureux de leur sélection
  • Marie-Kelly Somauroo ou l’art de créer des savons artisanaux
  • Allégations de complot contre Sherry Singh : quand le dernier «move» de Shameem One and Only «intrigue»
  • En cinq jours, il perd sa fille dans un accident et sa femme d’une maladie | Ignace Bothille, 80 ans : «Je suis effondré…»
  • Caroline Jodun dit «Merci» avec un troisième album
  • Arrestation de Bruneau Laurette : «Je serai un fighter jusqu’au bout»
  • Anaïs Lagrosse : ma toute nouvelle couronne de Miss University Africa Mauritius
  • Accusé de «Breach of ICTA» | Dhiren Moher : «Mo pann avoy okenn mesaz a karakter rasial»

12es jeux de la CJSOI : Première prise de contact fédérations-ministère

Les premiers préparatifs sont bien entamés en vue de l’organisation des Jeux de 2021 sur le sol mauricien.

Après les Jeux des îles de cette année, Maurice abritera les Jeux de la CJSOI en 2021. Dans le cadre de cette échéance, une première réunion de travail a eu lieu cette semaine entre le ministère et les fédérations sportives. 

Les Jeux des îles de l’océan Indien (JIOI) terminés, place maintenant aux Jeux de la Commission Jeunesse et Sports de l’océan Indien (CJSOI). La 12e édition de ce grand rassemblement des jeunes athlètes des îles de la région aura lieu à Maurice en 2021. Plus précisément du 16 au 25 juillet.

 

La compétition réunira un millier d’athlètes et officiels venant des Comores, de Djibouti, de Madagascar, de Mayotte, de La Réunion, des Seychelles et de Maurice. Ces jeunes sont âgés entre 14 et moins de 18 ans (nés entre le 1er janvier 2004 et le 31 décembre 2007).

 

Dans le cadre de la tenue de cet événement sportif et culturel sur le sol mauricien, une première rencontre entre les principaux acteurs a eu lieu mercredi à Port-Louis. Celle-ci concerne le ministère de l’Autonomisation de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs et les fédérations impliquées dans les Jeux de 2021.

 

Une réunion qui s’est déroulée en présence de Stephan Toussaint, ministre des Sports et des représentants des fédérations dont les disciplines figurent au programme des Jeux. Une occasion pour les dirigeants de ces instances d’avoir plus de détails sur ce rendez-vous et en même temps de faire certaines propositions comme l’inclusion des compétitions de handisports en athlétisme et la participation des filles aux combats de boxe.

 

Demandes qui ont été prises en compte par Rajen Desscann, secrétaire général de la CJSOI et qui devront être prochainement proposées aux pays membres afin d’obtenir leur aval. Les disciplines au programme de ces Jeux sont l’athlétisme, le beach-handball, la boxe, le football, la pétanque, le tennis de table, le tennis, le triathlon et la voile. Trois activités de jeunes figurent également au programme, à savoir l’assemblée des jeunes, le spectacle vivant et la danse traditionnelle.

 

Selon toute probabilité, le complexe sportif de Côte d’Or occupera une place importante durant cette manifestation, d’autant que plusieurs événements s’y dérouleront. Plusieurs sites ont déjà été identifiés. Au niveau de l’hébergement, tout comme lors des JIOI, les délégations seront logées une nouvelle fois dans des hôtels, sauf que cette fois-ci ce sont des établissements du centre du pays qui seront sollicités.

 

Nous saurons un peu plus sur les lieux de compétition et d’hébergement en 2020, après la mise en place du Comité d’organisation des Jeux (COJ) qui devrait être constitué en janvier de l’année prochaine. Un comité comprenant des officiels du ministère ainsi que des stakeholders. 

 

Dans le cadre de ce rendez-vous inter-île, les fédérations devront soumettre leurs règlements techniques avant le 6 décembre. Les instances locales devront également présenté un programme défini et un budget de préparation au ministère, dans le cadre de la préparation des athlètes qui devrait commencer à partir de janvier prochain.

 

Pour ce qui est des procédures de participation, les pays membres ont jusqu’au 31 décembre pour faire part de leur engagement de principe. Ils auront à soumettre le nombre de participants le 17 juillet 2020 et devront avoir effectué 25% du payement des frais de participation à la même date. Le montant restant soit les 75 %, devra être versé le 16 avril 2021, date limite pour la soumission des engagements nominatifs.